Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Églises orthodoxes de culture grecque

Drapeau des Églises orthodoxes de culture grecque
Une église grecque orthodoxe à Rotterdam
L'église grecque orthodoxe Sainte-Sophie à Sydney en Australie

Les Églises orthodoxes de culture grecque (grec : Ἑλληνορθόδοξες Ἑκκλησίες, /elinorˈθoðokses ekliˈsies/) est un ensemble d'Églises autocéphales appartenant à l'ensemble plus large des Églises orthodoxes[1],[2],[3]. Elles ont en commun l'usage du grec des Évangiles comme langue liturgique[4],[5],[6], un clergé entièrement ou principalement composé de nationaux grecs (à l'exception d'Antioche depuis 1899 uniquement) et un ensemble de traditions propres, par opposition aux Églises orthodoxes de tradition russe, serbe, roumaine, bulgare, géorgienne, etc. qui peuvent avoir des traditions liturgiques légèrement différentes. Le territoire traditionnel d'implantation des Églises orthodoxes de culture grecque se trouve dans la moitié orientale du bassin méditerranéen qui faisait anciennement partie de l'Empire byzantin. Ces Églises se trouvent également présentes partout dans le monde où vit une diaspora grecque.

Églises de culture grecque et diaspora grecqueModifier

Les Églises orthodoxes de culture grecque sont traditionnellement les suivantes :

Nota bene : le Patriarcat orthodoxe d'Antioche qui était encore très grec vers 1920 s'est complètement arabisé au cours du XXe siècle.

Les usages propres à ce milieu culturelModifier

  • Le chant monodique byzantin et sa notation musicale particulière (absence de la polyphonie).
  • Un type d'iconographie influencé par l'école de Photis Kontoglou.
  • L'usage des agrypnies les jours de grande fête (panégyrie).
  • L'usage des collyves en l'honneur des saints et autres défunts.
  • La présence d'une cathèdre épiscopale dans chaque église paroissiale.
  • L'usage d'une grande procession de l'épitaphion lors des vigiles du Samedi Saint.
  • La vénération à saint Nectaire d'Égine et à saint Raphaël, Nicolas et Irène de Mytilène.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Démétrios Constantélos (en), Understanding the Greek Orthodox Church, Holy Cross Orthodox Press 3e édition (28 mars 2005)
  2. L. Rushton, Doves and magpies: village women in the Greek Orthodox Church Women's religious experience, Croom Helm, 1983
  3. Paul Yuzyk, L'Église orthodoxe ukrainienne du Canada, 1918-1951, University of Ottawa Press, 1981
  4. Démétrios Constantélos (en), The Greek Orthodox Church: faith, history, and practice, Seabury Press, 1967
  5. Daniel B. Wallace (en) : (en) « Greek Grammar Beyond the Basics: An Exegetical Syntax of the New Testament, page 12, » Zondervan, 1997.
  6. Robert H. Stein: « The method and message of Jesus' teachings, page 4, » Westminster John Knox, 1994.
  7. Victor Roudometof, Collective memory, national identity, and ethnic conflict, Greenwood Press, (lire en ligne), p. 179
  8. Presveia (U.S.). Grapheio Typou kai Plerophorion, Published by Foto Olympic, 1995