Ouvrir le menu principal

Roches (Creuse)

commune française du département de la Creuse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roche (homonymie).

Roches
Roches (Creuse)
Église Saint-Pierre de Roches
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Canton Bonnat
Intercommunalité CC Portes de la Creuse en Marche
Maire
Mandat
Sylvie Martin
2014-2020
Code postal 23270
Code commune 23162
Démographie
Population
municipale
367 hab. (2016 en diminution de 1,87 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 02″ nord, 2° 00′ 02″ est
Altitude Min. 365 m
Max. 566 m
Superficie 25,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 14.svg
Roches

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Roches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Roches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Roches

Roches est une commune française située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Sylvie Martin DVD Agricultrice
Présidente de la Communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 367 habitants[Note 1], en diminution de 1,87 % par rapport à 2011 (Creuse : -2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1561 2681 2241 2831 3441 5011 5161 5781 603
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5481 5431 5281 5031 5551 5041 4751 4541 403
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3361 2401 2411 0571 016937848759698
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
612535484463420389397380368
2016 - - - - - - - -
367--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

 
Autrefois les anciens venaient au printemps y célébrer "le mariage des oiseaux"
 
Lieu de rendez-vous des migrants maçons des environs avant de prendre le chemin de Paris.

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Pierre inscrite au titre des monuments historiques en 1969[5]. Cette église date du XIIe siècle, a été fortifiée au moyen de deux tourelles d'angle pendant la Guerre de Cent Ans. Elle a été revoûtée au XVe siècle et restaurée en 1904 et 1992. Son clocher date de 1912.
  • Cippe gallo-romain classé au titre des monuments historiques le 12 juin 1979[6], elle se situe au village des Razets.
  • Statue de la Vierge Marie : sur une petite montagne de rochers de 14 mètres, appelé aussi Pierre aux fées, situé tout près du bourg des Roches, a été inaugurée le dimanche 8 avril 1877 une importante statue de la Sainte Vierge Marie (2 mètres de hauteur), sous le vocable de Notre Dame de l'Espérance, par l'abbé Gilbert Jamot. Ce curé qui avait été nommé Roches en 1846, souhaitait ainsi lutter contre le protestantisme. Cette statue a été importée de Toulouse. Par ailleurs, il est possible d'accéder au sommet de cet amas rocheux duquel on peut observer un très beau panorama.
  • Chapelle : une petite chapelle de style roman a été construite en 1892 au pied des rochers.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :