Équipe d'Espagne de football au Championnat d'Europe 2016

Équipe d'Espagne de football au championnat d'Europe 2016
Drapeau de l'Espagne

Fédération RFEF

Organisateur(s) Drapeau de la France France
Participation 10e
Meilleure performance Médaille d'or, Europe Médaille d'or, Europe Médaille d'or, Europe Champion en 1964, 2008 et 2012
Sélectionneur Drapeau : Espagne Vicente del Bosque
Capitaine Sergio Ramos
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe d'Espagne de football

Cet article relate le parcours de l'équipe d'Espagne de football lors du Championnat d'Europe de football 2016 organisé en France du 10 juin au .

C'est la dixième participation espagnole à une phase finale de championnat d'Europe.

EffectifModifier

Le 17 mai 2016, le sélectionneur de la Roja, Vicente del Bosque, publie une pré-liste de 25 joueurs. Plusieurs stars du football espagnol ne sont pas retenus dans cette pré-liste comme Diego Costa (Chelsea), Juan Mata (Manchester United) ou encore Fernando Torres (Atlético de Madrid)[1].

Le 31 mai 2016, Dani Carvajal, touché au psoas lors de la finale de la Ligue des champions, déclare forfait pour l'Euro 2016 et est remplacé par Héctor Bellerín[2].


Numéro / Nom Équipe Sél. (but) Date de naissance J.         
Gardiens de but
1 Iker Casillas   FC Porto 167 (0) (1981-5-20) (âgé de 35 ans) 0 0 0 0 0
13 David de Gea   Manchester United 9 (0) (1990-11-7) (âgé de 25 ans) 4 0 0 0 0
23 Sergio Rico   Séville FC 1 (0) (1993-9-1) (âgé de 22 ans) 0 0 0 0 0
Défenseurs
15 Sergio Ramos     Real Madrid CF 132 (10) (1986-3-30) (âgé de 30 ans) 4 0 1 0 0
3 Gerard Piqué   FC Barcelone 77 (4) (1987-2-2) (âgé de 29 ans) 4 1 0 0 0
18 Jordi Alba   FC Barcelone 43 (6) (1989-3-21) (âgé de 27 ans) 4 0 0 0 0
4 Marc Bartra   FC Barcelone 10 (0) (1991-1-15) (âgé de 25 ans) 0 0 0 0 0
17 Mikel San José   Athletic Bilbao 7 (0) (1989-5-30) (âgé de 27 ans) 0 0 0 0 0
16 Juanfran   Atlético Madrid 18 (0) (1985-1-9) (âgé de 31 ans) 4 0 0 0 0
12 Héctor Bellerín   Arsenal 3 (0) (1995-3-19) (âgé de 21 ans) 0 0 0 0 0
2 César Azpilicueta   Chelsea 15 (0) (1989-8-28) (âgé de 26 ans) 1 0 0 0 0
Milieux de terrain
5 Sergio Busquets   FC Barcelone 84 (2) (1988-7-16) (âgé de 27 ans) 4 0 1 0 0
6 Andrés Iniesta   FC Barcelone 109 (13) (1984-5-11) (âgé de 32 ans) 4 0 0 0 0
19 Bruno   Villarreal CF 8 (0) (1984-6-12) (âgé de 31 ans) 2 0 0 0 0
11 Pedro   Chelsea 57 (17) (1987-7-28) (âgé de 28 ans) 2 0 0 0 0
10 Cesc Fàbregas   Chelsea 106 (15) (1987-5-4) (âgé de 29 ans) 4 0 0 0 0
8 Koke   Atlético Madrid 23 (0) (1992-1-8) (âgé de 24 ans) 1 0 0 0 0
14 Thiago Alcántara   Bayern Munich 10 (0) (1991-4-11) (âgé de 25 ans) 2 0 0 0 0
Attaquants
22 Nolito   Celta de Vigo 9 (4) (1986-10-15) (âgé de 29 ans) 4 1 1 0 0
21 David Silva   Manchester City 99 (24) (1986-1-8) (âgé de 30 ans) 4 0 1 0 0
9 Lucas Vázquez   Real Madrid CF 1 (0) (1991-7-1) (âgé de 24 ans) 1 0 0 0 0
20 Aritz Aduriz   Athletic Bilbao 6 (1) (1981-2-11) (âgé de 35 ans) 3 0 0 0 0
7 Álvaro Morata   Juventus 9 (3) (1992-10-23) (âgé de 23 ans) 4 3 0 0 0
Sélectionneur
Vicente del Bosque (1950-12-23) (âgé de 65 ans)

  = capitaine -- Gardien de butDéfenseurMilieu de terrainAttaquantSélectionneur

EncadrementModifier

QualificationModifier

L'Espagne termine première du groupe C devant la Slovaquie.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)            
1   Espagne 27 10 9 0 1 23 3 +20   Espagne 2-0 1-0 3-0 4-0 5-1
2   Slovaquie 22 10 7 1 2 17 8 +9   Slovaquie 2-1 0-0 0-1 3-0 2-1
3   Ukraine 19 10 6 1 3 14 4 +10   Ukraine 0-1 0-1 3-1 3-0 1-0
4   Biélorussie 11 10 3 2 5 8 14 -6   Biélorussie 0-1 1-3 0-2 2-0 0-0
5   Luxembourg 4 10 1 1 8 6 27 -21   Luxembourg 0-4 2-4 0-3 1-1 1-0
6   Macédoine du Nord 4 10 1 1 8 6 18 -12   Macédoine du Nord 0-1 0-2 0-2 1-2 3-2

Phase finaleModifier

L'Espagne se trouve dans le groupe D avec la République tchèque, la Turquie et la Croatie. L'Espagne termine deuxième derrière la Croatie avec 6 points.

Matchs de pouleModifier

Le premier match que dispute l'Espagne l'est contre la République tchèque. L'avant-match est marqué par le choix du sélectionneur Vicente del Bosque de titulariser dans les buts David de Gea à la place d'Iker Casillas. Casillas sur le banc de touche, Sergio Ramos est désigné capitaine de la Roja[3]. Lors du match, la sélection espagnole domine la rencontre. La Roja remporte ce match 1-0 sur un but de Piqué à la 87e minute sur un centre de son coéquipier au FC Barcelone Andrés Iniesta. La prestation d'Iniesta est particulièrement mise en avant par la presse espagnole. Iniesta et Cesc Fabregas remportent ainsi leur dixième victoire en phase finale du championnat d'Europe, ce qui constitue un record[4],[5],[6].


Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Croatie 7 3 2 1 0 5 3 +2
2   Espagne 6 3 2 0 1 5 2 +3
3   Turquie 3 3 1 0 2 2 4 -2
4   République tchèque 1 3 0 1 2 2 5 -3

     Équipes qualifiées ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ;
Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts.

Espagne - République tchèqueModifier

Match 8 Espagne   1 - 0   République tchèque Stadium, Toulouse

15 h CEST
  Historique des rencontres
(  Iniesta) Piqué   87e (0 - 0) Spectateurs : 29 400[7]
Arbitrage :   Szymon Marciniak
Rapport
Espagne
République Tchèque
 
Espagne :
  13 David de Gea
3 Gerard Piqué
5 Sergio Busquets
6 Andrés Iniesta
7 Álvaro Morata   62e
10 Cesc Fàbregas   70e
15 Sergio Ramos  
16 Juanfran
18 Jordi Alba
21 David Silva
22 Nolito   81e
Remplaçants :
20 Aritz Aduriz   62e 
9 Thiago Alcántara0   70e 
17 Pedro Rodriguez   81e 
Sélectionneur :
  Vicente Del Bosque
 
 
République Tchèque :
  1 Petr Čech
2 Pavel Kadeřábek
4 Theodor Gebre Selassie   86e
5 Roman Hubník
6 Tomáš Sivok
7 Tomáš Necid   75e
8 David Limberský   61e
10 Tomáš Rosický     88e
13 Jaroslav Plašil
19 Ladislav Krejčí
22 Vladimír Darida
Remplaçants :
21 David Lafata   75e 
18 Josef Šural   86e 
15 David Pavelka   88e 
Sélectionneur :
  Pavel Vrba

Assistants :
  Paweł Sokolnicki
  Tomasz Listkiewicz
Quatrième arbitre :
  Aleksei Kulbakov
Arbitres assistants additionnels :
  Paweł Raczkowski
  Tomasz Musiał

Homme du Match :
  Andrés Iniesta

Espagne - TurquieModifier

Match 21 Espagne   3 - 0   Turquie Allianz Riviera, Nice

21 h CEST
  Historique des rencontres
(  Nolito) Morata   34e
Nolito   37e
(  Jordi Alba) Morata   48e
(2 - 0) Spectateurs : 33 409[8]
Arbitrage :   Milorad Mažić
Rapport
Espagne
Turquie
 
Espagne :
  13 David de Gea
3 Gerard Piqué
5 Sergio Busquets
6 Andrés Iniesta
7 Álvaro Morata
10 Cesc Fàbregas   71e
15 Sergio Ramos     2e
16 Juanfran
18 Jordi Alba   81e
21 David Silva   64e
22 Nolito
Remplaçants :
19 Bruno Soriano   64e 
8 Koke   71e 
2 César Azpilicueta   81e 
Sélectionneur :
  Vicente Del Bosque
 
 
Turquie :
  1 Volkan Babacan
3 Hakan Balta
6 Hakan Çalhanoğlu   46e 
7 Gökhan Gönül
8 Selçuk İnan   70e 
10 Arda Turan  
14 Oğuzhan Özyakup   62e 
15 Mehmet Topal
16 Ozan Tufan   41e
17 Burak Yılmaz   9e
18 Caner Erkin
Remplaçants :
5 Nuri Şahin   46e 
11 Olcay Şahan   62e 
19 Yunus Mallı   70e 
Sélectionneur :
  Fatih Terim

Assistants :
  Milovan Ristić
  Dalibor Djurdjević
Quatrième arbitre :
  Aleksei Kulbakov
Arbitres assistants additionnels :
  Danilo Grujić
  Nenad Djokić

Homme du Match :
  Andrés Iniesta

Croatie - EspagneModifier

Match 32 Croatie   2 - 1   Espagne Matmut Atlantique, Bordeaux

21 h CEST
  Historique des rencontres
(  Perišić) Kalinić   45e
(  Kalinić) Perišić   87e
(1 - 1)   7e Morata (Fàbregas  ) Spectateurs : 37 245[9]
Arbitrage :   Björn Kuipers
Rapport
Croatie
Espagne
 
Croatie :
  23 Danijel Subašić
2 Šime Vrsaljko   70e
4 Ivan Perišić   88e   90+4e
5 Vedran Ćorluka
6 Tin Jedvaj
7 Ivan Rakitić
11 Darijo Srna     70e
15 Marko Rog   29e   82e
16 Nikola Kalinić
19 Milan Badelj
20 Marko Pjaca   90+2e
Remplaçants :
8 Mateo Kovačić   82e 
22 Duje Čop   90+2e 
9 Andrej Kramarić   90+4e 
Sélectionneur :
  Ante Čačić
 
 
Espagne :
  13 David de Gea
3 Gerard Piqué
5 Sergio Busquets
6 Andrés Iniesta
7 Álvaro Morata   67e
10 Cesc Fàbregas   84e
15 Sergio Ramos  
16 Juanfran
18 Jordi Alba
21 David Silva
22 Nolito   60e
Remplaçants :
19 Bruno Soriano   60e 
20 Aritz Aduriz   67e 
14 Thiago Alcántara0   84e 
Sélectionneur :
  Vicente Del Bosque

Assistants :
  Sander van Roekel
  Erwin Zeinstra
Quatrième arbitre :
  Viktor Kassai
Arbitres assistants additionnels :
  Pol van Boekel
  Richard Liesveld

Homme du Match :
  Ivan Perišić

Huitième de finaleModifier

Match 43 Italie   2 - 0   Espagne Stade de France, Saint-Denis

18 h CEST
  Historique des rencontres
(  Giaccherini) Chiellini   33e
(  Darmian) Pellè   90+1e
(1 - 0) Spectateurs : 76 165[10]
Arbitrage :   Cüneyt Çakır
Rapport
Italie
Espagne
 
Italie :
  1 Gianluigi Buffon  
2 Mattia De Sciglio   24e
3 Giorgio Chiellini
8 Alessandro Florenzi   84e
9 Graziano Pellè   54e
15 Andrea Barzagli
16 Daniele De Rossi   54e
17 Éder   82e
18 Marco Parolo
19 Leonardo Bonucci
23 Emanuele Giaccherini
Remplaçants :
4 Matteo Darmian   84e 
10 Thiago Motta   89e   54e 
20 Lorenzo Insigne   82e 
Sélectionneur :
  Antonio Conte
 
 
Espagne :
  13 David de Gea
3 Gerard Piqué
5 Sergio Busquets   89e
6 Andrés Iniesta
7 Álvaro Morata   70e
10 Cesc Fàbregas
15 Sergio Ramos  
16 Juanfran
18 Jordi Alba   89e
21 David Silva   90+4e
22 Nolito   41e   46e
Remplaçants :
9 Lucas Vázquez   70e 
11 Pedro Rodríguez0   81e 
20 Aritz Aduriz   46e    81e
Sélectionneur :
  Vicente Del Bosque

Assistants :
  Bahattin Duran
  Tarık Ongun
Quatrième arbitre :
  Martin Atkinson
Arbitres assistants additionnels :
  Hüseyin Göçek
  Barış Şimşek

Homme du Match :
  Leonardo Bonucci

Séjour et hébergementModifier

Au cours de la compétition, la sélection espagnole réside sur l'île de Ré, à Saint-Martin-de-Ré et Sainte-Marie-de-Ré[11].

RéférencesModifier