Ouvrir le menu principal

Adam Małysz
Adam Małysz aux Jeux de Vancouver 2010
Adam Małysz aux Jeux de Vancouver 2010
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 1996-2011
Entraîneur Łukasz Kruczek (2008-)
au KS Wisła Ustronianka
Présentation
Nationalité Drapeau de la Pologne Pologne
Naissance (41 ans)
à Wisła
Taille 170 cm
Poids 56 kg
Surnom Adas
Club KS Wisła Ustronianka
Palmarès
Jeux olympiques 0 3 1
Championnats du monde 4 1 1
Coupe du monde (globes) 4 0 1
Coupe du monde (épreuves) 39 27 26
* Dernière mise à jour : 20 mars 2011

Adam Henryk Małysz (pron. /ˈadam ˈmawɨʂ/), né le à Wisła, est un sauteur à ski polonais.

Sommaire

BiographieModifier

Il est considéré comme l'un des meilleurs sauteurs à ski de tous les temps. Vainqueur de 39 épreuves de Coupe du monde, il détient, juste derrière Matti Nykänen et Gregor Schlierenzauer, la troisième place au classement des sauteurs les plus prolifiques dans cette compétition. Il est également le seul, avec Nykänen, à avoir remporté le classement général de la Coupe du monde à quatre reprises dont trois consécutives. Son palmarès, auquel s'ajoutent quatre médailles d'or aux Championnats du monde et une victoire dans la Tournée des quatre tremplins, reste néanmoins vierge de tout succès aux Jeux olympiques.

Ses succès l'ont rendu très populaire en Pologne. Au meilleur de sa carrière, plus de 100 000 personnes pouvaient se rendre à l'épreuve de Coupe du monde de Zakopane, en Pologne, pour assister aux exploits de leur idole.

CarrièreModifier

 
Adam Małysz en 2011 à Vikersund.

Il débute en Coupe du monde en 1995. Après des débuts prometteurs qui le voient prendre les 7e et 10e places au classement général en 1996, saison durant laquelle il gagne sa première épreuve à Oslo devant Jens Weissflog[1] et 1997, il connaît une traversée du désert à la fin des années 1990. La saison 2001 est celle de la résurrection. Vainqueur de la Tournée des quatre tremplins et de la médaille d'or sur petit tremplin aux Championnats du monde, il décroche son premier globe de cristal. Il récidive en 2002 en remportant le classement général de la Coupe du monde mais passe à côté de la médaille d'or olympique, battu à deux reprises par le Suisse Simon Ammann. Il se vengera l'année suivante en remportant les deux titres individuels aux Championnats du monde ainsi que le globe de cristal, son troisième. Bien que faisant toujours partie du des quinze premiers mondiaux, les trois saisons suivantes sont plus difficiles et les succès se font rares. Ce n'est qu'en 2007 qu'il fait son retour sur le devant de la scène. Auteur d'une longue série de victoires dans la seconde moitié de la saison, il refait son retard et coiffe Anders Jacobsen dans la course au classement général lors de la dernière épreuve. Il décroche également cette année-là sa quatrième médaille d'or aux Championnats du monde. Plus en retrait depuis cette saison 2007, il fait néanmoins toujours partie de la crème du saut à ski mondial. Aux Jeux olympiques 2010, il décroche la médaille d'argent du petit et du grand tremplin derrière Simon Ammann.

Le samedi 20 mars 2011, à Planica, il effectue son dernier saut devant le président de la République polonaise, plusieurs athlètes très connus, et une foule immense, venue de tout le pays, pour acclamer une dernière fois leur idole. À cette occasion, il a reçu la distinction nationale : la croix de commandeur de l'Ordre Polonia Restituta.

Début 2012, il participe à son premier rallye Dakar, en catégorie Auto, sur une Mitsubishi Pajero. Il a pour copilote Rafał Marton et parvient à rallier l'arrivée à la 37e place. Il prend à nouveau le départ en 2013, toujours avec Rafał Marton, pilotant cette fois une Toyota Hilux. Il termine à la 15e place. En 2014, toujours avec Toyota, il finit cette fois 13e avant de passer sur un buggy 2-roues motrices SMG pour 2015. Malheureusement, son buggy prendra feu dès la 2e étape, le contraignant à l'abandon.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition   Nagano 1998   Salt Lake City 2002   Turin 2006   Vancouver 2010
Petit tremplin 51e   Bronze 7e   Argent
Grand tremplin 52e   Argent 14e   Argent
Par équipes 6e 5e 6e

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Thunder Bay 1995   Trondheim 1997   Ramsau 1999   Lahti 2001   Val di Fiemme 2003   Oberstdorf 2005   Sapporo 2007   Liberec 2009   Oslo 2011
Petit tremplin 10e 14e 27e   Or   Or 6e   Or 22e   Bronze
Grand tremplin 11e 36e 37e   Argent   Or 11e 4e 12e 11e
Par équipes Petit tremplin 5e 6e 4e
Grand tremplin 8e 7e 9e 5e 4e 5e

Championnats du monde de vol à skiModifier

Épreuve / Édition   Kulm 1996   Vikersund 2000   Harrachov 2002   Planica 2004   Kulm 2006   Oberstdorf 2008   Planica 2010
Individuel 14e 16e 18e 11e 20e 9e 4e
Par équipes 8e 9e 10e 4e

Coupe du mondeModifier

Dernière mise à jour le 20 mars 2011

Différents classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
1994-1995 51e
1995-1996 7e
1996-1997 10e
1997-1998 57e
1998-1999 46e
1999-2000 28e
2000-2001 1er
2001-2002 1er
2002-2003 1er
2003-2004 12e
2004-2005 4e
2005-2006 9e
2006-2007 1er
2007-2008 12e
2007-2008 13e
2009-2010 5e
2010-2011 3e

Victoires saison par saisonModifier

Année Lieu
1996 Oslo (Norvège)
1997 Sapporo (Japon), Hakuba (Japon)
2001 Innsbruck (Autriche), Bischofshofen (Autriche), Harrachov (×2, République tchèque), Park City (États-Unis), Sapporo (×2, Japon), Willingen (Allemagne), Falun (Suède), Trondheim (Norvège), Oslo (Norvège)
2002 Kuopio (Finlande), Titisee-Neustadt (Allemagne), Villach (Autriche), Engelberg (Suisse), Predazzo (×2, Italie), Zakopane (Pologne)
2003 Oslo (Norvège), Lahti (×2, Finlande)
2005 Harrachov (République tchèque), Kulm (Autriche), Zakopane (×2, Pologne)
2006 Oslo (Norvège)
2007 Oberstdorf (Allemagne), Titisee-Neustadt (×2, Allemagne), Lahti (Finlande), Kuopio (Finlande), Oslo (Norvège), Planica (×3, Slovénie)
2011 Zakopane (Pologne)

Honneurs et distinctionsModifier

Adam Małysz est élu Sportif polonais de l'année en 2001, 2002, 2003 et 2007. En 2001, il reçoit la Médaille Holmenkollen.

Vie personnelleModifier

Adam Małysz est marié à Izabela depuis le . La même année, leur première fille Karolina est née.

RéférencesModifier

  1. (en) Biographie, sur nbcolympics.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :