Thorns de Portland

club américain de soccer féminin
(Redirigé depuis Thorns FC de Portland)

Les Thorns de Portland, abrégé en « Thorns de Portland » (en anglais : Portland Thorns) sont un club franchisé de soccer féminin professionnel américain basé dans la ville de Portland, dans l'Oregon.

Portland Thorns
Généralités
Nom complet Portland Thorns Football Club
Surnoms PTFC
Fondation 2012
Statut professionnel depuis 2012
Couleurs vert, rouge et noir
Stade Providence Park
(25 218 places)
Siège 1844 SW Morrison, Portland
OR 97205
Championnat actuel National Women's Soccer League
Président Karina LeBlanc
Entraîneur  Michael Norris
Joueur le plus capé Christine Sinclair (163)
Meilleur buteur Christine Sinclair (65)
Site web www.portlandthornsfc.com
Palmarès principal
National[1] Championnat des États-Unis (3)
NWSL Shield (2)
NWSL Challenge Cup (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat des États-Unis féminin de soccer 2023
0

Histoire modifier

Années 2010 modifier

Lors de la fondation de la NWSL en 2012, les Portland Timbers sont la seule équipe de MLS à lancer une section féminine pour concourir dans cette nouvelle ligue. Ils créent donc les Portland Thorns. L'équipe profite des installations et du staff des Timbers, mais aussi de ses supporters : un tiers des abonnés aux Timbers est aussi abonné aux Thorns, et dès la première saison l'affluence moyenne des Thorns est de 13 320 spectateurs par match[2]. Pour la saison inaugurale terminé troisièmes de la saison régulière, les Thorns remportent les play-offs en dominant le Western New York Flash 2-0 en finale et décrochent le premier titre de la NWSL[3].

 
Le palmarès des Thorns affiché au Providence Park en avril 2018.

En 2016, les Thorns remportent le Shield en terminant en tête de la saison régulière[4], puis sont éliminées en demi-finales des play-offs par le Western New York Flash[5]. La saison suivante, le club remporte un deuxième titre en prenant sa revanche en finale sur le Flash, devenu le North Carolina Courage (2-0)[5].

Années 2020 modifier

Alors que la saison 2020 est annulée à cause de la pandémie de Covid-19, les Thorns remportent le petit tournoi de remplacement, les NWSL Fall Series[6].

 
Le Lumen Field lors du derby entre le Reign et les Thorns le .

Après un bras de fer avec la NWSL, les Thorns signent en 2021 la plus jeune joueuse de l'histoire de la ligue, Olivia Moultrie, âgée de 15 ans seulement[7]. Le , le derby face au Reign bat un record d'affluence en NWSL avec 27 248 supporters au Lumen Field (défaite 2-1)[8]. Cette saison-là, les Thorns remportent le Shield en réalisant la meilleure saison régulière de l'histoire de la NWSL[9], avant de s'incliner en demi-finale des play-offs face aux Chicago Red Stars (0-2)[10].

À la fin de la saison, l'entraîneur, Mark Parsons, quitte le club pour prendre les rênes de la sélection néerlandaise. Il est remplacé par l'ancienne internationale canadienne et joueuse des Thorns Rhian Wilkinson[11].

En 2022, les Thorns manquent le NWSL Shield, en échouant d'un point derrière l'OL Reign après un match nul concédé lors de la dernière journée face au NJ/NY Gotham, pourtant dernier du classement. Sophia Smith bat le record de buts inscrits en saison régulière pour les Thorns, avec 14 réalisations[12]. L'équipe rebondit rapidement et décroche son troisième titre de NWSL après avoir remporté la finale des play-offs face au Kansas City Current (2-0)[13].

En décembre 2022, Rhian Wilkinson démissionne à la suite d'un début de relation avec la défenseure Emily Menges[14]. Le propriétaire du club, Merritt Paulson, annonce qu'il veut vendre la franchise[15]. Début 2024, le groupe RAJ Sports débourse 63 millions de dollars pour prendre les commandes du club[16].

Scandales modifier

En octobre 2021, le site The Athletic révèle que Paul Riley, ancien manager des Thorns, a commis des abus sexuels sur deux de ses joueuses, Sinead Farrelly et Mana Shim. Il révèle également que la direction du club a couvert ces abus, en prétextant de mauvais résultats sportifs pour justifier le non-renouvellement du contrat de Riley en 2015. En ne rendant pas ces abus publics, la direction des Thorns a en effet permis que Riley retrouve un poste en NWSL au Western New York Flash, qui deviendra le North Carolina Courage[17].

Un an plus tard, un rapport révèle que les dirigeants des Thorns ont même chaudement recommandé la candidature de Riley au Flash. Le président de la franchise, Merritt Paulson, se retire alors de la direction des Thorns, tandis que le directeur sportif, Gavin Wilkinson, est renvoyé. Le même rapport dévoile des accusations de harcèlement sexuel de la part du directeur commercial, Mike Golub, qui est également renvoyé[18].

Palmarès modifier

Bilan général modifier

Bilan par saison en National Women's Soccer League.

Année Saison régulière Séries éliminatoires NWSL Challenge Cup Meilleure buteuse
2013 3e Champion Christine Sinclair et Alex Morgan (8)
2014 3e Demi-finaliste Jessica McDonald (11)
2015 6e NQ Allie Long (10)
2016 1er Demi-finaliste Nadia Nadim (9)
2017 2e Champion Christine Sinclair (8)
2018 2e Finaliste Lindsey Horan (13)
2019 3e Demi-finaliste Christine Sinclair (9)
2020 saison abandonnée Demi-finaliste Christine Sinclair (6)
2021 1er Demi-finaliste Champion Sophia Smith (7)
2022 2e Champion - Sophia Smith (14)

Personnalités du club modifier

Entraîneurs modifier

Effectif actuel modifier

Effectif des Thorns de Portland de la saison 2023[19]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[20] Nom Date de naissance Sélection[21] Club précédent
2 D   Reyes, ReynaReyna Reyes 12/10/1998 (25 ans) Mexique Alabama Crimson Tide
4 D   Sauerbrunn, BeckyBecky Sauerbrunn 06/06/1985 (38 ans) États-Unis Utah Royals
14 D   Kuikka, NataliaNatalia Kuikka 01/12/1995 (28 ans) Finlande Kopparbergs/Göteborg FC
25 D   Klingenberg, MeghanMeghan Klingenberg 02/08/1988 (35 ans) États-Unis Houston Dash
8 M   Sugita, HinaHina Sugita 31/01/1997 (27 ans) Japon INAC Kobe Leonessa
11 M   Rodríguez, RaquelRaquel Rodríguez 28/10/1993 (30 ans) Costa Rica Sky Blue
12 M   Sinclair, ChristineChristine Sinclair 12/06/1983 (40 ans) Canada Western New York Flash
19 M   Dunn, CrystalCrystal Dunn 03/07/1992 (31 ans) États-Unis North Carolina Courage
9 A   Smith, SophiaSophia Smith 10/08/2000 (23 ans) États-Unis Stanford Cardinal
16 A   Beckie, JanineJanine Beckie 20/08/1994 (29 ans) Canada Manchester City
21 A     Leon, AdrianaAdriana Leon 02/10/1992 (31 ans) Canada Manchester United
22 A   Weaver, MorganMorgan Weaver 18/10/1997 (26 ans) États-Unis Washington State Cougars
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

 

Joueuses emblématiques modifier

 
Le onze titulaire des Thorns face au Washington Spirit le , avec notamment Karina LeBlanc, Allie Long, Mana Shim, Christine Sinclair et Alex Morgan.

Rivalités modifier

Les Thorns sont opposées à l'OL Reign dans le Cascadian derby (en référence à la Cascadia)[22], à l'image de leurs homologues masculins des Portland Timbers face aux Seattle Sounders[23]. Les records d'affluence de la NWSL sont régulièrement battus lors de ces derbies[24],[25],[8]

Bilan des confrontations des Thorns face au Reign
Compétition V N D BP BC
Saison régulière 8 3 13 22 34
Play-Offs 1 0 0 2 1
Challenge Cup 1 1 0 2 0
2020 Fall Series 2 0 0 6 2
Total 12 4 13 32 37

Mise à jour le .

Supporters modifier

 
Membre des Rose City Riveters.

Les Rose City Riveters sont le principal groupe de supporters des Thorns[2]. L'équipe compte aussi sur le soutien de la Timbers Army, le groupe de supporters des Timbers[26].

Liens externes modifier

Notes et références modifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b (en-US) Caitlin Murray, « A Blueprint for Women’s Sports Success. But Can It Be Copied? », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  3. (en-US) Jeff DiVeronica, « Portland Thorns win inaugural NWSL title against Western New York Flash », sur USA TODAY (consulté le )
  4. (en) Nicole Russo, « Sky Blue falters to Portland as Thorns win Shield », sur Once A Metro, (consulté le )
  5. a et b (en-US) The Associated Press, « Portland Thorns Beat the Courage to Win a 2nd N.W.S.L. Championship », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « Portland Thorns FC goes unbeaten in NWSL Fall Series », sur SoccerWire (consulté le )
  7. « Portland Thorns sign teenage phenom Moultrie after legal fight with NWSL | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le )
  8. a et b (en-GB) « OL Reign v Portland Thorns sets NWSL record attendance », sur SportsPro, (consulté le )
  9. (en) « Portland Thorns FC clinches 2021 NWSL Shield », sur SoccerWire (consulté le )
  10. (en) Scott Sepich | For The Oregonian/OregonLive, « Portland Thorns can’t break through as Chicago Red Stars win 2-0, advance to NWSL championship », sur oregonlive, (consulté le )
  11. (en) « Thorns: Mark Parsons leaving Portland largely for family reasons », sur RSN (consulté le )
  12. (en) Ryan Clarke | The Oregonian/OregonLive, « Portland Thorns surrender NWSL shield with draw at Gotham; Sophia Smith sets club record for goals », sur oregonlive, (consulté le )
  13. Zone Sports- ICI.Radio-Canada.ca, « Les Thorns de Portland sont championnes de la NWSL », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  14. (en-US) « NWSL: Wilkinson Exit Underlines Thorns Chaos », sur Sports Blog by Bettitude, (consulté le )
  15. (en) TIM BOOTH-AP Sports Writer, « Thorns to be sold amid fallout from women's soccer scandals », sur The Sun Chronicle (consulté le )
  16. lucie09, « Portland Thorns FC est racheté par RAJ Sports pour 63 millions de dollars », sur Footeuses, (consulté le )
  17. « États-Unis. Le dirigeant de Portland Thorns s’excuse auprès de joueuses dénonçant des abus sexuels », sur Ouest-France, (consulté le )
  18. « Abus dans le foot féminin : l'équipe de Portland licencie deux de ses dirigeants », sur Eurosport, (consulté le )
  19. « Roster », sur timbers.com (consulté le )
  20. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  21. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  22. (en) Jacob Cristobal, « Reign FC take first installment of Cascadia derby », sur Sounder At Heart, (consulté le )
  23. (en) timbers, « Thorns-Reign: A rivalry by any other name | Portland Timbers », sur timbers (consulté le )
  24. (en) « World Cup aftermath: Portland's 21K sets mark », sur ESPN.com, (consulté le )
  25. (en) Jamie Goldberg | The Oregonian/OregonLive, « Thorns fight back to earn massive 2-1 win over Courage », sur oregonlive, (consulté le ).
  26. (en) Zach Dundas, « Are Portland Thorns the first 'real club' in women's football? », sur the Guardian, (consulté le )