Artur Brauner

producteur et scénariste allemand, rescapé de la Shoah
Artur Brauner
MJK 08031 Arthur Brauner (Berlinale 2018).jpg
Artur Brauner à la Berlinale 2018.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 100 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Abraham Brauner
Surnom
Atze Brauner
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée

Artur Brauner, dit Atze Brauner, né Abraham Brauner le à Łódź (Royaume de Pologne) et mort le à Berlin (Allemagne)[1], est un producteur allemand d'origine polonaise, fondateur de la compagnie de production CCC-Film. Il a produit plus de 300 films, dont plusieurs grands succès consacrés à la mémoire de la Shoah, comme Europa, Europa d'Agnieszka Holland, mais également la série de western allemands sur le héros amérindien Winnetou.

BiographieModifier

Fils de Moshe et Brana Brauner, Abraham Brauner est né le 1er août 1918 à Łódź au sein d'une famille juive. Son père était un grossiste en bois. Brauner a fréquenté un lycée d'enseignement général à Łódź, où il a obtenu son baccalauréat et adopté le prénom Artur, puis a étudié dans l'Ecole polytechnique jusqu'à l'attaque allemande contre la Pologne en septembre 1939. Avec ses parents et ses quatre frères et sœurs, il s'est enfui en Union soviétique et a survécu à la Shoah. Après la guerre, lui et son frère, Wolf Brauner, émigrent à Berlin de l'Ouest sous contrôle américain, ses parents et trois de ses frères et sœurs émigrent en Israël. Sur 49 de ses proches qui ont péri aux mains des nazis, 12 ont été tués au ravin de Babi Yar en Ukraine.

Artur Brauner était marié depuis 1947 à Theresa Albert (surnommée Maria) et ils eurent ensemble quatre enfants.

Alors qu’il était encore un jeune homme, il a vu Le testament du Dr Mabuse de Fritz Lang au cinéma, film qui l'a beaucoup impressionné, faisant croître son intérêt naissant pour le cinéma. En septembre 1946, il fonde la société de production Central Cinema Company ou CCC-Films. Il a produit Sag' die Wahrheit (de), l'un des premiers films produits en Allemagne d’après-guerre, suivi de Morituri, un échec commercial qui l'a endetté. Brauner s'est rendu compte que pour produire des films pouvant prétendre a un succès critique, il devait en compenser les pertes en produisant des films peu prestigieux, mais à grand public. Il a par son activité et ses succès fait revenir de nombreux Allemands qui s’étaient exilés à Hollywood aux USA, tels que Robert Siodmak et plus tard Fritz Lang, qui ont initié le renouveau du Dr Mabuse.

En 2009, Yad Vashem a reçu un don de 21 productions de Brauner ayant trait à la Shoah, dont Die Weiße Rose, Le 20 juillet (film sur la tentative d'assassinat d’Adolf Hitler, l’Opération Walkyrie), ainsi que Man and Beast (Mensch und Bestie). En 2010, Yad Vashem a ouvert un centre de presse au nom de Brauner. Artur Brauner l'a qualifié de « réalisation suprême de ma carrière cinématographique ».

Artur Brauner était un membre éminent de la communauté juive de Berlin, où il est décédé le 7 juillet 2019.

DistinctionsModifier

FilmographieModifier

 
Artur Brauner (à gauche) et le chancelier Willy Brandt en 1971.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « German film producer Artur Brauner dies in Berlin at 100 », sur ABC News, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :