Air Force One (film)

film de 1997
Air Force One
Titre québécois Air Force One : Avion présidentiel
Réalisation Wolfgang Petersen
Scénario Andrew W. Marlowe
Musique Jerry Goldsmith
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Thriller politique
Durée 124 minutes
Sortie 1997


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Air Force One ou Air Force One : Avion présidentiel au Québec est un thriller politique germano-américain coproduit et réalisé par Wolfgang Petersen, sorti en 1997.

SynopsisModifier

Le général Ivan Radek, dictateur du « régime terroriste » du Kazakhstan, est capturé au cours d'une opération russo-américaine des Spetsnaz et Delta Force. Trois semaines plus tard, le président des États-Unis James Marshall est invité à un dîner à Moscou, où il fait un discours annonçant, ému par les camps de réfugiés, qu'il arrête la diplomatie et qu'il affrontera directement les « régimes meurtriers » sans attendre que la sécurité des États-Unis soit compromise. Puis, il rejoint Air Force One en compagnie de son cabinet, ses conseillers, son épouse, Grace, et sa fille, Alice. Cependant, six terroristes russes déguisés en journalistes, commandés par Ivan Korshunov, embarquent également. Après le décollage, les terroristes prennent le contrôle de l'avion avec l'aide de Gibbs, leur taupe au Secret Service. Au cours de la fusillade, le Secret Service fait évader le président par un module éjectable. Puis, le pilote tente un atterrissage sur la Ramstein Air Base mais les pirates de l'air font irruption dans le cockpit, tuent le pilote et redécollent vers le Kazakhstan.

Korshunov rassemble les passagers dans la salle de conférence de l'avion et contacte la vice-présidente, Kathryn Bennett, dans la salle de situation de la Maison-Blanche, demande la libération du général Radek et annonce qu'il tuera un otage toutes les demi-heures. Le conseiller à la sécurité nationale, Jack Doherty, est le premier exécuté. Grace et Alice sont séparées des autres otages et amenées dans le cockpit.

Le module éjectable du président est retrouvé vide. Marshall, qui ne voulait pas être séparé de sa famille, est resté à bord et tue deux hommes de Korshunov, qui exécute cependant la porte-parole de la Maison-Blanche. Marshall parvient à vider les réservoirs, force Korshunov à demander un ravitaillement en vol et fait évader la plupart des otages en parachute pendant la manœuvre. Ils sont cependant interrompus par un homme de Korshunov, et Marshall est capturé avec le major Caldwell, Gibbs et le chef de cabinet de la Maison-Blanche, Lloyd Shepherd. Pour éviter l'exécution de sa fille, Marshall fait libérer Radek par le président russe, Petrov, se libère et tue les deux derniers hommes de Korshunov. Ce dernier entraîne Grace dans la soute, mais Marshall parvient à le neutraliser. Comme sa famille est en sécurité, il fait maintenant interrompre la libération de Radek.

Marshall prend les commandes d'Air Force One, mais six MiG-29 fidèles à Radek le prennent en chasse au-dessus de Kazakhstan. La vice-présidente envoie immédiatement un escadron de F-15, qui met en fuite les MiG-29. Au cours du combat, Air Force One est endommagé : le carburant fuit et il ne peut plus atterrir. Un Lockheed C-130 Hercules de Pararescue (en) est envoyé pour évacuer les passagers en tyrolienne avant que l'avion ne s'écrase en mer Caspienne. Cependant, l'agent spécial Gibbs, le traître qui a facilité l'accès des terroristes dans l'avion, est abandonné dans l'avion après avoir tenté d'empêcher l'évacuation du président.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production déléguée : Marc Abraham, Thomas A. Bliss et David V. Lester

DistributionModifier

ProductionModifier

TournageModifier

 
Le Cuyahoga County Courthouse, à Cleveland.

Le tournage a lieu en Ohio. Le palais du général Radek — interprété par Jürgen Prochnow — est filmé dans deux endroits différents à Cleveland, pour l'extérieur vient de l'orchestre de Severence Hall et l'intérieur, du palais de justice du comté du Cuyahoga (Cuyahoga County Courthouse)[1]. L'ancienne prison Ohio State Reformatory est servie de décor de la prison russe, située à Mansfield[1].

L'avion McDonnell Douglas F-15 Eagle du 33rd Operations Group, 33rd Fighter Wing à la Eglin Air Force Base est servi pour le film[2].

AccueilModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Air Force One 1997 », sur movie-locations.com (consulté le 11 février 2021).
  2. (en) « Local crew called on to defend Air Force One (film) », Northwest Florida Daily News, GateHouse Media,‎ , p. 1B.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

DocumentationModifier

  • (en) George C. Larson, « The Making of Air Force One », Air & Space magazine,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier