Églises nationales implantées à Rome

église italienne
(Redirigé depuis Églises nationales (Rome))

Cet article recense les églises nationales implantées à Rome, en Italie.

Plan des églises de Rome à l'attention des pèlerins, lors du Jubilé de l'an 1600.

GénéralitésModifier

La période médiévale voit la fondation à Rome d'institutions de bienfaisance, hôpitaux, auberges, etc., fournissant une assistance aux pèlerins étrangers provenant de certaines origines, jetant la base des églises nationales de la ville. Ces institutions sont généralement organisées en confréries et financées grâce à la charité et aux legs de riches bienfaiteurs riches appartenant à ces «nations». Elles peuvent également être rattachées à des scholae nationales (prédécesseurs des séminaires de Rome) où les membres du clergé étaient formés. Les églises et leurs richesses sont alors un signe de l'importance d'une nation et des prélats qui la soutiennent.

Faute de but défini, un grand nombre de ces organisations sont expropriées par la loi de 1873 sur la suppression des corporations religieuses. Néanmoins, au cours des décennies suivantes, différents accords, aboutissant aux accords du Latran, ramènent les actifs des églises nationales au sein de l'Église catholique.

Jusqu'en 1870 et l'unification italienne, les églises nationales comprennent également les églises des anciens États italiens : elles sont de nos jours appelées églises régionales.

Églises nationales des régions italiennesModifier

Églises nationales historiques des régions italiennesModifier

Églises nationales des régions italiennes modernes (églises régionales aujourd'hui)Modifier

Églises étrangères nationalesModifier

EuropeModifier

Autres paysModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

(en) Églises appartenant à un pays ou une guilde