Woodkid

réalisateur, musicien et graphiste français
Woodkid
Description de cette image, également commentée ci-après
Woodkid en 2014.
Informations générales
Nom de naissance Yoann Lemoine
Naissance (40 ans)
Tassin-la-Demi-Lune
Rhône-Alpes
Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien, réalisateur, graphiste
Genre musical Indie pop, pop baroque, rock alternatif, Néofolk
Années actives Depuis 2006
Labels Green United Music
Site officiel woodkid.com

Yoann Lemoine, également dit Woodkid, est un auteur-compositeur-interprète, réalisateur, musicien et graphiste français, né le à Tassin-la-Demi-Lune (Grand Lyon).

C'est d'abord en tant que réalisateur que Yoann Lemoine s'est fait connaître en réalisant notamment des clips pour des artistes français comme Yelle, Mylène Farmer, Nolwenn Leroy ou encore The Shoes mais aussi pour des artistes internationaux comme Katy Perry, Drake, Lana Del Rey, avec qui il a aussi collaboré sur scène. Il connaît ensuite un succès musical sous l'identité de Woodkid avec son premier album, The Golden Age.

Biographie modifier

Yoann Lemoine est né à Tassin-la-Demi-Lune[1] près de Lyon[2], le . Sa mère est d'origine juive polonaise[3] et l'imagerie de l'Europe de l'Est est une influence qu'il revendique dans son travail[4]. Son père est publicitaire ; il lui achète son premier Macintosh à l'adolescence : « Je me suis initié à Photoshop et j'ai commencé à fabriquer des images digitales[5]. »

Outre son histoire familiale, son homosexualité influence aussi son travail[6],[7],[8]. Il a vécu à New York[9],[10] puis à Paris[11].

Carrière modifier

Il a commencé par étudier l'illustration et l'animation à l'École Émile-Cohl, où il a obtenu son diplôme de « dessinateur-concepteur »[5] avec les honneurs. Il est ensuite parti pour le Royaume-Uni pour suivre un cursus de sérigraphie à l'Université de Swindon. Yoann s'installe à Paris en 2004. Entre-temps, il débute en travaillant sur le film Arthur et les Minimoys pour Luc Besson, afin de « transformer les décors du film en version compatible pour les jeux vidéo[5]. » Il comprend là qu'il ne peut être « salarié sous les ordres de quelqu'un[5]. »

En 2006, Yoann réalise une série d'esquisses pour Sofia Coppola pour le film Marie-Antoinette[12],[13].

Sa carrière débute comme réalisateur de clips vidéo, en 2007, il est ainsi l'auteur d'Evergreen chez Wanda Productions pour l'album Ushuaïa de Axelle Renoir, puis de vidéos pour Yelle en 2008 et Nolwenn Leroy en 2009.

Sa campagne contre le sida pour Aides, Graffiti, est vue plus de dix millions de fois sur YouTube. Entre 2009 et 2010, il reçoit cinq Lions au Festival international de la publicité de Cannes. À partir de là, sa carrière décolle réellement[5].

Le , sort le premier EP de Woodkid, dont le single Iron est accompagné d'un clip réalisé par l'artiste où apparaît le mannequin anglais Agyness Deyn[14]. Le titre, un succès[5], est également utilisé pour la bande annonce du jeu vidéo Assassin's Creed Revelations, ainsi que par la marque Dior Homme pour le défilé de sa collection homme automne-hiver 2013 A Soldier On My Own[15], et pour la campagne publicitaire Volvic en 2015[16]. En 2016, I Love You est utilisé pour la publicité du parfum J'adore, de Dior.

Le , lors d'un concert à New-York (Highline Ballroom), il chante avec Lana Del Rey[17],[8], après avoir réalisé son clip Born to Die[8]. En 2012, Lemoine reçoit le prix du meilleur réalisateur de l'année au gala MVPA à Los Angeles et est nommé dans six catégories aux MTV Awards pour ses vidéos de Lana Del Rey, et du duo de Drake avec Rihanna[8].

L'année 2012 débute avec un concert privé à la tour Eiffel, retransmis sur Noisey.com[18].

Après le concert à la tour Eiffel, de nombreuses dates à l'étranger et un passage remarqué au Grand Rex de Paris, il réalise le clip vidéo du single I Love You, sorti le , avec le mannequin russe Matvey Lykov, lui-même habillé dans la vidéo par le styliste Kris Van Assche.

Le , il annonce qu'il débute la composition de son premier album, intitulé The Golden Age. Réalisé et produit avec la complicité de Guillaume Brière (alias Vladimir Cauchemar) et Benjamin Lebeau (formant le duo The Shoes), ainsi que de Julien Delfaud (producteur de Phoenix, notamment), SebastiAn (Ed Banger), Ambroise Wilaume (Revolver), The Golden Age est sorti le . Sept ans plus tard ce disque est vendu à 800 000 exemplaires[5].

En 2013, il signe la direction créative de la campagne du nouvel album de l'artiste américain John Legend, produit par Kanye West, et signe la direction artistique des clips de Who Do We Think We Are et Made To Love. En juillet de la même année, il donne un concert au Montreux Jazz Festival, avec l'orchestre Sinfonietta de Lausanne[19]. Vers la même époque, il est le directeur artistique de Pharrell Williams pour son clip Happy ainsi que le concert de l'artiste américain à Coachella[20].

Woodkid compose la musique du ballet intitulé Les Bosquets créé par l'artiste JR pour le New York City Ballet qui sera donné durant la saison 2013-2014 de la compagnie[source secondaire souhaitée].

En , l'émission Le Grand Journal lui soumet l'idée d'une prestation d'un nouveau genre pour son live. Le , l'artiste donne un live en « reconstitution 4D » : une vingtaine de caméras ont été disposées autour des musiciens, de manière à reconstituer la scène en « réalité augmentée ». Sa performance a été très bien accueillie sur les réseaux sociaux, malgré la baisse notable des audiences de l'émission.

Le , Woodkid sort son clip The Golden Age, une composition originale mettant en scène l’Amérique rurale des années 1960, et s'attardant sur l'âge d'or du personnage principal (le jeune garçon dans Run Boy Run et l'adulte dans I Love You). Le mannequin Matvey Lykov est d'ailleurs en ouverture de vidéo. Ce clip est aussi un partenariat musical inédit avec l'artiste Max Richter pour la réédition et l'introduction de son titre Embers. The Golden Age clôture donc l'épopée visuelle et musicale de Woodkid.

Fin , la chanson The Golden Age est utilisée dans la bande-annonce du cinquième volet de la saga vidéoludique Assassin's Creed : Assassin's Creed Unity.

En 2015, revenant sur ses adieux à la scène musicale, il signe le morceau Never Let You Down en duo avec la chanteuse suédoise Lykke Li, pour la bande originale du film Divergente 2 : L'Insurrection.

Il dévoile avec Panteros666 (de Club Cheval) la chanson Clear[21]. Il signe ensuite la musique du nouveau projet de JR baptisé Ellis, court-métrage en hommage aux migrants passés par Ellis Island mettant notamment en scène Robert De Niro.

En sort Volcano, titre qu'il jouait jusque-là sur scène mais n'avait jamais enregistré[source secondaire souhaitée].

En , la chanteuse Rihanna annonce la sortie de son nouvel album Anti grâce à plusieurs teasers vidéos, fruits de sa collaboration avec Yoann Lemoine.

En 2016, il compose pour la première fois la bande originale d'un long-métrage avec celle du film Desierto, du réalisateur mexicain Jonás Cuarón, fils d'Alfonso[22]. La même année débute sa collaboration avec Nicolas Ghesquière ; en quelques années, il feront une dizaine de défilés tous les deux[23].

Le , il annonce son retour, avec un deuxième album préparé secrètement et un tout nouveau live-show[24].

Malgré le contexte de pandémie de coronavirus qui limite les possibilités de concerts et de promotions, son album S16 est annoncé pour le , après un travail de préparation en Allemagne avec de nombreux musiciens, et s'oriente vers une musique « moins accessible, qui demande plus à l’auditeur »[11]. Il obtient, pour cet album, l'autorisation d'utiliser des œuvres sonores du sculpteur Jean Tinguely pour créer des sons qui seront échantillonnés et répétés ; il se sert également du Cristal Baschet qu'il détourne[23]. L'album est qualifié de « réflexions sur l’équilibre des forces entre infiniment grand et petit, échelle humaine et industrielle (le martial Goliath), lien entre responsabilité individuelle et collective »[11] et « crée ainsi ce sentiment d’impuissance face à nos angoisses de fin du monde »[25].

En 2021, il dévoile le morceau Prologue, composé pour la cérémonie de passation des Jeux olympiques entre Tokyo 2020 et Paris 2024. Le , en animation de cette même cérémonie, il donne un concert dans les jardins du Trocadéro[26].

En 2022, il collabore au nouvel album de Mylène Farmer, L'Emprise, sorti le 25 novembre, notamment sur le titre À tout jamais qui est dévoilé en août[27],[28].

Discographie modifier

Albums modifier

EP modifier

  • 2011 : Iron
  • 2012 : Run Boy Run Remixes
  • 2013 : Run Boy Run
  • 2013 : I Love You (Special Version)
  • 2013 : I Love You (Remixes)
  • 2016 : Land of all (Desierto)
  • 2019 : Woodkid for Nicolas Ghesquière – Louis Vuitton Works One
  • 2020 : Goliath
  • 2020 : Pale Yellow
  • 2021 : Powerplant
  • 2021 : Uncharted Territory
  • 2021 : Warm Core
  • 2021 : Prologue - for the Paris 2024 Olympic and Paralympics Games
  • 2021 : Iron 2021 - for the Tenth Anniversary of Iron

Participations modifier

Réalisation modifier

Clips modifier

En 2009, il réalise le clip Faut-il, Faut-il pas de Nolwenn Leroy.

En 2010, il réalise le clip Teenage Dream de Katy Perry.

En 2017, Woodkid met en image le clip de Harry Styles Sign of the Times[30].

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. Il étudie au lycée Notre-Dame de Mongré à Villefranche Quand la musique donne, Didier Varrod, France Inter .
  2. « Woodkid, âge tendre et tête de bois », sur lesinrocks.com.
  3. Woodkid Golden Age, RFI musique.
  4. Emmanuel Marolle, « Videos Woodkid Golden Age », Le Parisien, .
  5. a b c d e f et g Pliskin 2020, p. 88.
  6. « Woodkid : « J'ai l'intuition que je vais mourir jeune » », sur http://obsession.nouvelobs.com, (consulté le ).
  7. « Woodkid », France Inter, (consulté le ).
  8. a b c et d « Montreux Jazz Festival : Woodkid est l'artiste qui monte, entre musique et vidéo », RTS Info, Festival de jazz de Montreux, Radio télévision suisse « 19:30 le journal »,‎ (lire en ligne [vidéo], consulté le )
    « Il y a un an, il partageait la scène avec Lana Del Rey, il revient avec un orchestre symphonique », le Sinfonietta de Lausanne
    .
  9. Thierry Meissirel, « Woodkid, de Fourvière à New York, un parcours d’enfant prodige », sur www.leprogres.fr (consulté le ).
  10. Alice Bosio, « Woodkid, pourquoi on ne parle que de lui », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  11. a b et c Stéphane Davet, « Woodkid signe avec « S16 » un retour en majesté », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Woodkid », sur Premiere.fr (consulté le )
  13. « Woodkid, l'artiste aux mille talents », sur Beware Magazine, (consulté le )
  14. (en) « Work with Agyness Deyn », Vogue, (consulté le )
  15. (en) « Woodkid pour Dior »
  16. « Musique de la pub Volvic : La Force Du Volcan »
  17. WoodKid et Lana Del Rey en duo à NYC (Highline Ballroom) le 15 octobre 2011
  18. WoodKid en concert à la Tour Eiffel (Paris)
  19. Woodkid, montreuxjazzfestival.com, consulté le 27 août 2013
  20. Pliskin 2020, p. 88 à 89.
  21. « "Clear", le titre surprenant de Panteros666 et Woodkid - Greenroom » (consulté le )
  22. « "Desierto" : Woodkid de retour avec l'épique "Land of All" pour Jonás Cuarón », sur chartsinfrance.net,
  23. a et b Pliskin 2020, p. 89.
  24. « C'est officiel : Woodkid sortira son très attendu deuxième album en 2020 », (consulté le )
  25. « Woodkid et son nouvel album S16 », sur franceinter.fr (consulté le )
  26. « Woodkid dévoile la musique créée pour la passation entre Tokyo 2020 et Paris 2024 », sur parismatch.com, (consulté le )
  27. « Mylène Farmer : Son album « L’Emprise » sort le 25 novembre ! », sur rfm.fr (consulté le )
  28. a et b Aline Afanoukoé, « Mylène Farmer est de retour avec un nouveau requiem : "À tout jamais" réalisé par le surdoué Woodkid », sur France Inter, Musicaline, (consulté le )
  29. « Woodkid et Louis Garrel reprennent Yves Simon et c’est très beau », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  30. « Harry Styles dévoile le clip de «Sign of the Times» », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes modifier

Bibliographie modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :