Ouvrir le menu principal

Walt Disney Direct-to-Consumer and International

Walt Disney Direct-to-Consumer and International
logo de Walt Disney Direct-to-Consumer and International

Création
Forme juridique Filiale
Direction Kevin A. Mayer
Activité Production et distribution audiovisuelle
Société mère The Walt Disney Company
Filiales Disney+, ESPN+, Walt Disney International
Site web dtcimedia.disney.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Walt Disney Direct-to-Consumer and International est l'une des divisions de la Walt Disney Company qui regroupe les activités de la société liées à la vidéo à la demande, à la distribution des productions télévisuelles et les activités internationales.

HistoriqueModifier

Le , Disney annonce une réorganisation à effet immédiat de ses divisions en anticipation de l'achat de 21st Century Fox avec la fusion des parcs et des produits de consommation et la création de Walt Disney Direct-to-Consumer and International une division regroupant diffusion de contenu et l'international[1],[2],[3].

Le , Disney annonce la date d'ouverture du service de streaming ESPN+ pour le 12 avril au prix de 5 $ par mois[4],[5]. Le , le service ESPN+ est officiellement lancé au prix de 5$ par mois sans les principaux matchs de NFL ou NBA mais avec au contraire des sports de niches, de nombreuses vidéos en directe et peu de publicité[6],[7]

Le , Disney dévoile plus de détails de son futur service de vidéo à la demande Disney+, prévu pour l'automne 2019[8],[9]. Le , Disney annonce une série Star Wars en 10 épisodes pour sa plateforme Disney+ et un coût de 100 millions d'USD[10],[11] tandis que Microsoft rejoint la plateforme Movies Anywhere de Disney[12]. Le , Disney annonce que la série Star Wars sera intitulée The Mandalorian et basée sur les aventures d'un mercenaire Mandalorien[13]. Le , Aaron LaBerge est nommé vice-président et CTO de Disney Direct-to-Consumer and International sous la direction de Kevin Mayer après avoir occupé les mêmes postes chez ESPN[14],[15]. Le , Disney Direct-to-Consumer and International annonce une énième vague de licenciement de 20 personnes au sein de Disney Digital Network[16],[17],[18]. Le , Disney annonce une seconde série Star Wars en plus de The Mandalorian pour son service Disney+ avec pour héro Cassian Andor interprété par Diego Luna[19]. Le , Disney dévoile le nom de son service de streaming prévu pour fin 2019, Disney+ qui comprendra les productions Disney, Marvel, Star Wars, National Geographic et Pixar tandis que le service Hulu devrait être développé à l'international[20]. Le , Disney signe un contrat de diffusion avec Nine Entertainment Co. (en) pour diffuser du contenu à la demande sur le service australien Stan[21],[22],[23].

Le , Disney reporte une perte de 580 millions d'USD liée à sa participation dans le service de streaming Hulu[24]. Le , avec l'achat de 21st Century Fox, Disney va désormais détenir son propre société de publicité digitale TrueX (en), à l'instar de Freewheel pour Comcast ou AppNexus pour AT&T mais pourrait la réorienter pour un usage exclusivement interne[25]. Le , Disney Japan et NTT DoCoMo annoncent un service de streaming Disney au Japon avant le lancement de la 5G[26],[27]. Le , Disney est en pourparler avec AT&T pour acheter la participation de 10% de WarnerMedia dans Hulu, WarnerMedia cherchant à lancer son propre service de vidéo à la demande[28],[29],[30]. Le , AT&T vend sa participation de 10 % d'Hulu pour 1,43 milliard d'USD, laissant Disney majoritaire avec 66% et NBCUniversal avec 33%[31],[32],[33]. Le , Kevin Mayer, président de Disney Direct-to-Consumer and International, déclare que l'une des motivations de l'acquisition de la 21st Century Fox par Disney est une croissante en Asie et en Inde[34]. Fox et Disney sont principalement complémentaires en Asie, avec par exemple la presque absence de la Fox en Chine ou les marchés différents en Inde mais il y a de fortes redondances en Asie du Sud-Est[34].Toutefois l'achat de la Fox, et sa filiale STAR TV, force Disney à revenir sur sa décision en 2016 de stopper la production cinématographique indienne, avec la fermeture des studios d'UTV Motion Pictures[34]. Un autre changement initié par la Fox depuis 2009, dû au succès de Star, est le découpage en sous-régions, voir même par langues en Inde avec des entités dédiées au tamul ou à l'hindi[34]. C'est en Inde que Disney modifie le plus son organisation à cause d'une prédominance de la Fox, Star en tête, bien que Star soit absente du secteur des émissions pour la jeunesse[34].

Le , Disney met en place une nouvelle organisation pour Hulu suite à sa prise de contrôle de mai 2019 et place l'équipe de développement des scénarios originaux sous la responsabilité de Walt Disney Television au coté de Disney Television Studios[35]. L'équipe en charge des scénarios non orignaux et autres produits sous licence reste elle sous la responsabilité de Walt Disney Direct-to-Consumer and International[35].

Le , pour Disney le service de vidéo à la demande indien Hotstar qui a déjà des déclinaisons aux États-Unis, au Canada et Royaume-Uni servira de service de base tandis que Disney+ et Hulu ne seront pas proposés en Inde[36].

OrganisationModifier

Données économiquesModifier

Résultats financiersModifier

Résultats financiers annuels de Walt Disney Direct-to-Consumer and International
(En millions de USD)
Année Chiffre d'affaires Résultats net
2018[37] 3 414 - 738
2019[37] 9 349 - 1 814

Notes et référencesModifier

  1. (en) Christine Wang, « Disney announces strategic reorganization, effective immediately », sur CNBC, (consulté le 29 juin 2018)
  2. (en) Todd Spangler, « Disney Reorganizes Divisions, Creates Dedicated Direct-to-Consumer Streaming Unit », sur Variety, (consulté le 29 juin 2018)
  3. (en) Brooks Barnes, « Disney Reorganization Anticipates 21st Century Fox Assets », sur The New York Times, (consulté le 29 juin 2018)
  4. (en) Natalie Jarvey, « Disney Sets ESPN+ Launch Date », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 6 septembre 2018)
  5. (en) Sarah Perez, « ESPN’s streaming service, ESPN+, to launch April 12 », sur TechCrunch, (consulté le 6 septembre 2018)
  6. (en) Todd Spangler, « ESPN+ Launches With a Ton of Live Sports — and Limited Ads », sur =Variety, (consulté le 15 octobre 2018)
  7. (en) Natalie Jarvey, « Disney's Streaming Future Begins With Modest ESPN+ Launch », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 15 octobre 2018)
  8. (en) Brooks Barnes, « Disney’s Streaming Service Starts to Come Into Focus », sur The New York Times, (consulté le 22 mars 2019)
  9. (en) « Disney+: news and updates on Walt Disney’s streaming service », sur The Verge, (consulté le 22 mars 2019)
  10. (en) Andrew Liptak, « Disney’s live-action Star Wars show might cost upwards of $100 million for 10 episodes », sur The Verge, (consulté le 22 mars 2019)
  11. (en) Mike Murphy, « Disney’s upcoming ‘Star Wars’ streaming series expected to cost $100 million », (consulté le 22 mars 2019)
  12. (en) Kris Holt, « Microsoft rejoins Disney's Movies Anywhere », sur Engadget, (consulté le 22 mars 2019)
  13. (en) « The Mandalorian First Image, Directors Revealed », sur StarWars.com, (consulté le 5 octobre 2018).
  14. (en) Dawn C. Chmielewski, « Disney Names CTO For The Direct-To-Consumer And International Unit », sur deadline.com, (consulté le 6 mai 2019)
  15. (en) Todd Spangler, « Disney Appoints ESPN’s Aaron LaBerge as CTO of Streaming and International Division », sur Variety, (consulté le 6 mai 2019)
  16. (en) Dawn C. Chmielewski, Dade Hayes, « Disney Sets Another Small Round Of Layoffs », sur deadline.com, (consulté le 15 mai 2019)
  17. (en) Natalie Jarvey, « Layoffs Hit Disney Digital Networks », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 15 mai 2019)
  18. (en) Matt Lopez, « isney Digital Network Hit With a New Round of Layoffs », sur The Wrap, (consulté le 15 mai 2019)
  19. (en) Andrew Liptak, « Disney announces a second live-action Star Wars show », sur The Verge, (consulté le 18 mai 2019)
  20. (en) Claire Atkinson, « Disney reveals the name of its Netflix competitor and outlines Hulu plans », sur NBC News, (consulté le 22 mai 2019)
  21. (en) Jennifer Duke, « Disney, Stan sign new content deal », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 28 mai 2019)
  22. (en) Nick Bond, « Fans freak out over Disney’s massive Australian news », sur news.com.au, (consulté le 28 mai 2019)
  23. (en) Stephen Lambrechts, « Stan is Disney's new home for streaming content in Australia », sur techradar, (consulté le 28 mai 2019)
  24. (en) Megan Rose Dickey, « Thanks to Hulu, Disney lost $580 million last fiscal year », sur TechCrunch, (consulté le 24 juin 2019)
  25. (en) « Disney Owns Ad Tech Now », sur adexchanger.com, (consulté le 19 août 2019)
  26. (en) Isao HoriKoshi, « Docomo offers Disney content in preparation for 5G era », sur Nikkei, (consulté le 30 août 2019)
  27. (en) Gavin J. Blair, « Disney to Launch Streaming Service on Japanese Mobile Network Docomo », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 30 août 2019)
  28. (en) Todd Spangler, « Disney in Active Talks With AT&T to Acquire WarnerMedia’s 10% Hulu Stake », sur Variety, (consulté le 30 août 2019)
  29. (en) Julia Alexander, « Disney reportedly in talks to buy AT&T’s stake in Hulu », sur The Verge, (consulté le 30 août 2019)
  30. (en) Kevin Kelleher, « Disney Is in Talks With AT&T About Buying Its Stake in Hulu, Report Says », sur Fortune, (consulté le 30 août 2019)
  31. (en) Todd Spangler, « Hulu Acquires AT&T’s 10% Stake in Streaming Venture for $1.43 Billion », sur Variety, (consulté le 16 avril 2019)
  32. (en) Jon Fingas, « Hulu buys AT&T's stake, leaving Comcast and Disney as owners », sur Engadget, (consulté le 16 avril 2019)
  33. (en) Chaim Gartenberg, « AT&T may have just signaled the end of Hulu as you know it today », sur The Verge, (consulté le 16 avril 2019)
  34. a b c d et e (en) Patrick Frater, « Disney to Put Emphasis on Asia Growth, Direct to Consumer », sur variety, (consulté le 25 octobre 2019)
  35. a et b Elaine Low, « Walt Disney Television Gains Oversight of Hulu's Scripted Originals Content Team », sur Variety, (consulté le 25 octobre 2019)
  36. (en) « Disney takes Hotstar on a global ride », sur Deccan Herald, (consulté le 13 octobre 2019)
  37. a et b (en) « Walt Disney Company - Fourth Quarter anb Full Year Earnings For Fiscal 2019 », sur thewaltdisneycompany.com, (consulté le 7 novembre 2019)