Ouvrir le menu principal

Bonnat

commune française du département de la Creuse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnat (homonymie).

Bonnat
Bonnat
La mairie sur la place
Blason de Bonnat
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Canton Bonnat (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté de communes Portes de la Creuse en Marche
Maire
Mandat
Philippe Chavant
2014-2020
Code postal 23220
Code commune 23025
Démographie
Gentilé Bonnachons, Bonnachonnes
Population
municipale
1 302 hab. (2016 en augmentation de 0,54 % par rapport à 2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 43″ nord, 1° 54′ 20″ est
Altitude Min. 248 m
Max. 515 m
Superficie 45,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 14.svg
Bonnat

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Bonnat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bonnat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bonnat

Bonnat (Bònnat en occitan) est une commune française située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont les Bonnachons et les Bonnachonnes.

GéographieModifier


Val-d'Oise

HistoireModifier

Bonnat (Bonacum en 1158 puis Bonnacum en 1287) est une commune située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine.

Avant 1789, Bonnat faisait partie de la Marche, de la généralité de Moulins, de la sénéchaussée de Guéret et de l'archiprêtré d'Anzème.
L'église qui est fortifiée date du XIIIe ou du XIVe siècle. Ce sont les restes d'un ancien couvent.

Au village de Beauvais, sur le sommet d'un coteau, au pied duquel coule la petite Creuse, se trouve le vieux château de Beauvais-les-Lions. On y remarque deux morceaux de granit représentant deux lions grossièrement sculptés.
"La terre et châtellenie de Beauvais-les-Lions estoit, s'il faut en croire un mémoire présenté en 1639 au comte de Chatillon et au commandeur de Maisonisses, arbitres, par Charlotte de Saint-Maur, veuve du seigneur d'Aigurande, le fief le plus noble, le plus ancien et le plus considérable de tous ceux qui étaient situés sur la paroisse de Bonnat." (Mémoires de la Soc. des sc. nat. et arch. de la Creuse)

Le , Louis-François de Gourdon de Genouillac vendit à Etienne Tournyol, Avocat du Roi, le château et la terre du Râteau, comprenant: métairies, bois, dîmes, moulin banal et écluse sur la petite Creuse, hommes serfs et autres sujets au dit moulin, relevant à foi et hommage-lige de la baronnie de Malval. En 1503, le Râteau se composait d'une "maison noble, forte à deux étages et quatre tournelles, avec une autre tour devant, le tout environné de fossés".

Le château de Mornay existe encore, mais complètement restauré; il appartenait en 1770 à M. de Brade

La seigneurie de Malval était l'une des plus importantes du comté de la Marche. De sa juridiction haute, moyenne et basse, ressortissaient, en 1535, vingt-deux justices subalternes.
En 1352, Louis de Malval, qui combattait contre les Anglais sous les ordres d'Aymeric de Rochechouart, eut quatre chevaux tués sous lui. Fait prisonnier à la bataille de Poitiers, à son retour, il mit le château en état de défense, et il y commandait une garnison de vingt-cinq hommes d'armes.

Le village de Malval, abritait un prieuré fondé en 1038, par Albert de Chambon

À signaler un tumulus au village de Pouyoux.

Le château de Grandsagne est situé à 4 kilomètres de Bonnat sur la route de la Celle-Dunoise. Déjà Eudes de la Marche possédait ce fief en 1211. Son descendant, le puissant Seigneur de la Marche Vicomte de Grandsagne, était à la bataille de Bouvines. En 1476, Marie de la Marche fit don du fief à Jacqueline de Barbançois épouse de Guyot d'Ajasson, fils d'henry d'ajasson époux en secondes noces de Marie de la Marche.Depuis lors le château de Grandsagne (avec la Vicomté de chateauclos) est resté dans la famille d'Ajasson jusqu'au vingtième siècle. L'écu des Ajasson est de sable à la fasce de cinq fusées d'argent.

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Bonnat se blasonnent ainsi :

De gueules aux trois fasces d'or chargées chacune d'une étoile du champ.


Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1929 1930 François Binet RAD Député
1995 2003 Roger Chatignoux RPR/UMP
2003 2008 Philippe Jamet DVD
2008 2013 Georges Guêtre PS
2013 2014 Jean Commergnat PRG Conseiller général
2014 en cours Philippe Chavant DVG Professeur des écoles
Les données antérieures ne sont pas connues.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 1 302 habitants[Note 1], en augmentation de 0,54 % par rapport à 2011 (Creuse : -2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 0872 0331 8682 4832 7022 7382 8302 9562 965
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 8072 7122 6912 7072 6762 6872 7902 8012 601
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 7902 5202 6182 1722 1892 1031 9791 8171 598
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 5801 5351 3401 3481 3871 3481 3011 2971 310
2016 - - - - - - - -
1 302--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cartes postales anciennesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier


Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :