Ouvrir le menu principal
FIFA Ballon d'or 2013
Description de cette image, également commentée ci-après
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA et France Football
Éditions 58e
Catégorie Trophée mondial
Lieu(x) Palais des Congrès de Zürich, Drapeau : Suisse Suisse
Date 13 janvier 2014

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo
Deuxième Drapeau : Argentine Lionel Messi
Troisième Drapeau : France Franck Ribéry

Navigation

Le FIFA Ballon d'or 2013 a été la quatrième édition du gala récompensant les meilleurs joueurs, entraîneurs, présidents et fédérations de football du monde au cours de l'année civile 2013, à la suite de la fusion entre le Ballon d'or de France Football et le prix de Meilleur footballeur de l'année FIFA en 2010. La cérémonie de remise des prix s'est déroulée à Zurich le .

Les prix décernés ont été :

Sommaire

VotesModifier

La date de clôture des votes, initialement prévue pour le 15 novembre 2013, a été repoussée de deux semaines, jusqu'au 29 novembre 2013 en raison d'un nombre de votes à la date limite considéré par la FIFA comme « trop faible pour être suffisamment représentatif »[1].

Cette décision, annoncée le 20 novembre 2013, a suscité une polémique en raison de ses potentielles conséquences sur le résultat final des votes pour le prix de joueur mondial de football masculin de l’année ; en effet, de nombreux commentateurs ont fait remarquer que le choix des électeurs a pu être influencé par la performance remarquable de Cristiano Ronaldo en équipe nationale lors des barrages de la coupe du monde 2014 pendant ce délai supplémentaire, au détriment de ses concurrents, d'autant que les électeurs qui avaient déjà voté pouvaient modifier leur vote et donc prendre eux aussi en compte ces dernières performances[2],[3]. Cependant, selon le directeur de communication de la Fifa, Walter de Gregorio, le classement n'a pas changé entre le 15 et le 29 novembre 2013[4].

Football masculinModifier

FIFA Ballon d'orModifier

 
Malgré son triplé Coupe-Championnat-Ligue des Champions avec le Bayern Munich, Franck Ribéry n'obtient que la 3ème place du classement avec 23,36% des voix

Le vainqueur est Cristiano Ronaldo, qui remporte son second Ballon d'or, après celui de 2008. Il met donc fin au règne de son rival Lionel Messi, quadruple vainqueur de l'épreuve, deuxième du classement avec un retard de seulement 3,27% sur Ronaldo, ce qui constituera le plus faible écart entre un premier et un deuxième depuis l'instauration du FIFA Ballon d'Or en 2010.

FinalistesModifier

Les trois finalistes sont annoncés le 9 décembre 2013 : ce sont Lionel Messi, Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo.

Le 13 janvier 2014, la FIFA publie le résultat des votes :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1 Cristiano Ronaldo   Real Madrid   Portugal 27,99 %
2 Lionel Messi   FC Barcelone   Argentine 24,72 %
3 Franck Ribéry   Bayern Munich   France 23,36 %

NommésModifier

Les noms des 23 nommés ont été annoncés le 29 octobre 2013[5].

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
4 Zlatan Ibrahimović   Paris Saint-Germain   Suède 5,29 %
5 Neymar   Santos
  FC Barcelone
  Brésil 3,17 %
6 Andrés Iniesta   FC Barcelone   Espagne 2,08 %
7 Robin van Persie   Manchester United   Pays-Bas 1,79 %
8 Arjen Robben   Bayern Munich   Pays-Bas 1,77 %
9 Gareth Bale   Tottenham Hotspur
  Real Madrid
  Pays de Galles 1,32 %
10 Andrea Pirlo   Juventus   Italie 1,11 %
11 Radamel Falcao   Atlético Madrid
  AS Monaco
  Colombie 1,08 %
12 Yaya Touré   Manchester City   Côte d’Ivoire 0,99 %
13 Robert Lewandowski   Borussia Dortmund   Pologne 0,92 %
14 Philipp Lahm   Bayern Munich   Allemagne 0,82 %
15 Xavi   FC Barcelone   Espagne 0,81 %
16 Mesut Özil   Real Madrid
  Arsenal
  Allemagne 0,71 %
17 Bastian Schweinsteiger   Bayern Munich   Allemagne 0,43 %
Thomas Müller   Bayern Munich   Allemagne
19 Luis Suárez   Liverpool   Uruguay 0,39 %
20 Edinson Cavani   SSC Naples
  Paris Saint-Germain
  Uruguay 0,36 %
21 Thiago Silva   Paris Saint-Germain   Brésil 0,24 %
22 Eden Hazard   Chelsea   Belgique 0,16 %
23 Manuel Neuer   Bayern Munich   Allemagne 0,08 %

Entraîneur de l’année FIFA pour le football masculinModifier

 
Jupp Heynckes remporte le titre de meilleur entraîneur

Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1   Jupp Heynckes   Bayern Munich 37,09 %
2   Jürgen Klopp   Borussia Dortmund 15,61 %
3   Alex Ferguson   Manchester United (ex-entraîneur) 14,60 %

Autres nommés, classés par pourcentage de votes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
4   Vicente del Bosque   Espagne 9,20 %
5   José Mourinho   Real Madrid
  Chelsea
7,50 %
6   Luiz Felipe Scolari   Brésil 4,21 %
7   Carlo Ancelotti   Paris Saint-Germain
  Real Madrid
3,49 %
8   Arsène Wenger   Arsenal 3,35 %
9   Rafael Benítez   Chelsea
  SSC Naples
2,55 %
10   Antonio Conte   Juventus 2,44 %

FIFA/FIFPro World XIModifier

Le FIFA/FIFPro World XI est une sélection annuelle des meilleurs joueurs de football organisée par la FIFPro et la Fédération internationale de football association (FIFA).

Poste Joueur Nat. Club
Gardien de but Manuel Neuer   Allemagne   Bayern Munich
Défenseur Dani Alves   Brésil   FC Barcelone
Défenseur Sergio Ramos   Espagne   Real Madrid
Défenseur Thiago Silva   Brésil   Paris Saint-Germain
Défenseur Philipp Lahm   Allemagne   Bayern Munich
Milieu de terrain Franck Ribéry   France   Bayern Munich
Milieu de terrain Xavi   Espagne   FC Barcelone
Milieu de terrain Andrés Iniesta   Espagne   FC Barcelone
Attaquant Zlatan Ibrahimović   Suède   Paris Saint-Germain
Attaquant Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone
Attaquant Cristiano Ronaldo   Portugal   Real Madrid

FIFA Ballon d'or Prix d'honneurModifier

  •   Pelé : Il reçoit ce Ballon d'or spécial pour l'ensemble de sa carrière. Il n'avait jamais remporté de Ballon d'or car à son époque, seul un joueur européen pouvait être couronné.

Football fémininModifier

Joueuse mondiale de la FIFAModifier

 
Nadine Angerer remporte le titre de meilleure joueuse

Finalistes :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1 Nadine Angerer   Brisbane Roar   Allemagne 18,85 %
2 Abby Wambach   Western New York Flash   États-Unis 15,02 %
3 Marta   Tyresö FF   Brésil 14,02 %

Nommées par ordre alphabétique :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
4 Lena Goessling   VfL Wolfsbourg   Suède 11,98 %
5 Alex Morgan   Portland Thorns   États-Unis 11,74 %
6 Lotta Schelin   Olympique lyonnais   Suède 7,87 %
7 Saki Kumagai   Francfort
  Olympique lyonnais
  Japon 7,19 %
8 Yūki Ōgimi   Turbine Potsdam
  Chelsea
  Japon 5,15 %
9 Nilla Fischer   VfL Wolfsbourg   Suède 4,25 %
10 Christine Sinclair   Portland Thorns   Canada 3,93 %

Entraîneur de l'année FIFA pour le football fémininModifier

 
Silvia Neid remporte le titre de meilleur entraîneur de football féminin

Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1   Silvia Neid   Allemagne 30,53 %
2   Pia Sundhage   États-Unis 12,94 %
3   Ralf Kellermann   VfL Wolfsbourg 11,88 %

Nommés par ordre alphabétique :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
4   Cindy Parlow Cone   Portland Thorns 10,85 %
5   Even Pellerud   Norvège 7,28 %
6   Patrice Lair   Olympique lyonnais 6,93 %
7   Gilles Eyquem   France -19 ans 6,78 %
8   Kenneth Heiner-Møller   Danemark 4,57 %
9   Anna Signeul   Écosse 4,19 %
10   Shelley Kerr   Arsenal 4,07 %

Prix PuskásModifier

Ce trophée récompense le plus beau but de l'année.

Finalistes :

Rang Joueur Nat. Club/Sélection Adversaire Pourcentage
1 Zlatan Ibrahimović   Suède   Suède   Angleterre 48,7 %
2 Nemanja Matić   Serbie   Benfica Lisbonne   FC Porto 30,8 %
3 Neymar   Brésil   Brésil   Japon 20,5 %

Nommés par ordre alphabétique :

Rang Joueur Nat. Club/Sélection Adversaire Pourcentage
0 Peter Ankersen   Danemark   Esbjerg fB   AGF Århus
0 Lisa De Vanna   Australie   Sky Blue   Boston Breakers
0 Antonio Di Natale   Italie   Udinese   Chievo Vérone
0 Panayótis Koné   Grèce   Bologne FC   SSC Naples
0 Daniel Ludueña   Argentine   CF Pachuca   Tigres UANL
0 Louisa Nécib   France   Olympique lyonnais   AS Saint-Étienne
0 Juan Manuel Olivera   Uruguay   Náutico   Sport Recife

Prix du Président de la FIFAModifier

Distinction Fair-play de la FIFAModifier

Notes et référencesModifier

  1. FIFA.com, FIFA Ballon d’Or : comment ça marche ?, 10 janvier 2014.
  2. AFP, Ballon d'Or: les votes prolongés jusqu'au 29 novembre, 20 novembre 2013.
  3. Jean-Baptiste Duluc, « Ballon d'Or : la FIFA prolonge le scrutin jusqu'au 29 novembre ! », Eurosport, 20 novembre 2013 (mis à jour le 21 novembre 2013).
  4. AFP, Ballon d’Or: Le classement du trio était le même au 15 et 29 novembre, 13 janvier 2014.
  5. Les 23 nommés sur L'Équipe, 29 octobre 2013

Voir aussiModifier