Triple couronne (plat)

série de trois courses pour des chevaux pur-sang anglais de trois ans
(Redirigé depuis Triple couronne (hippisme))

La Triple couronne consiste en une série de trois courses pour chevaux pur-sang anglais de trois ans, sur trois distances différentes. Remporter ces trois courses est le sommet du classicisme, et un exploit d’autant plus rare qu’aujourd’hui la spécialisation des chevaux sur leur distance le rend de moins en moins probable en Europe.

Ormonde, vainqueur de la Triple Couronne anglaise.

AngleterreModifier

La Triple Couronne est ainsi constituée à partir des victoires de West Australian en 1853 dans les trois plus grandes épreuves anglaises pour 3 ans.

ÉpreuvesModifier

  1. Les 2000 Guineas pour les mâles ou les 1000 Guinées pour les femelles, courues début mai sur l'hippodrome de Newmarket, sur la distance de 1 600 m (un mile).
  2. Le Derby pour les mâles ou les Oaks pour les femelles, courus début juin sur l’hippodrome d’Epsom, sur la distance de 2 400 m (un mile et demi).
  3. Le St. Leger, couru début septembre sur l’hippodrome de Doncaster, sur la distance de 2 800 m (14 furlongs).

15 poulains seulement sont parvenus à remporter la triple couronne britannique, dont un français, Gladiateur en 1865. Le dernier en date, Nijinsky, a été couronné en 1970. Il s’agissait d’une première depuis 1935. Le challenge est tombé en désuétude depuis que les poulains se spécialisent de plus en plus sur une distance. Après Nijinsky, seuls Nashwan en 1987, Sea The Stars en 2009 et Camelot en 2012 ont réussi le doublé 2000 Guinées / Derby ; Mais seul Camelot tenta l'aventure dans le St. Leger, terminant deuxième.

Du côté des pouliches, elles sont neuf à y être parvenues, deux d'entre elles, Formosa et Sceptre, parvenant même à s'adjuger quatre classiques, puisqu'elles ont ajouté les 2000 Guinées à leur grand chelem.

Lauréats de la Triple Couronne anglaiseModifier

Année Vainqueur Père Jockey Entraineur Propriétaire
1853 West Australian Melbourne Frank Butler John Scott John Bowes
1865 Gladiateur Monarque Harry Grimshaw Tom Jennings, Sr. Frédéric de Lagrange
1866 Lord Lyon Stockwell Harry Custance James Dover Richard Sutton
1886 Ormonde Bend Or F. Archer / G. Barrett John Porter Duc de Westminster
1891 Common Isonomy George Barrett John Porter Sir Frederick Johnstone
1893 Isinglass Isonomy Tommy Loates James Jewitt Harry L. B. McCalmont
1897 Galtee More Kendal Charlie Wood Sam Darling John Gubbins
1899 Flying Fox Orme Morny Cannon John Porter Duc de Westminster
1900 Diamond Jubilee St. Simon Herbert Jones Richard Marsh Édouard, Prince de Galles
1903 Rock Sand Sainfoin Danny Maher George Blackwell Sir James Miller
1915 Pommern Polymelus Steve Donoghue Charles Peck Solly Joel
1917 Gay Crusader Bayardo Steve Donoghue Alec Taylor, Jr. Alfred W. Cox
1918 Gainsborough Bayardo Joseph Childs Alec Taylor, Jr. Lady James Douglas
1935 Bahram Blandford F. Fox / C. Smirke Frank Butters Aga Khan III
1970 Nijinsky Northern Dancer Lester Piggott Vincent O'Brien Charles W. Engelhard, Jr.

Lauréates de la Triple Couronne anglaiseModifier

Année Vainqueur Père Jockey Entraineur Propriétaire
1868 Formosa Buccaneer G. Fordham / T. Chaloner Henry Woolcott William Graham
1871 Hannah King Tom Charlie Maidment Joseph Hayhoe Mayer A. de Rothschild
1874 Apology Adventurer John Osborne, Jr. William Osborne John King
1892 La Flèche St. Simon G. Barrett / J. Watts John Porter Maurice de Hirsch
1902 Sceptre Persimmon H. Randall / F. Hardy Robert Sievier Robert Sievier
1904 Pretty Polly Gallinule William Lane Peter Gilpin Major Eustace Loder
1942 Sun Chariot Hyperion Gordon Richards Fred Darling George VI
1955 Meld Alycidon Harry Carr Cecil Boyd-Rochfort Lady Zia Wernher
1985 Oh So Sharp Kris Steve Cauthen Henry Cecil Cheikh Mohammed Al Maktoum

BelgiqueModifier

En Belgique, la triple couronne était différente pour mâles et femelles :

Pour les mâles :

  1. Poule d'Essai des Poulains
  2. Derby Belge
  3. Saint Léger Belge

Anciens vainqueurs:

  • Kitty (1926)
  • Bayeux (1947)
  • Soudard (1971)
  • Epsiba (1980)
  • Camiros (1982)
  • Abbey's Grey (1989)
  • Super Native (1990)

Pour les femelles:

  1. Poule d'Essai des Pouliches
  2. Prix de Gustave Roy de Blicquy
  3. Saint Léger Belge

Anciens vainqueurs:

  • Domitillia, (1959)

IrlandeModifier

En Irlande, la triple couronne est calquée sur le modèle britannique :

  1. Irish 2000 Guineas, (1 600 m, Curragh)
  2. Irish Derby, (2 400 m, Curragh)
  3. Irish St Leger, (2 800 m, Curragh)

Depuis la première édition des Irish 2000 Guineas en 1921, deux chevaux seulement se sont adjugés les trois courses : Museum en 1935 et Windsor Slipper en 1942.

FranceModifier

En France, la triple couronne est différente pour mâles et femelles :

Pour les mâles :

  1. la Poule d'Essai des Poulains (1 600 m, Longchamp) ;
  2. le Prix du Jockey Club (2 100 m, Chantilly) ;
  3. le Grand Prix de Paris (2 400 m, Longchamp).

Pour les femelles :

  1. la Poule d'Essai des Pouliches (1 600 m, Longchamp) ;
  2. le Prix de Diane (2 100 m, Chantilly) ;
  3. le Prix Vermeille (2 400 m, Longchamp).

Cet exploit a été réalisé par Nikellora en 1945, Corteira en 1948, Allez France en 1973 et Zarkava en 2008.

États-UnisModifier

ÉpreuvesModifier

Les trois épreuves de la Triple couronne américaine sont :

  1. Le Kentucky Derby, couru le premier samedi de mai à l’hippodrome de Churchill Downs (Louisville), sur la distance de 2 000 m.
  2. Les Preakness Stakes, courues le troisième samedi de mai à l’hippodrome de Pimlico (Baltimore), sur la distance de 1 900 m
  3. Les Belmont Stakes, courues début juin à l’hippodrome de Belmont Park (dans la banlieue de New York), sur la distance de 2 400 m

La dénomination « triple couronne américaine » date de 1930 et des victoires de Gallant Fox dans les trois courses.

HistoireModifier

Treize chevaux ont remporté la triple couronne américaine. Contrairement à ses équivalents anglais et irlandais, le challenge américain demeure très prisé, et souvent le vainqueur du Kentucky Derby se retrouve au départ des deux autres manches. Il a fallu patienter 36 éditions ans entre le triplé d'Affirmed et celui d'American Pharoah. Entretemps, plusieurs chevaux sont passés tout près de l’exploit, tels Real Quiet en 1998 (vainqueur des Kentucky Derby et des Preakness Stakes, 2e des Belmont Stakes, battu d’un souffle par Victory Gallop), Charismatic l’année suivante, qui remporta les deux premières épreuves et avait course gagnée dans les Belmont lorsqu’il s’accidenta à quelques mètres du poteau et termina troisième, Funny Cide en 2003 (vainqueur des Derby et des Preakness St., 3e des Belmont St.), Smarty Jones en 2004 (vainqueur des Derby et des Preakness St., 2e des Belmont St.) ou Afleet Alex en 2005 (3e du Derby, vainqueur des Preakness St. et des Belmont St.). Un seul cheval s’est classé 2e des trois courses : Alydar, battu à chaque fois de peu par Affirmed au prix d'une légendaire rivalité.
Wayne Lukas est l’unique entraîneur ayant remporté les trois courses avec deux chevaux, Thunder Gulch et Timber Country en 1995.
Depuis 2005, la firme Visa promet un bonus de 5 millions de dollars au vainqueur de la triple couronne.

Lauréats de la Triple Couronne américaineModifier

Année Vainqueur Jockey Entraîneur Propriétaire Casaque
1919 Sir Barton Johnny Loftus H. Guy Bedwell J. K. L. Ross  
1930 Gallant Fox Earl Sande Jim Fitzsimmons Belair Stud  
1935 Omaha William Saunders Jim Fitzsimmons Belair Stud  
1937 War Admiral Charley Kurtsinger George Conway Samuel D. Riddle  
1941 Whirlaway Eddie Arcaro Ben A. Jones Calumet Farm  
1943 Count Fleet Johnny Longden G. Donald Cameron John D. Hertz  
1946 Assault Warren Mehrtens Max Hirsch King Ranch  
1948 Citation Eddie Arcaro Ben A. Jones Calumet Farm  
1973 Secretariat Ron Turcotte Lucien Laurin Meadow Stable  
1977 Seattle Slew Jean Cruguet William H. Turner Karen L. Taylor  
1978 Affirmed Steve Cauthen Laz Barrera Harbor View Farm  
2015 American Pharoah Victor Espinoza Bob Baffert Ahmed Zayat  
2018 Justify Mike Smith Bob Baffert China Horse Club  

CanadaModifier

Instaurée en 1959, la triple couronne canadienne est constituée des épreuves suivantes

  1. Le Queen's Plate en juin, sur 2 000 m à Woodbine;
  2. Les Prince of Wales Stakes en juillet, sur 1 900 m à Fort Erie;
  3. Les Breeders' Stakes en août, sur 2 400 m à Woodbine.

Sept chevaux ont réussi la série :

  • New Providence (1959)
  • Canebora (1963)
  • With Approval (1989)
  • Izvestia (1990)
  • Dance Smartly (1991)
  • Peteski (1993)
  • Wando (2003)

JaponModifier

Le Japon possède également sa triple couronne

Pour les poulains :

  1. Le Satsuki Sho (2000 Guinées japonaises), Hippodrome de Nakayama, Funabashi
  2. Le Tokyo Yushun (Derby du Japon), Hippodrome de Fuchu, Tōkyō
  3. Le Kikuka Sho (St.Leger japonais), Hippodrome de Kyōto, Kyōto

Liste des lauréats de la triple couronne japonaise :

  • 1941 – St Lite (Diolite)
  • 1964 – Shinzan (Hindostan)
  • 1983 – Mr. C.B. (Tosho Boy)
  • 1984 – Symboli Rudolf (Partholon)
  • 1994 – Narita Brian (Brian's Time)
  • 2005 – Deep Impact (Sunday Silence)
  • 2011 – Orfevre (Stay Gold)
  • 2020 – Contrail (Deep Impact)

Pour les pouliches, on parle aussi de triple tiare :

  1. Oka Sho (1000 Guinées japonaises), Hippodrome de Hanshin, Takarazuka
  2. Yushun Himba (Oaks japonaises), à Hippodrome de Fuchu, Tōkyō
  3. Shuka Sho (depuis 1996), Hippodrome de Kyoto / Queen Elizabeth II Commemorative Cup (1976–1995)

Liste des lauréates de la triple couronne japonaise (ou triple tiare) :

Hong KongModifier

La triple couronne de Hong Kong se déroule uniquement à l'hippodrome de Sha Tin :

  1. La Hong Kong Steward's Cup (1 600 m, en janvier)
  2. La Hong Kong Gold Cup (2 000 m, en février)
  3. La Hong Kong Champions & Chater Cup, (2 400 m, en mai)

En 1994, River Verdon devint le premier, et à ce jour unique, vainqueur de cette triple couronne.