Morituri (film, 1948)

film sorti en 1948

Morituri est un film allemand réalisé par Eugen York, sorti en 1948.

Produit par la société de production cinématographique allemande CCC-Film, ce « film contre l'oubli » voit les débuts à l'écran de l'acteur allemand Klaus Kinski dans le rôle d'un prisonnier néerlandais détenu dans un camp de concentration.

HistoriqueModifier

Le titre vient de l'expression latine « Ave Imperator, morituri te salutant ». L'histoire est basée en partie sur la vie de producteur Artur Brauner et raconte l'évasion de prisonniers nazis des camps de concentration et comment ils parviennent à se cacher pour échapper à leur capture, face aux dangers et à la famine.

La première du film s'est déroulée le à la Mostra de Venise. Il a été projeté à Hambourg, en Allemagne, un mois plus tard et projeté au Neues Scala Kino à Berlin le . Le film a été un désastre commercial, sifflé et hué par le public. Un cinéma à Hambourg ayant été vandalisé, d'autres exploitants de cinémas ont refusé de montrer le film, par crainte de représailles de la part de sympathisants nazis.

Morituri a été diffusé sur la chaîne de télévision allemande ZDF le .

En 2009, le film a été remis par le producteur Artur Brauner à Yad Vashem en même temps que vingt autres films liés à l'Holocauste.

SynopsisModifier

Un médecin polonais, dont la femme a été tuée par les SS, examine les détenus d'un camp de concentration sur l'esplanade du camp et les déclare tous inaptes au travail. Il les aide à s'échapper pour une cachette dans la forêt profonde, où d'autres évadés de diverses nationalités sont déjà. Le front se rapproche chaque jour et les vivres deviennent rares, jusqu'à ce qu'un groupe de réfugiés polonais arrive avec des vivres frais. Le médecin polonais fait exploser un pont pour empêcher les SS de rechercher les évadés dans la forêt. Dans sa tentative d'échapper aux SS, le médecin est abattu. Alors que les évadés sont sur le point d'être trouvés, la nouvelle se répand que les Allemands doivent se replier. Tous sont enfin libres.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier