XIIIe dynastie égyptienne

Statue du régisseur Gebu, XIIIe dynastie

La XIIIe dynastie est la première de la Deuxième Période intermédiaire. Elle semble au début contrôler tout le pays, avant de voir la Basse-Égypte lui échapper, cette dernière étant gouvernée par les roitelets de la XIVe dynastie. Lors de l'arrivée des Hyksôs en Égypte, les rois de la XIIIe dynastie se réfugièrent dans la région thébaine où ils devinrent la XVIe puis la XVIIe dynastie. Elle couvrirait la période allant de -1801 ou -1786 (selon D. B. Redford) ou -1766 (selon K. S. B. Ryholt) ou -1759 (selon D. Franke) à v.-1650 ou -1634 (-1750 selon Altemüller).

Souverains de la XIIIe dynastieModifier

Il est difficile de faire une liste très juste des rois de cette dynastie, Manéthon et le papyrus de Turin donnent une soixantaine de noms, mais trop d'entre eux sont mal connus voire complètement inconnus. L'ordre des rois ci-dessous est donc très incertain et varie selon les spécialistes. Quatre listes sont présentés ici :

von Beckerath (1964 et 1997) [1] Ryholt (1997) [2] Vandersleyen Siesse (2015)[3]
Khoutaouyrê Ougaf Sekhemrê-Khoutaouy Sobekhotep Ier Khoutaouyrê Ougaf Sekhemrê-Khoutaouy Sobekhotep Ier
Sekhemkarê Senebef Sekhemkarê Senebef Sekhemkarê Senebef (Sekhemkarê Amenemhat V) Sekhemkarê Senebef (Sekhemkarê Amenemhat V)
Sekhemrê-Khoutaouy Paentjeny Nerkarê Nerkarê
Sekhemkarê Amenemhat V Sekhemkarê Amenemhat V
Ameny-Qemaou
Sehotepibrê Sousekhtaouy Hotepibrê Sahornedjheritef Sehotepibrê Sousekhtaouy Hotepibrê Sahornedjheritef
Ioufeni Ioufeni Ioufeni
Sânkhibrê Amenemhat VI Sânkhibrê Amenemhat VI Sânkhibrê Amenemhat VI Sânkhibrê Amenemhat VI
Semenkarê Nebnoun Semenkarê Nebnoun Semenkarê Nebnoun Semenkarê Nebnoun
Hotepibrê Sahornedjheritef Sehotepibrê Sousekhtaouy Hotepibrê Sahornedjheritef Sehotepibrê Sousekhtaouy
Souadjkarê Souadjkarê Souadjkarê
Nedjemibrê Nedjemibrê Nedjemibrê
Khâânkhrê Sobekhotep Ier Khâânkhrê Sobekhotep II Khâânkhrê Sobekhotep Ier
Reniseneb Reniseneb Reniseneb
Nebmaâtrê
Aoutibrê Hor Ier Aoutibrê Hor Ier Aoutibrê Hor Ier Aoutibrê Hor Ier
Sekhemrê-Khoutaouy Khâbaou
Horus Djedkheperou
Seb
Sebkay
Sedjefakarê Amenemhat VII Sedjefakarê Amenemhat VII Sedjefakarê Amenemhat VII Sedjefakarê Amenemhat VII
Sekhemrê-Khoutaouy Sobekhotep II Khoutaouyrê Ougaf Sekhemrê-Khoutaouy Sobekhotep II Khoutaouyrê Ougaf
Ouserkarê Khendjer Ouserkarê Khendjer Ouserkarê Khendjer Ouserkarê Khendjer
Smenkhkarê Imyramesha Smenkhkarê Imyramesha Smenkhkarê Imyramesha Smenkhkarê Imyramesha
Sehotepkarê Antef IV Sehotepkarê Antef V Sehotepkarê Antef IV Sehotepkarê Antef IV
...-ibrê Seth Meribrê Seth ...-ibrê Seth
Sekhemrê-Souadjtaouy Sobekhotep III Sekhemrê-Souadjtaouy Sobekhotep III Sekhemrê-Souadjtaouy Sobekhotep III Sekhemrê-Souadjtaouy Sobekhotep II
Khâsekhemrê Neferhotep Ier Khâsekhemrê Neferhotep Ier Khâsekhemrê Neferhotep Ier Khâsekhemrê Neferhotep Ier
Sahathor Sahathor Sahathor Sahathor
Khâneferrê Sobekhotep IV Khâneferrê Sobekhotep IV Khâneferrê Sobekhotep IV Khâneferrê Sobekhotep III
Merhoteprê Sobekhotep V Khâânkhrê Sobekhotep IV
Khâhoteprê Sobekhotep V Khâhoteprê Sobekhotep VI Khâhoteprê Sobekhotep V Khâhoteprê Sobekhotep V
Ouahibrê Ibiâou Ouahibrê Ibiâou Ouahibrê Ibiâou Ouahibrê Ibiâou
Merneferrê Aÿ Ier Merneferrê Aÿ Ier Merneferrê Aÿ Ier Merneferrê Aÿ Ier
Merhoteprê Sobekhotep VI / Ini Ier Merhoteprê Ini Ier Merhoteprê Sobekhotep VI / Ini Ier Merhoteprê Sobekhotep VI / Ini Ier
Sânkhenrê Soudjetou Sânkhenrê Soudjetou Sânkhenrê Soudjetou
Mersekhemrê Ined / Neferhotep II Mersekhemrê Ined Mersekhemrê Ined Mersekhemrê Ined / Neferhotep II
Souadjkarê Hori Souadjkarê Hori Souadjkarê Hori
Merkaourê Sobekhotep VII Merkaourê Sobekhotep VII Merkaourê Sobekhotep VII Merkaourê Sobekhotep VII
4 noms perdus 6 noms perdus 4 noms perdus Merânkhrê Montouhotep V
Djedhoteprê Dedoumes / Djedneferrê Dedoumes Mer[...]rê Djedhoteprê Dedoumes / Djedneferrê Dedoumes Mershepesrê Ini II
-maâtrê Ibi II Merikheperrê -maâtrê Ibi II Merikheperrê
-oubenrê Hor II Merkarê -oubenrê Hor II
Se[...]karê un nom perdu Se[...]karê
Souahenrê Senebmiou Soudjârê Montouhotep V [...]enrê
2 noms perdus [...]mesrê noms perdus
Sekhâenrê Yakbim (ou Yakbemou) -maâtrê Ibi II Merikheperrê
un nom perdu -oubenrê Hor II Merkarê
Merikheperrê Se[...]karê
Merkarê Seheqaenrê Sânkhptahi
[...]-rê
Se[...]enrê

Les rois attribués par ces auteurs à cette dynastie mais dont les positions chronologiques sont inconnues listés ci-dessous :

von Beckerath (1964 et 1997) [1] Ryholt (1997) [2] Vandersleyen Siesse (2015)[3]
Souahenrê Senebmiou Souahenrê Senebmiou Djedhoteprê Dedoumes
Mershepesrê Ini II Mershepesrê Ini II Merdjefarê
Mersekhemrê Neferhotep II
Sekhâenrê ...-es
Seneferibrê Senousert IV Seneferibrê Senousert IV Seneferibrê Senousert IV
Seheqaenrê Sânkhptahi Seheqaenrê Sânkhptahi
Djedânkhrê Montouemsaf Djedânkhrê Montouemsaf
Merânkhrê Montouhotep V Merânkhrê Montouhotep V
Soudjârê Montouhotep VI Soudjârê Montouhotep VI
Sekhemrê-Sousertaouy Sobekhotep VIII Sekhemrê-Sousertaouy Sobekhotep VIII
Maârê Sobekhotep IX Maârê Sobekhotep IX
Sekhemrê-Neferkhâou Oupouaoutemsaf Sekhemrê-Neferkhâou Oupouaoutemsaf
Menkhâourê Senââib Menkhâourê Senââib
Sebkay Sebkay
Nerkarê Nerkarê
Khouiker Khouiker
Âaqen Âaqen
Âby Âby
Ousermontou Ousermontou
Sekhemrê-Sânhktaouy Neferhotep III (ou Iykherneferet) Sekhâenrê Yakbim (ou Yakbemou)
Ameny-Qemaou Khentykhentyemsaf
Sakarê Sekhemrê-Sementaouy Djehouty
Sekhemrê-Ouahkhâou Râhotep
Sekhemrê-Ouadjkhâou Sobekemsaf Ier

Ryholt indique également plusieurs rois de la Deuxième Période intermédiaire qu'il ne peut attribuer à aucune dynastie :

HistoireModifier

 
Un pharaon Sobekhotep figuré assis en tenue du jubilé Heb-Sed - Musée du Louvre

Les rois parvenus au pouvoir, souvent par voie d'usurpation, n'arrivent que rarement à régner sur tout le pays, leur autorité étant contestée par d'autres usurpateurs locaux. C'est évidemment le principe même de succession qui est en cause. Sous la XIIIe dynastie on distingue deux lignées de rois, qui ont résidé respectivement à Thèbes et à Itchtaouy aux environs de Licht, la capitale administrative.

La XIIIe dynastie n'entraîne cependant guère de changement dans l'art et le fonctionnement de l'Égypte, c'est pourquoi certains égyptologues ne la comptent pas dans la Deuxième Période intermédiaire.

Alors que la XIIe dynastie constituait une unité familiale, les rois de la XIIIe dynastie n'ont pas un crédit suffisant, ils peuvent rarement fonder une lignée, leurs règnes durent quelques années, voire quelques mois. Nombre d'entre eux sont des roturiers, des militaires ou des étrangers asiatiques.

Le pays est divisé en trois districts administratifs : le Nord qui concerne le delta du Nil et la région de Memphis, la tête du Sud qui concerne Thèbes et sa région, et le Sud qui va du Fayoum à la Nubie. Les périodes d'équilibres et de stabilités vont alterner dans le pays avec celles de troubles et de guérillas. Paradoxalement alors que le trône est agité de soubresauts incessants, les hauts fonctionnaires restent en place, poursuivant l'administration du royaume.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jürgen von Beckerath, Chronologie des Pharaonischen Ägypten, Mayence, Éditions Philipp von Zabern, (ISBN 3805323107)
  2. a et b K. S. B. Ryholt, The Political Situation in Egypt during the Second Intermediate Period, c. 1800–1550 BC, Copenhague, Museum Tusculanum Press, (ISBN 8772894210, lire en ligne)
  3. a et b Julien Siesse, Throne Names Patterns as a Clue for the Internal Chronology of the 13th to 17th Dynasties (Late Middle Kingdom and Second Intermediate Period), GM 246, 2015, p 75-98

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Damien Agut et Juan Carlos Morena-Garcia, L'Égypte des pharaons : De Narmer à Dioclétien, Paris, Belin, coll. « Mondes anciens », (ISBN 2701164915)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :