Évacuation et expulsion pendant la Seconde Guerre mondiale

L'évacuation massive, le déplacement forcé, l'expulsion et la déportation de millions de personnes ont eu lieu dans la plupart des pays impliqués dans la Seconde Guerre mondiale. Un certain nombre de ces phénomènes ont été classés comme des violations des valeurs et des normes humaines fondamentales par le tribunal de Nuremberg après la fin de la guerre. Le mouvement de masse des personnes — pour la plupart des réfugiés — avait été soit causé par les hostilités, soit imposé par les forces de l'Axe ou les puissances alliées sur la base d'idéologies de race et d'ethnicité, culminant avec les changements de frontière d'après-guerre promulgués par les colonies internationales. La crise des réfugiés créée dans les territoires anciennement occupés pendant la Seconde Guerre mondiale a fourni le contexte d'une grande partie de la nouvelle architecture internationale des réfugiés et des droits de l'homme mondiale existante aujourd'hui[1].

Les belligérants des deux camps se sont livrés à des formes d'expulsion de personnes perçues comme étant associées à l'ennemi. L'Europe centrale et orientale fut le principal théâtre de ces déplacements forcés en temps de guerre, bien que les Japonais aient été expulsés pendant et après la guerre par les puissances alliées à plusieurs endroits en Asie, y compris l'Inde. L'Holocauste a également impliqué des déportations et des expulsions de Juifs préliminaires au génocide ultérieur perpétré par l'Allemagne nazie sous les auspices de l'Aktion Reinhard[1].

Déportations, expulsions et déplacements pendant la Seconde Guerre mondialeModifier

À la suite de l'invasion de la Pologne en septembre 1939 qui marqua le début de la Seconde Guerre mondiale, la campagne de « nettoyage » ethnique devint le but d'opérations militaires pour la première fois depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Après la fin de la guerre, entre 13,5 et 16,5 millions de germanophones ont perdu leur foyer dans les anciennes terres allemandes et dans toute l'Europe de l'Est.

 
Origine des colonisateurs allemands installés dans les territoires polonais annexés en action « Heim ins Reich ».
 
Expulsion des Polonais du Reichsgau Wartheland à la suite de l'invasion allemande de 1939.
 
Allemands quittant la Silésie pour l'Allemagne occupée par les Alliés en 1945. Avec l'aimable autorisation des Archives fédérales allemandes (Deutsches Bundesarchiv).

À la suite de l'invasion de la PologneModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

Défaite de l'Allemagne nazie et de l'Empire du JaponModifier

Création d'organisations de réfugiésModifier

L'Administration des Nations Unies pour les secours et la réhabilitation est créée en 1943 pour fournir une aide humanitaire au grand nombre de réfugiés potentiels et existants dans les zones confrontées à la libération des Alliés. L'UNRRA a fourni des milliards de dollars américains d'aide à la réhabilitation et a aidé environ 8 millions de réfugiés. Il cessa ses activités en Europe en 1947 et en Asie en 1949, remplacé en 1947 par l'Organisation internationale pour les réfugiés, qui à son tour est devenue le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en 1950.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Neil Durkin, Amnesty International, « Our century's greatest achievement » [archive du ], On the 50th Anniversary of the Declaration of Human Rights, sur Internet Archive, BBC News, (consulté le )
  2. Janusz Gumkowski and Kazimierz Leszczynski, Poland Under Nazi Occupation, (Warsaw, Polonia Publishing House, 1961) pp. 7-33, 164-178.
  3. Poles: Victims of the Nazi Era
  4. a et b "Zwangsumsiedlung, Flucht und Vertreibung 1939 - 1959 : Atlas zur Geschichte Ostmitteleuropas", Witold Sienkiewicz, Grzegorz Hryciuk, Bonn 2009, (ISBN 978-83-7427-391-6)
  5. Davies (1986), p. 451.
  6. a et b Polian (2004), p. 119.
  7. Hope (2005), p. 29.
  8. « Holocaust Victims: Five Million Forgotten - Non Jewish Victims of the Shoah »
  9. Malcher (1993), pp. 8-9.
  10. a b c d et e Piesakowski (1990), pp. 50-51.
  11. Mikolajczyk (1948).
  12. a et b Piotrowski (2004).
  13. Gross (2002), p. xiv.
  14. a b c et d Cienciala (2007), p. 139.
  15. a et b Polian (2004), p. 118.
  16. http://people.brandeis.edu/~nika/schoolwork/Poland%20Lectures/Lecture%252017.pdf
  17. Applebaum (2004), p. 407.
  18. Krupa (2004).
  19. Rees (2008), p. 64.
  20. Jolluck (2002), pp. 10-11.
  21. Hope (2005), p. 23.
  22. Ferguson (2006), p. 419.
  23. a b et c Malcher (1993), p. 9.
  24. Hope (2005), p. 25.
  25. Hope (2005), p. 27.
  26. Article about expulsions from Oświęcim in Polish
  27. Dennis Deletant, Hitler's forgotten ally: Ion Antonescu and his regime, Romania 1940-1944, Palgrave Macmillan, , 1–376 p. (ISBN 9781403993410, lire en ligne)
  28. (ro) Costea, « Aplicarea tratatului româno-bulgar de la Craiova (1940) », Anuarul Institutului de Cercetări Socio-Umane "Gheorghe Șincai" al Academiei Române, no 12,‎ , p. 267–275 (lire en ligne)
  29. Țîrcomnicu, « Historical aspects regarding the Megleno-Romanian groups in Greece, the FY Republic of Macedonia, Turkey and Romania », Memoria Ethnologica, vol. 14, nos 52–53,‎ , p. 12–29 (lire en ligne)
  30. Joseph Poprzeczny, Odilo Globocnik, Hitler's Man in the East, McFarland, 2004, (ISBN 0-7864-1625-4), Google Print, p. 110–111
  31. Lynn H. Nicholas, Cruel World: The Children of Europe in the Nazi Web p. 335 (ISBN 0-679-77663-X)
  32. Lukas, Richard C (2001). "2, 3". Germanization. New York: Hippocrene Books. http://www.projectinposterum.org/docs/lucas3.htm. Retrieved September 15, 2008.
  33. Gitta Sereny "Stolen children" Jewish virtual library https://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/Holocaust/children.html
  34. Lynn H. Nicholas, Cruel World: The Children of Europe in the Nazi Web p. 334-5 (ISBN 0-679-77663-X)
  35. Sybil Milton (1997). "Non-Jewish Children in the Camps". Multimedia Learning Center Online (Annual 5, Chapter 2). The Simon Wiesenthal Center. http://motlc.wiesenthal.com/site/pp.asp?c=gvKVLcMVIuG&b=395115, consulté le 25-09-2008.
  36. a b et c Krizman.
  37. a et b Nikolić et al. (2002), p. 182.
  38. Annexe I, by the Serbian Information Centre-London to a report of the Select Committee on Foreign Affairs of the House of Commons of the Parliament of the United Kingdom.
  39. Ustasa, Croatian nationalist, fascist, terrorist movement created in 1930.
  40. « World War II -- 60 Years After: For Victims Of Stalin's Deportations, War Lives On », RadioFreeEurope/RadioLiberty
  41. Raoul Pupo, Il lungo esodo. Istria: le persecuzioni, le foibe, l'esilio, Rizzoli, Milano 2005.
  42. Lapin sodan ja evakoitumisen muistojuhlassa Pudasjärvellä 3.10.2004. Hannes Manninen. Retrieved 2009-9-7-(fi)
  43. Tibor Cseres: Serbian vendetta in Bacska
  44. Mark Mazower, After The War Was Over: Reconstructing the Family, Nation and State in Greece, 1943-1960, Princeton University Press, , 155, 181 (ISBN 978-0-691-05842-9, lire en ligne)
  45. David H. Close, The Origins of the Greek Civil War, (ISBN 9780582064720, lire en ligne), p. 248
  46. Piotr Eberhardt, Political Migrations in Poland 1939-1948. 8. Evacuation and flight of the German population to the Potsdam Germany, Warsaw, Didactica, (ISBN 9781536110357, lire en ligne)
  47. Piotr Eberhardt, Political Migrations On Polish Territories (1939-1950), Warsaw, Polish Academy of Sciences, (ISBN 978-83-61590-46-0, lire en ligne)
  48. The Expulsion of 'German' Communities from Eastern Europe at the end of the Second World War, European University Institute, Florense. EUI Working Paper HEC No. 2004/1, edited by Steffen Prauser and Arfon Rees, p. 4.
  49. http://z-g-v.de/doku/archiv/frameset05.htm
  50. Andrew Horvat, « Exiled Sakhalin Koreans Yearn to Go Home Again », (consulté le ) Jin-woo Lee, « 3,100 Koreans in Sakhalin Yearn to Return Home », (consulté le )
  51. « Archived copy » [archive du ] (consulté le )
  52. Jozo Tomasevich War and revolution in Yugoslavia, 1941-1945: occupation and collaboration, Stanford University Press, 2001 p.165

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Applebaum, A. (2004). GULAG A History, Penguin, (ISBN 0-14-028310-2).
  • Cienciala, M. (2007). Katyn A Crime Without Punishment, Yale University, (ISBN 978-0-300-10851-4).
  • Davies, N. (1986). God's Playground A History of Poland Volume II, Clarendon, (ISBN 0-19-821944-X).
  • Douglas, R.M.: Orderly and Humane. The Expulsion of the Germans after the Second World War. Yale University Press, 2012. (ISBN 978-0300166606).
  • Feferman Kiril, "A Soviet Humanitarian Action?: Centre, Periphery and the Evacuation of Refugees to the North Caucasus, 1941-1942." In Europe-Asia Studies 61, 5 (July 2009), 813-831.
  • Ferguson, N. (2006). The War of the World, Allen Lane, (ISBN 0-7139-9708-7).
  • Gross, J. T. (2002). Revolution from Abroad, Princeton, (ISBN 0-691-09603-1).
  • Hope, M. (2005). Polish Deportees in the Soviet Union, Veritas, (ISBN 0-948202-76-9).
  • Jolluck, K. (2002). Exile & Identity, University of Pittsburgh, (ISBN 0-8229-4185-6).
  • Krizman, Serge. Maps of Yugoslavia at War, Washington 1943.
  • Krupa, M. (2004). Shallow Graves in Siberia, Birlinn, (ISBN 1-84341-012-5).
  • Malcher, G. C. (1993). Blank Pages, Pyrford, (ISBN 1-897984-00-6).
  • Mikolajczyk, S. (1948). The Pattern of Soviet Domination, Sampsons, low, Marston & Co.
  • Naimark, Norman: Fires of Hatred. Ethnic Cleansing in Twentieth - Century Europe. Cambridge, Harvard University Press, 2001.
  • Nikolić, Kosta; Žutić, Nikola; Pavlović, Momčilo; Špadijer, Zorica (2002): Историја за трећи разред гимназије природно-математичког смера и четврти разред гимназије општег и друштвено-језичког смера, Belgrade, (ISBN 86-17-09287-4).
  • Piesakowski, T. (1990). The Fate of Poles in the USSR 1939~1989, Gryf, (ISBN 0-901342-24-6).
  • Piotrowski, T. (2004). The Polish Deportees of World War II, McFarland, (ISBN 978-0-7864-3258-5).
  • Polian, P. (2004). Against their Will, CEU Press, (ISBN 963-9241-73-3).
  • Prauser, Steffen and Rees, Arfon: The Expulsion of the "German" Communities from Eastern Europe at the End of the Second World War. Florence, Italy, Europe, University Institute, 2004.
  • Rees, L. (2008). World War Two Behind Closed Doors, BBC Books, (ISBN 978-0-563-49335-8).
  • Roudometof, Victor. Collective Memory, National Identity, and Ethnic Conflict Greece, Bulgaria, and the Macedonian Question.

Liens externesModifier