Cartier Racing Awards

ensemble de récompenses pour des pur-sang anglais
(Redirigé depuis Cheval De L'année En Europe)

Les Cartier Racing Awards sont un ensemble de récompenses décernées chaque année à des pur-sang anglais ayant brillé dans les courses hippiques de plat en Europe. Créées en 1991, ces récompenses sont sponsorisés par l'entreprise Cartier. Les équivalents australiens des Cartier Racing Award sont les Australian Thoroughbred racing awards, au Canada les Sovereign Awards, au Japon les JRA Awards, et aux États-Unis les Eclipse Awards.

Principe

modifier

Chaque année, huit « Cartier Racing Awards » sont remis à des chevaux (un cheval pouvant obtenir plusieurs titres), selon leur catégorie (âge, distance), le titre de Cheval de l'année en Europe pouvant être attribué par-delà toute catégorie. Les lauréats sont désignés par un système combinant le rating des chevaux (à hauteur de 30 % de la note finale), le vote d'un panel de journalistes hippiques (35 %) et celui des lecteurs du Racing Post, du Daily Telegraph et des téléspectateurs de Channel 4 Racing[1],[2].

En parallèle, le Daily Telegraph Award of Merit est attribué chaque année à une personnalité du monde hippique.

Liste des lauréats

modifier

Daily Telegraph Award of Merit

modifier

Autres récompenses

modifier

2002

  • Special Award : Tony McCoy

2000

Records

modifier

Pays

1.   Royaume-Uni : 140 titres
2.   Irlande : 67 titres
3.   France : 52 titres
4.   Australie : 2 titres
4.   Allemagne : 2 titres
6.   États-Unis : 1 titre
6.   Italie : 1 titre


Chevaux

1. Frankel, Enable (5 titres)
3. Ouija Board, Yeats (4 titres)
5. Goldikova, Lochsong, Kayf Tara, Minding, Stradivarius (3 titres)


Entraîneurs

1. Aidan O'Brien (50 titres)
2. John Gosden (26 titres)
3. Saeed bin Suroor (16 titres)


Étalons

1. Galileo (25 titres)
2. Sadler's Wells (16 titres)
3. Danehill (12 titres)

Voir aussi

modifier

Références

modifier
  1. « The Cartier Racing Awards 2016 », sur www.racingbetter.co.uk (consulté le )
  2. « Cartier Racing Awards 2016 », sur Jour de Galop