Khâhoteprê Sobekhotep

pharaon égyptien

Khâhoteprê Sobekhotep V ou VI
Image illustrative de l’article Khâhoteprê Sobekhotep
Statue de Khâhoteprê Sobekhotep, Ägyptisches Museum de Berlin.
Période Deuxième Période intermédiaire
Dynastie XIIIe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur Khâneferrê Sobekhotep ou Khâânkhrê Sobekhotep ou Merhoteprê Sobekhotep
Successeur Ouahibrê Ibiâou

Khâhoteprê Sobekhotep V ou VI est un roi de la XIIIe dynastie.

AttestationsModifier

Khâhoteprê Sobekhotep est inscrit dans le Canon royal de Turin (8,1) comme le successeur de Khâneferrê Sobekhotep[1]. Il est également mentionné sur la liste de Karnak sous le nom de Nesout-bity Khâhoteprê (n°46). On attribue à Khâhoteprê Sobekhotep un règne de 4 ans, 8 mois et 29 jours[1], que Ryholt date de 1719-1715 avant notre ère. Malgré ce règne relativement long pour la période, il n'existe que très peu d'objets attestant directement du roi. Il existe un sceau scarabée d'Abydos[2] et une statuette du roi agenouillé faisant l'offrande des vases nou, peut-être de Kerma, et qui est conservée à l'Ägyptisches Museum de Berlin. Parmi les objets de provenance inconnue, on trouve six sceaux scarabées, un sceau cylindrique[3] et une empreinte de sceau. Enfin, un scarabée portant le nom de Nesout-bity Khâhoteprê a été trouvé dans une tombe à Jéricho, ce qui pourrait être la preuve de relations commerciales entre l'État égyptien de la XIIIe dynastie et le Levant[4].

Position chronologiqueModifier

Du fait que Khâhoteprê Sobekhotep est indiqué en tant que successeur de Khâneferrê Sobekhotep sur le Canon royal de Turin a longtemps fait penser aux égyptologues que le premier était le successeur du second. Ainsi, il était souvent nommé Sobekhotep V. Mais à la suite d'une étude de Ryholt sur la Deuxième Période intermédiaire, ce dernier plaça Merhoteprê Sobekhotep entre ces deux rois. Ainsi, dans l'étude de Ryholt, Khâhoteprê Sobekhotep est devenu Sobekhotep VI[1],[4]. En 2015, Julien Siesse, à la suite d'une réévaluation stylistique des objets du règne de Khâânkhrê Sobekhotep, plaça ce dernier entre Khâneferrê Sobekhotep et Khâhoteprê Sobekhotep[5],[6]. Ainsi, suivant les auteurs, trois Sobekhotep sont décrits tour à tour comme le prédécesseur direct de Khâhoteprê Sobekhotep.

FamilleModifier

Le père de Khâhoteprê Sobekhotep était peut-être Khâneferrê Sobekhotep, le roi le plus attesté de toute la Deuxième Période intermédiaire. On sait qu'il a eu deux fils nommés "Sobekhotep". Si l'un de ces fils est bien Khâhoteprê Sobekhotep, alors sa mère serait peut-être Tjan, épouse de Khâneferrê Sobekhotep. La reine de Khâhoteprê Sobekhotep VI aurait pu s'appeler Khânoub ou Noubhotepti[4].

TitulatureModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Kim Steven Bardrum Ryholt, The political situation in Egypt during the second intermediate period, c. 1800–1550 B.C. Museum Tusculanum Press, 1997, p. 37, 233
  2. Scarab of Khahotepre Sobekhotep, Metropolitan Museum of Art
  3. Cylinder seal of Sobekhotep VI, Petrie Museum
  4. a b et c Darrell D. Baker, The Encyclopedia of the Pharaohs: Volume I - Predynastic to the Twentieth Dynasty 3300–1069 BC, Stacey International, (ISBN 978-1-905299-37-9), 2008
  5. Simon Connor, Julien Siesse, Nouvelle datation pour le roi Sobekhotep Khâânkhrê, in: Revue d'Égyptologie 66 (2015), 2015, p. 227-247 ; compare Throne Names Patterns as a Clue for the Internal Chronology of the 13th to 17th Dynasties (Late Middle Kingdom and Second Intermediate Period), GM 246 (2015), p. 75-98.
  6. Julien Siesse, Throne Names Patterns as a Clue for the Internal Chronology of the 13th to 17th Dynasties (Late Middle Kingdom and Second Intermediate Period), GM 246, 2015, p. 75-98, 798 online