Ouvrir le menu principal

Bournezeau

commune française du département de la Vendée
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Vincent.

Bournezeau
Bournezeau
L'abbaye de Trizay.
Blason de Bournezeau
Blason
Bournezeau
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement La Roche-sur-Yon
Canton Chantonnay
Intercommunalité Communauté de communes du Pays-de-Chantonnay
Maire
Mandat
Louis-Marie Giraudeau
2014-2020
Code postal 85480
Code commune 85034
Démographie
Gentilé Bournevaizien ou Bournezélien
Population
municipale
3 326 hab. (2016 en augmentation de 5,39 % par rapport à 2011)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 11″ nord, 1° 10′ 15″ ouest
Altitude 67 m
Min. 12 m
Max. 104 m
Superficie 61,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Bournezeau

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Bournezeau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bournezeau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bournezeau
Liens
Site web Site officiel

Bournezeau est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire. Ses habitants sont les Bournevaiziens

GéographieModifier

Le territoire municipal de Bournezeau s’étend sur 6 108 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 67 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 12 et 104 mètres[1],[2]. La commune est bordée à l'est par le Lay, au nord-est par son affluent le Petit Lay et au nord par la Vouraie, affluent du Petit Lay.

Bournezeau couvre un grand territoire de 6 300 ha, à la sortie   06 de l’autoroute A83 reliant Nantes à Niort. Bournezeau est située dans le canton de Chantonnay, partie du bas bocage vendéen. Bournezeau fait partie de la communauté de communes des Deux Lays qui regroupe les huit communes du canton. Bournezeau se trouve à égales distances du Puy du Fou et du littoral vendéen.

Communes limitrophesModifier

Chantonnay, Saint-Hilaire-le-Vouhis, Fougeré, Sainte-Hermine, Thorigny, Les Pineaux, La Réorthe

ToponymieModifier

Attestée sous le nom Bléais, Blois, puis, Creil-de-Bournezeau à la fin du XVIIe siècle.

Bournezeau serait la corruption phonétique de « Bourg nouveau ». Cette hypothèse va à l’encontre d’une règle de la linguistique qui veut que la francisation des anciens Burgus novus donne généralement « Bourg neuf ».

En fait, le nom de la localité serait formé du pré-latin born (source) et de deux suffixes diminutifs ic et ellum. Bournezeau serait donc « la toute petite source ».

En poitevin, la commune est appelée Bornevea[3].

HistoireModifier

Bournezeau et Saint-Vincent-Puymaufrais sont des communes associées depuis 1972. Saint-Vincent-Puymaufrais est elle-même issue du regroupement de deux anciennes communes : Saint-Vincent-Fort-du-Lay et Puymaufrais qui ont fusionné en 1830.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1959 1964 Maurice Clerteau    
1964 1968 Maurice Bastard    
1968 mars 1971 Étienne Lamotte    
mars 1971 mars 1983 Lucien Grellé    
mars 1983 1984
(décès)
Rémy Macquigneau    
octobre 1984 juin 1995 Guy Bohineust[6]   Ancien lieutenant-colonel de la Légion étrangère
juin 1995 en cours Louis-Marie Giraudeau DVD Retraité de l'enseignement
5e vice-président du Pays-de-Chantonnay
Réélu en 2001, 2008[7] et 2014
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2016, la commune comptait 3 326 habitants[Note 1], en augmentation de 5,39 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
8401 2201 5091 6741 7571 7801 9522 0562 150
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
2 1172 2242 1742 2272 2392 2222 3312 3712 263
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 2252 0211 8201 8821 8351 8021 7571 7151 745
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
1 7092 1722 1682 3362 4392 8523 1563 326-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement âgée[Note 2]. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,8 %) est toutefois inférieur au taux national (22.8 %) et au taux départemental (26,6 %). À l'inverse des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est inférieure à la population masculine. Le taux départemental (51 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2010, la suivante :

  • 50,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 21.8 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 19,5 %, plus de 60 ans = 19 %) ;
  • 49,5 % de femmes (0 à 14 ans = 20,7 %, 15 à 29 ans = 18,3 %, 30 à 44 ans = 19,4 %, 45 à 59 ans = 19,1 %, plus de 60 ans = 22,6 %).
Pyramide des âges à Bournezeau en 2010 en pourcentage[12]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90 ans ou +
0,3 
7,3 
75 à 89 ans
10,7 
11 
60 à 74 ans
11,6 
19,5 
45 à 59 ans
19,1 
22,2 
30 à 44 ans
19,4 
17,5 
15 à 29 ans
18,3 
21,8 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2010 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,8 
75 à 89 ans
11,1 
15,9 
60 à 74 ans
16,6 
20,5 
45 à 59 ans
19,9 
19,7 
30 à 44 ans
18,6 
16,4 
15 à 29 ans
14,9 
19,3 
0 à 14 ans
17,6 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

L'association "La Malle aux Souvenirs" a pour objectif de faire revivre les traditions d'antan : elle organise des manifestations d'ampleur régionale, comme la bourse aux plantes ou la brocante de juillet.

ÉconomieModifier

  • Ressources et productions

Maïs, vigne, céréales, prairies. Bovins, volailles. Nombre d'exploitations agricoles : 90

  • Industries

Chaussures, aliments pour bétail, recyclage de cartons, fabrication de machines agricoles, fabrication de vérins, usine de traiteur, imprimerie, poterie… Nombre d’artisans : 24

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Ancienne abbaye cistercienne de Trizay fondée au début du XIIe siècle.
  • Moulin à vent (avenue du Moulin).
  • Logis de Beauregard, XVIe siècle (au bourg).
  • Ruines d'un château fort médiéval.
  • Château du Thibeuf, XVIIe siècle/XIXe siècle.
  • Château de la Rochelourie, XVIIe siècle/XIXe siècle.
  • Château de la Girardière, XVIIe siècle.
  • Château du Chêne-Bertin, XIXe siècle.
  • Domaine de la Corbedomère (château de style italien du XIXe siècle).
  • Château du Pally reconstruit en 1824.
  • Église Saint-André (Bournezeau)
  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption (Saint-Vincent-Puymaufrais)

Équipement culturelModifier

Bibliothèque.

Personnalités liées à la communeModifier

Lieu de tournage d'une partie du film Les Vieux de la Vieille en 1960 avec Gabin, Noël-Noël et Fresnay, ainsi que le film Un Jour d'été.

HéraldiqueModifier

  Blasonnement :
Écartelé : au premier et au quatrième, d'azur au bourg d'or ; au deuxième, de gueules au pairle ondé d'argent ; au troisième, d'argent aux trois croisettes de gueules.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. Les plus de 30 ans représentent 60.8 % de la population.

RéférencesModifier

  1. « Commune 32002 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Bournezeau », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. Jean-Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée, La Crèche, Geste Éditions, coll. « Geste Poche » (no 14), , 3e éd. (1re éd. 1995), 443 p. (ISBN 2-84561-263-X), p. 60.
  4. [PDF] Liste des maires successifs des quatre communes depuis 1800 à fin 2007
  5. [PDF] Au fil du temps n°16, juillet 2013.
  6. Avis de décès de Guy Bohineust, paru le 20 février 2017.
  7. [PDF] Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « Population totale par sexe et âge - Commune de Bournezeau (85034) », sur insee.fr (consulté le 2 avril 2014)
  13. « Population totale par sexe et âge - Département de la Vendée (85) », sur insee.fr (consulté le 2 avril 2014)
  14. « Léon Gauvreau filiation », sur Geneanet (consulté le 1er novembre 2018)