Jean Piveteau

paléontologue français

Jean Piveteau, né à Rouillac en Charente le et mort le à Paris, est un paléontologue français spécialiste des vertébrés et de l'évolution de l'homme.

BiographieModifier

Jean Piveteau était enfant quand les premiers restes de Néandertaliens ont été mis au jour en Charente, au Petit-Puymoyen en 1907 et à La Quina en 1911.

De 1938 à 1970, il est le premier titulaire de la chaire de paléontologie de la Faculté des sciences de Paris qu'il a créée avec le « Laboratoire de paléontologie des vertébrés et de paléontologie humaine de la Sorbonne » pour faire le pendant universitaire de la chaire de paléontologie du Muséum national d'Histoire naturelle à laquelle il avait postulée et qui fut attribuée à Camille Arambourg en 1936 et qui ne délivrait pas le titre de docteur. En effet, cette chaire, comme toutes celles du Muséum, ne dispensait pas d'enseignement universitaire, elle ne formait pas de doctorants en paléontologie. Il a été élu en 1956 à l'Académie des sciences, dont il est devenu président en 1973[1]. Il fut le premier président du conseil d'administration de la Fondation Teilhard de Chardin (de 1964 à 1982) après avoir contribué à sa création pour la diffusion des travaux théoriques de ce célèbre paléontologue, formé à la chaire de paléontologie du Muséum. Cette fondation est un centre de documentation hébergé à la Bibliothèque centrale du Muséum national d'Histoire naturelle, [2] actuellement présidé par Henry de Lumley. Il a aussi été membre puis président du Conseil supérieur de la recherche archéologique.

En Charente, il a encouragé les fouilles de la grotte de la Chaise à la Chaise-de-Vouthon et la reprise des fouilles de la vallée des Eaux-Claires.

 
Vue d'artiste de Piveteausaurus.

Son fils, Jean-Luc Piveteau, est géographe à l'université de Fribourg, en Suisse.

Taxons dédiésModifier

ŒuvresModifier

  • Traité de paléontologie (1952-1969)
  • Des premiers vertébrés à l'homme, Paris, Albin Michel, coll. « Sciences d'aujourd'hui »,
  • Origine et destinée de l'homme (1983)
  • La Main et l'hominisation (1991)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Institut de France Académie des sciences, « Membres »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 29 mai 2009)
  2. « Bibliothèques du Muséum », sur Muséum national d'Histoire naturelle (consulté le 31 mars 2020)
  3. J.-P. Lehman, « Étude complémentaire des poissons de l'Éotrias de Madagascar », Kungliga Svenska Vetenskapsakademiens Handlingar vol. 2, 1952, p. 1-201
  4. Deflandre G., 1958 - Lapidopiscum nov. gen., type nouveau de radiolaire viséen, famille des Lapidopiscidae fam. nov., de l'ordre des Albaillellidae Defl., p. 2278-2280
  5. « Equus caballus piveteaui » (consulté le 1er janvier 2018)
  6. (en) Philip J. Currie, 1980. A new younginid (Reptilia: Eosuchia) from the Upper Permian of Madagascar. Can. J. Earth Sci. 17(4): 500–511. doi:10.1139/e80-046
  7. Fischer, J.-C., Riou, B., « Les teuthoïdes (Cephalopoda, Dibranchiata) du Callovien inférieur de la Voulte-sur-Rhône (Ardèche, France) », Annales de Paléontologie, Paris, vol. 68, no 4, 1982, p. 295–325

Liens externesModifier

Piveteau est l’abréviation habituelle de Jean Piveteau en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie