Albéric Taillefer de Toulouse

dauphin de Viennois par mariage

Albéric Taillefer de Toulouse
Naissance vers 1157
Décès 1183
Origine Drapeau de la France France
Distinctions comte de Grenoble
comte de Viennois
comte d'Albon

Guillaume Albéric Taillefer de Toulouse (né vers 1157, mort en 1183) est comte de Grenoble, comte de Viennois et un comte d'Albon[1]de 1164 à 1183. Il était fils de Raymond V, comte de Toulouse, de Saint-Gilles, duc de Narbonne, marquis de Gothie et de Provence, et de Constance de France.

Il est marié en 1164 (à l'âge de sept ans) à Béatrice d'Albon (1161-1228), dauphine de Viennois et comtesse d'Albon, fille unique du dauphin Guigues V d'Albon et de Béatrice de Montferrat, et qui n'a elle-même que 3 ans. Le père d'Alberic, marquis de Provence, cherche à nouer des alliances en Provence pour s'opposer à son rival, le barcelonais Raimond-Bérenger II, comte de Provence.

En 1167 c'est son oncle Alphonse de Toulouse, gouverneur du Dauphiné pour son neveu Albéric Taillefer, qui est en guerre contre Humbert III, comte de Maurienne, terminée par l'intervention de Pierre II de Tarentaise[2].

En 1180 Guillaume dit Taillefer, comte de Grenoble, pour l'âme du comte Guigues, son prédécesseur, donne aux frères de Tamié la localité de Cerno, au territoire de la Combe, et ce qu'il avait du pré Belmenger au territoire d'Avalon[3].

En 1183, peu avant sa mort, Taillefer , comte de Viennois et d'Albon, donne à St Jean-Baptiste et aux frères de Durbon le pâturage pour leurs animaux, le libre passage dans ses domaines, il confirme en outre l'aumône de son père Raymond, duc de Narbonne, comte de Toulouse et marquis de Provence[1].

Albéric meurt en 1183, à 26 ans, sans postérité. Sa veuve, Béatrice d'Albon, se remarie le avec Hugues III, duc de Bourgogne.

RéférencesModifier

  1. a et b Ulysse Chevalier (acte 4682), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349. T1, fascicules 1-3, Valence, Imp. valentinoise (lire en ligne), p. 810
  2. Ulysse Chevalier (acte 4281), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349. T1, fascicules 1-3, Valence, Imp. valentinoise, (lire en ligne), p. 716
  3. Ulysse Chevalier (acte 4750), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349. T1, fascicules 1-3, Valence, Imp. valentinoise, (lire en ligne), p. 791