Die Pyramide des Sonnengottes

film sorti en 1965
Die Pyramide des Sonnengottes
Réalisation Robert Siodmak
Scénario Georg Marischka
Ladislas Fodor
Robert A. Stemmle
Acteurs principaux
Sociétés de production CCC-Film
Franco London Films
Serena Film
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Film d'aventure
Durée 98 minutes
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Die Pyramide des Sonnengottes (titre français : La Pyramide du dieu Soleil[1]) est un film franco-italo-allemand réalisé par Robert Siodmak sorti en 1965.

Il est la suite de Der Schatz der Azteken (Le Trésor des Aztèques). En Allemagne, dans les autres pays germanophones et en Tchécoslovaquie, le film est sorti en deux parties. En France, ces deux adaptations d'œuvres de Karl May forment une compilation : Les Mercenaires du Rio Grande[1].

SynopsisModifier

L'Aztèque Flathouani et sa protégée, la princesse Karja, trouvent le Dr. Sternau inconscient devant l'entrée de la grotte du trésor. Sternau est tombé de la falaise dans la bagarre avec le bandit Verdoja. Karja soigne Sternau. Dans des moments, il reconnaît la grotte où se trouve le trésor des Aztèques. Ses amis Andreas Hasenpfeffer, le lieutenant Potoca et Frank Wilson sont à sa recherche pour le libérer des Indiens et le ramener à l'Hacienda del Erina.

Le capitaine Verdoja propose son aide au maréchal Bazaine dans la lutte contre les rebelles mexicains. Verdoja rencontre dans l'antichambre du maréchal l'intrigante Josefa, qui veut toujours marier son amant, le comte Rodriganda, avec Karja, afin de mettre la main sur le trésor des Aztèques. Frank Wilson et André Hasenpfeffer empêchent ce mariage.

Verdoja tente de piller l'hacienda. Mais n'y parvenant pas, ses hommes prennent la fuite, Verdoja est fait prisonnier. Avec l'aide de Josefa, il parvient à s'échapper. Peu de temps après, l'hacienda est de nouveau attaquée. Hasenpfeffer, Wilson et aussi Sternau sont pris et amenés là où se trouverait la grotte du trésor. Ils sont torturés par Rodriganda pour avouer. Durant un incendie, Wilson parvient à enlever ses liens et saute sur Verdoja qui le blesse aux yeux. Sternau le récupère, ils profitent de l'occasion pour s'enfuir. De retour à l'hacienda avec des hommes, ils libèrent ceux qui y sont séquestrés.

Le capitaine Verdoja se débarrasse de Josefa et va avec ses hommes vers la grotte du trésor aztèque, où le comte Rodriganda a été tué par Flathouani. Quand les bandits pénètrent dans la grotte, ils se jettent avec avidité sur l'or. Flathouani déclenche un mécanisme secret qui fait s'écouler la lave dans la grotte et qui ensevelit les bandits et le trésor.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Source de traductionModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier