Arsenal Women Football Club

club féminin de football anglais
(Redirigé depuis Arsenal Ladies Football Club)

Arsenal Women Football Club, nommé Arsenal Ladies Football Club avant 2017, est un club anglais de football féminin affilié à Arsenal FC. Le club est fondé en 1987 par Vic Akers, manager jusqu'en 2009. En 2017, le nom du club passe de « Ladies » (dames) à « Women » (femmes), afin de se rapprocher du terme « football féminin ». Le club est entraîné par le Suédois Jonas Eidevall depuis . Arsenal Women est aujourd'hui le club le plus titré du football féminin anglais.

Arsenal Women FC
Logo du Arsenal Women FC
Généralités
Nom complet Arsenal Women Football Club
Surnoms The Gunners
Fondation 1987
Couleurs Rouge et blanc
Stade Meadow Park (Boreham Wood)
(4 502 places)
Siège Highbury House
75 Drayton Park, London N5 1BU
Championnat actuel FA WSL
Entraîneur Jonas Eidevall
Site web Arsenal Women
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Angleterre (15)
Coupe d'Angleterre (14)
FA WSL Cup (6)
Coupe de la League (10)
Community Shield (5)
International[1] Ligue des champions (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Actualités

Histoire modifier

Un pionnier du football féminin anglais modifier

Le club est fondé en 1987 par Vic Akers[2], qui fut aussi le manager de l'équipement d'Arsenal FC. Les filles gagnent leur premier titre majeur, la Coupe de la Ligue en 1991-1992. Le Championnat d'Angleterre de football féminin est fondé en 1992 et Arsenal remporte son premier titre en 1993, réalisant le triplé Championnat-League Cup-FA Cup[2].

Années 2000 : Une domination nationale sans partage modifier

Le club remporte 5 fois le Community Shield entre 2000 et 2008[2]. Les Londoniennes remportent le championnat 8 fois consécutives entre 2004 et 2012, établissant un record national[2].

La saison 2006-2007 est la plus faste de l'histoire du club puisque les joueuses remportent les trois coupes nationales, mais aussi la Coupe d'Europe en battant le club suédois de Umeå IK en finale 1-0. Arsenal devient ainsi le premier club anglais à remporter cette compétition[2]. Arsenal finit la saison de Premier League invaincu (22 victoires) en marquant 119 buts[3]. Les joueuses terminent la saison par une victoire écrasante 6-0 contre Leeds United le .

Lors de la saison 2007-2008, Arsenal remporte le championnat d'Angleterre féminin pour la 5ème fois consécutives (le 10e championnat de son histoire), ainsi que la Coupe d'Angleterre. Arrivées en finale de la Coupe de la Ligue, les joueuses de Vic Akers s'inclinent 1-0 face à Everton. En Coupe de l'UEFA, les Gunners sont éliminées dès les quarts de finale par l'Olympique Lyonnais. À l'aube de la saison 2008-09, l'effectif devrait être remanié avec les départs de Lianne Sanderson et Anita Asante à Chelsea[4], ainsi que celui de Mary Phillip[5].

La création de la Women's Professional Soccer aux États-Unis en 2009 entraine le départ de 3 joueuses essentielles du club : Karen Carney aux Chicago Red Stars et le duo Kelly Smith/Alex Scott aux Boston Breakers[6].

Années 2010 : Arsenal devancé par Chelsea et Manchester City modifier

À partir de 2012, les clubs de Manchester City et de Chelsea investissent massivement dans leur section féminine, et Arsenal doit se contenter de la dernière marche du podium[2], l'empêchant de prendre part à la Ligue des Champions. En janvier 2014, le club est le premier d'Angleterre à accueillir une joueuse étrangère, la Néerlandaise Anouk Hoogendijk[2].

En novembre 2017, Joe Montemurro devient l'entraîneur d'Arsenal. Le club recrute la Néerlandaise Vivianne Miedema en provenance du Bayern Munich, l'Irlandaise Louise Quinn et l'Anglaise Beth Mead. Le club remporte la WSL Cup contre Manchester City, mais perd en finale de FA Cup contre Chelsea[2]. En 2017, le club est renommé Arsenal Women Football Club.

En 2019, Arsenal perd à nouveau en finale de FA Cup face à Manchester City, mais réalise l'exploit de remporter le championnat devant Chelsea et City, en battant les Skyblues lors de la dernière journée de la saison. Miedema est élue Joueuse de l'année en Angleterre[2].

Le 18 octobre 2020, Vivianne Miedema devient la meilleure buteuse de l'histoire de la WSL en marquant un triplé lors du North London Derby remporté contre Tottenham[7].

La saison 2022-2023 est difficile pour le club. La concurrence d'équipes comme Chelsea ou Manchester United est féroce, et Arsenal accroche une troisième place du championnat dans la douleur, signe d'une place en Champion's League, aux dépens de Manchester City. Malgré la victoire en Continental Cup (finale remportée 3-1 contre leurs rivales Chelsea), le club connaît des difficultés sportives en raison d'une série de blessures chez ses joueuses, en particulier les stars Beth Mead (championne d'Europe avec l'Angleterre à l'été) et Vivianne Miedema, avec des ruptures des ligaments croisés du genou, tout comme la capitaine anglaise Leah Williamson et Laura Wienroither en fin de saison, mais aussi pour des périodes plus courtes Caitlin Foord, Steph Catley, la capitaine Kim Little, Stina Blackstenius et Lia Wälti, à des moments différents de la saison. Cette situation oblige Jonas Eidevall à remanier à plusieurs reprises son équipe première, privé de la plupart de ses joueuses stars.

Personnalités du club modifier

Effectif Actuel modifier

Le tableau ci-dessous recense l'effectif d'Arsenal Women Football Club pour la saison 2023-2024.

Effectif actuel d'Arsenal WFC
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[8] Nom Date de naissance Sélection[9] Club précédent
1 G   Zinsberger, ManuelaManuela Zinsberger 19/10/1995 (28 ans) Autriche Bayern Munich
14 G   D'Angelo, SabrinaSabrina D'Angelo 11/05/1993 (30 ans) Canada Vittsjö GIK
18 G   Marckese, KaylanKaylan Marckese 22/04/1998 (25 ans) HB Køge
3 D   Wubben-Moy, LotteLotte Wubben-Moy 11/01/1999 (25 ans) Angleterre North Carolina Tar Heels
5 D   Beattie, JenniferJennifer Beattie 13/05/1991 (32 ans) Écosse Manchester City
6 D   Williamson, LeahLeah Williamson 29/03/1997 (26 ans) Angleterre Formée au club
7 D   Catley, StephSteph Catley 26/01/1994 (30 ans) Australie Reign FC
16 D   Maritz, NoëlleNoëlle Maritz 23/12/1995 (28 ans) Suisse VfL Wolfsburg
26 D   Wienroither, LauraLaura Wienroither 13/01/1999 (25 ans) Autriche TSG 1899 Hoffenheim
29 D   Goldie, TeyahTeyah Goldie 27/06/2004 (19 ans) Angleterre -19 ans Formée au club
999 D   Ilestedt, AmandaAmanda Ilestedt 01/12/1995 (28 ans) Suède PSG
10 M   Little, KimKim Little 29/06/1990 (33 ans) Écosse Seattle Reign
12 M   Leonhardsen Maanum, FridaFrida Leonhardsen Maanum 16/07/1999 (24 ans) Norvège Linköpings FC
13 M   Wälti, LiaLia Wälti 19/04/1993 (30 ans) Suisse 1. FFC Turbine Potsdam
21 M   Pelova, VictoriaVictoria Pelova 03/06/1999 (24 ans) Pays-Bas Ajax Amsterdam
22 M   Møller Kühl, KathrineKathrine Møller Kühl 05/07/2003 (20 ans) Danemark Nordsjælland
9 A   Mead, BethBeth Mead 09/05/1995 (28 ans) Angleterre Sunderland
11 A   Miedema, VivianneVivianne Miedema 15/07/1996 (27 ans) Pays-Bas Bayern Munich
15 A   McCabe, KatieKatie McCabe 21/09/1995 (28 ans) Irlande Shelbourne
17 A   Hurtig, LinaLina Hurtig 05/09/1995 (28 ans) Suède Juventus
19 A   Foord, CaitlinCaitlin Foord 11/11/1994 (29 ans) Australie Portland Thorns
23 A   Russo, AlessiaAlessia Russo 08/02/1999 (25 ans) Angleterre Manchester United
25 A   Blackstenius, StinaStina Blackstenius 01/12/1995 (28 ans) Suède BK Häcken
999 A   Lacasse, CloéCloé Lacasse 07/07/1993 (30 ans) Canada Benfica Lisbonne
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Aaron D'Antino
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Leanne Hall

Légende

 

Joueuses les plus capées modifier

Ce tableau retrace la liste des joueuses les plus capées de l'histoire du Arsenal Women Football Club.

Top 7 des joueuses les plus capées d'Arsenal en compétitions officielles[10]
Rang Joueuses Période Europe Total
1   Emma Byrne 2000-2016 77 459
2   Ciara Grant 1998-2014 65 403
3   Jayne Ludlow 2000-2013 61 356
4   Rachel Yankey 1996-2016 57 314
5   Alex Scott 2002-2018 45 313
6   Faye White 1996-2013 227
7   Gemma Davison 2005-2013 214

Anciennes joueuses notables modifier

Stades modifier

Arsenal Women joue la majorité de ses matchs au Meadown Park, domicile de Isthmian League à Borehamwood au nord de Londres. Le stade a une capacité de 4 502 places mais la plupart des matchs attire quelques centaines de personnes. L'équipe joue ses matches importants à l'Emirates Stadium.

Palmarès modifier

  • Ligue des champions (1) : 2006-07
  • Championnat d'Angleterre (15 (record)) : 1992–93, 1994–95, 1996–97, 2000–01, 2001–02, 2003–04, 2004–05, 2005–06, 2006–07, 2007–08, 2008–09, 2009–10,2010-11, 2011-12, 2018-19
  • Coupe d'Angleterre (14 (record)) : 1992–93, 1994–95, 1997–98, 1998–99, 2000–01, 2003–04, 2005–06, 2006–07, 2007–08, 2008–09, 2010–11, 2012-13, 2013-2014, 2015-2016
  • FA WSL Cup (6 (record)) : 2011, 2012, 2013, 2015, 2018, 2023
  • Coupe de la League (10 (record)) : 1991-92, 1992-93, 1993-94, 1997-98, 1998-99, 1999-00, 2000-01, 2004-05, 2006-07, 2008-09
  • Community Shield (5 (record)) : 2000, 2002, 2006, 2007, 2008
  • London County FA Women's Cup (10 (record)) : 1994–95, 1995–96, 1996–97, 1999–2000, 2003–04, 2006–07, 2007–08, 2008–09, 2009–10, 2010–11
  • AXA Challenge Cup (1) : 1998-99
  • Championnat de la Conférence Sud (1) : 1998-99
  • Highfield Cup (1) : 1990-91
  • Reebok Cup (2) : 1991-92, 1995-96
  • Women's French Cup (1) : 2018

Parcours en Coupe d'Europe modifier

Arsenal compte 5 défaites en demi-finales pour une victoire finale.

Saison Tour Adversaire Aller Retour Score total
2001-2002 Phase de groupes   BSC Young Boys 4 - 0
  Hapoël Tel-Aviv 7 - 0
  AZS Wrocław 2 - 1
1/4 finale   Toulouse FC 1 - 1 2 - 1 2 - 3
2002-2003 Phase de groupes   Gömrükçü Bakou 6 - 0
  Levante UD 2 - 1
  KSC Eendracht Alost 7 - 0
1/4 finale   CSK VVS Samara 0 - 2 1 - 1 3 - 1
1/2 finale   Fortuna Hjørring 3 - 1 1 - 5 2 - 8
2004-2005 Phase de groupes   Athletic Club Bilbao 2 - 2
  AE Egina 1 - 7
  Djurgården/Älvsjö 0 - 1
1/4 finale   Torres CF 2 - 0 4 - 1 4 - 3
1/2 finale   Djurgården/Älvsjö 2 - 1 0 - 1 1 - 3
2005-2006 Phase de groupes   AZS Wrocław 3 - 1
  FK Lada Togliatti 1 - 0
  Brøndby IF 1 - 0
1/4 finale   1. FFC Francfort 1 - 1 3 - 1 2 - 4
2006-2007 2e phase de groupes   WFC Rossiyanka 5 - 4
  FC Femina 0 - 6
  Brøndby IF 1 - 0
1/4 finale   Breiðablik Kopavogur 0 - 5 4 - 1 9 - 1
1/2 finale   Brøndby IF 2 - 2 3 - 0 5 - 2
Finale   Umeå IK 0 - 1 0 - 0 1 - 0
2007-2008 2e phase de groupes   Alma KTZH 4 - 0
  SV Neulengbach 7 - 0
  ASDCF Bardolino Vérone 3 - 3
1/4 finale   Olympique Lyonnais 0 - 0 2 - 3 2 - 3
2008-2009 2e phase de groupes   FCF Zürich 7 - 2
  SV Neulengbach 6 - 0
  Olympique Lyonnais 3 - 0
1/4 finale   Umeå IK 3 - 2 6 - 0 3 - 8
2009-2010 1/16 finale   PAOK Salonique 0 - 9 9 - 0 18 - 0
1/8 finale   AC Sparta Prague 0 - 3 2 - 0 5 - 0
1/4 finale   FCR Duisbourg 2 - 1 0 - 2 1 - 4
2010-2011 1/16 finale   ŽFK Mašinac PZP Niš 1 - 3 9 - 0 12 - 1
1/8 finale   Rayo Vallecano 2 - 0 4 - 1 4 - 3
1/4 finale   Linköpings FC 1 - 1 2 - 2 3 - 3e
1/2 finale   Olympique Lyonnais 2 - 0 2 - 3 2 - 5
2011-2012 1/16 finale   FC Bobruitchanka 0 - 4 6 - 0 10 - 0
1/8 finale   Rayo Vallecano 1 - 1 5 - 1 6 - 2
1/4 finale   Kopparbergs/Göteborg FC 3 - 1 1 - 0 3 - 2
1/2 finale   1. FFC Francfort 1 - 2 2 - 1 1 - 4
2012-2013 1/16 finale   FC Barcelone 0 - 3 4 - 0 7 - 0
1/8 finale   1. FFC Turbine Potsdam 2 - 1 3 - 4 6 - 4
1/4 finale   Torres CF 1 - 3 1 - 0 4 - 1
1/2 finale   VfL Wolfsbourg 0 - 2 2 - 1 1 - 4
2013-2014 1/16 finale   MTK Budapest 1 - 7 11 - 1 18 - 1
1/8 finale   Glasgow City LFC 3 - 0 2 - 3 6 - 2
1/4 finale   Birmingham City LFC 1 - 0 0 - 2 0 - 3
2019-2020 1/16 finale   Fiorentina 0 - 4 2 - 0 6 - 0
1/8 finale   Slavia Prague 2 - 5 8 - 0 13 - 2
1/4 finale   Paris Saint-Germain 1 - 2
2021-2022 1er tour de qualifications   Okjetpes Kökşetaw 4 - 0
  PSV Eindhoven 3 - 1
2e tour de qualifications   Slavia Prague 3 - 0 0 - 4 7 - 0
Phase de groupes   FC Barcelone 4 - 1 0 - 4 2e (9 pts)
  TSG 1899 Hoffenheim 4 - 0 4 - 1
  HB Køge 1 - 5 3 - 0
1/4 finale   VfL Wolfsbourg 1 - 1 2 - 0 1 - 3
2022-2023 2e tour de qualifications   Ajax Amsterdam 2 - 2 0 - 1 3 - 2
Phase de groupes   Olympique Lyonnais 1 - 5 0 - 1 1e (13 pts)
  FC Zurich 3 - 1 1 - 9
  Juventus 1 - 1 1 - 0
1/4 finale   Bayern Munich 1 - 0 2 - 0 2 - 1
1/2 finale   VfL Wolfsbourg 2 - 2 2 - 3 4 - 5

Rivalités modifier

La rivalité la plus ancrée se joue avec Chelsea, l'autre équipe londonienne jouant les premiers rôles en Angleterre[11].

La montée de Tottenham en WSL en 2019 permet aux Londoniennes de se disputer le North London Derby. Lors du premier derby disputé à Tottenham en 2019, le record d'affluence de WSL est battu avec 38 262 spectateurs. Il est à nouveau battu, cette fois à l'Emirates Stadium, lors de la saison 2022-2023, où 47 367 spectateurs assistent à une large victoire des Gunners (4-0)[12].

Notes modifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a b c d e f g h et i « Les Womens sacrées Championnes d'Angleterre ! », sur Arsenal French Club, (consulté le )
  3. BBC SPORT | Football | Women | Table
  4. (en) Chelsea Ladies sign Arsenal pair
  5. (en) Mary Phillip leaves Arsenal Ladies
  6. (en)
  7. « Miedema bat le record de buts du championnat féminin anglais », sur SOFOOT.com (consulté le )
  8. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  9. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  10. (en) « The Arsenal 100 Club », sur www.arsenal.com (consulté le )
  11. (en) « FA WSL Rivalries: fireworks guaranteed when the red and blue of Arsenal and Chelsea clash », sur womenscompetitions.thefa.com (consulté le )
  12. « Nouveau record d'affluence en Premier League féminine pour Arsenal-Tottenham », sur L'Équipe (consulté le )

Voir aussi modifier

Liens externes modifier