Acquisition de 21st Century Fox par Disney

En , la Walt Disney Company annonce son intention d'acheter une majorité des actifs de 21st Century Fox. La transaction s'est finalisée le par la dissolution de 21st Century Fox, l'acquisition de plusieurs actifs par Disney et la création d'une nouvelle société, Fox Corporation ainsi que plusieurs ventes à d'autres sociétés pour obtenir l'accord des différentes commissions anticoncurentielles internationales. Le montant de la transaction est de 71,3 milliards d'USD pour Disney desquels doivent être déduit les sommes récupérées des ventes contraintes.

Logos des deux sociétés.
 
Logos des deux sociétés.
Logos des deux sociétés.

Les principaux actifs achetés par Disney sont 20th Century Fox, FX, Fox Networks Group, la participation de 73% dans National Geographic Partners, Star India et 30% d'Hulu. Fox Corporation comprend Fox Broadcasting Company, Fox Television Stations, Fox News Channel, Fox Business Network, Fox Deportes, et Big Ten Network. Les principaux actifs vendus sont Sky à Comcast, Fox Sports Net à Sinclair Broadcast Group.

HistoriqueModifier

Novembre 2017 à avril 2018 : premiers projetsModifier

 
Le 1211 Avenue of the Americas à New York, siège de 21st Century Fox.
 
Entrée des Fox Studios à Los Angeles, siège de 20th Century Fox.

Le , le site CNBC révèle que 21st Century Fox serait en pourparler avec Disney pour lui vendre une partie de ses activités dont les studios 20th Century Fox, les chaînes européennes de BSkyB mais aussi National Geographic Channel et Star India[1]. Les chaînes Fox Broadcasting Company, Fox News et Fox Sports Net sont alors exclues de la transaction pour des raisons de réglementation[1]. Le , selon la presse, Disney aurait repris des discussions pour acheter une partie de 21st Century Fox, tandis que Comcast reste en pourparlers avec celle-ci[2],[3],[4],[5].

Le , Disney officialise son intention de rachat de la plupart des actifs du groupe américain 21st Century Fox pour 66,1 milliards de dollars (52,4 milliards en actions et 13,7 milliards de dette)[6],[7],[8]. Pour Reuters, le rachat de 21st Century Fox par Disney sera profitable en Inde aux 69 chaînes de Star India et son service de streaming Hotstar, Disney récupérant aussi les droits de la Coupe du monde de cricket[9].

Le communiqué officiel détaille les éléments suivants[10] :

Plusieurs filiales ou participations ne sont pas listées dans le communiqué officiel comme le studio d'animation Blue Sky Studios (filiale de 20th Century Fox) ou la participation minoritaire dans le groupe de média saoudien Rotana Group. Selon une analyse du New York Times, le rachat du groupe Sky par Disney aurait des conséquences surtout si le rachat entamé par Rupert Murdoch de l'intégralité du groupe Sky est validé par les régulateurs[11]. Cette montée à 100 % du groupe Sky formerait un groupe ayant plus de revenu et de contenu que les concurrents européens réunis RTL, Mediaset, ITV, ProSiebenSat.1 et Vivendi[11]. Pour The Motley Fool, l'achat de 21st Century Fox permettra à Disney de lutter contre Netflix au travers de 3 plateformes, celle ESPN prévue en 2018 qui regroupera les chaînes ESPN et les 22 chaînes locales de Fox Sports Net, celle à vocation familiale non baptisée prévue en 2019 avec les contenus Disney, Pixar, Marvel, et Lucasfilm, mais aussi avec une participation de 60 % dans Hulu ayant un taux de pénétration de 22 % du marché américain (comparé au 61 % de Netflix ou 36 % d'Amazon) avec une vocation plus adulte et diffusant déjà Les Simpson de 20th Century Fox Television[12]. Pour Live Mint, le rachat de 21st Century Fox par Disney aura des conséquences sur le marché indien dont celui du service par contournement mais l'industrie cinématographique est déjà en mutation[13]. Variety précise que la participation de Disney dans Vice Media sera augmenté avec les 5 % détenus par 21st Century Fox depuis un investissement de 70 millions d'USD réalisé en 2013[14].

Le , The Hollywood Reporter évoque des pourparlers entre 21st Century Fox et Sinclair Broadcast Group pour que Fox Broadcasting Company, future partie de la "New Fox", achète 10 stations de Sinclair Broadcast Group et lève un verrou pour la fusion entre Sinclair et Tribune Media tout en renforçant le futur Fox[15].

Le , Disney dévoile les contours de son futur service de vidéo par contournement, qui proposera les films et séries Disney, Marvel et Lucasfilm et aussi le catalogue de 21st Century Fox en cas de validation du rachat mais aucune production interdite aux mineurs qui sera réservée à Hulu ni les coproductions comme celles de Netflix[16],[17]. Le , 21st Century Fox prévoit 10 années d'investissements dans Sky News pour rassurer l'OFCOM britannique dans le cadre de son rachat de la totalité de Sky et de son rachat par Disney[18].

Le , Disney annonce une réorganisation à effet immédiat de ses divisions en anticipation de l'achat de 21st Century Fox avec la fusion des parcs et des produits de consommation et la création d'une division regroupant diffusion de contenu et l'international[19],[20],[21].

Le , Disney propose d'acheter Sky News dans le cadre du rachat de Sky par 21st Century Fox de Rupert Murdoch même en cas d'échec du rachat de 21st Century Fox par Disney[22],[23],[24]. Le , la commission britannique sur les fusions et acquisitions impose à Disney d'acheter l'intégralité de Sky si l'achat de 21st Century Fox est validé par les autorités américaines[25],[26],[27]. Le , dans un communiqué commun 21st Century Fox et Disney annoncent le choix de Disney pour l'acquisition d'une partie de 21st Century Fox et l'agenda cette acquisition[28].

Le , Comcast fait une offre de 30 milliards d'USD pour acheter Sky alors que Disney n'a pas finalisé l'acquisition d'une majorité de 21st Century Fox détenant 39 % de Sky, froçant le duo Disney-Fox à faire une contre-offre[29],[30]. Le , dans le cadre de la future réorganisation, Lachlan Murdoch deviendrait le nouveau CEO du nouveau Fox et John Nallen, actuel CFO prendrait la place de COO[31],[32]. Le , Comcast confirme vouloir lancer une nouvelle offre exclusivement en numéraire pour contrer Disney dans l'achat de 21st Century Fox[33],[34],[35]. Le , 21st Century Fox annonce à ses actionnaires une réunion le pour voter la fusion avec la Walt Disney Company[36],[37]. Le , le Wall Street Journal rappelle qu'un des fleurons de 21st Century Fox est le groupe indien Star India[38]. Le même jour les actionnaires de Disney et de Fox ont reçu un document officiel détaillant la fusion proposée, soumise au vite du , les actifs non achetés par Disney seront transférés dans une nouvelle entité temporairement surnommée « New Fox » [39],[40].

Juin 2018 : Bataille d'enchères entre Disney et Comcast pour 21st Century Fox et SkyModifier

Le , un juge fédéral du Département de la Justice des États-Unis approuve la fusion entre AT&T et Time Warner, ouvrant la voie au rachat de 21st Century Fox par Disney ou Comcast[41],[42]. Le lendemain, , Comcast fait une offre d'acquisition de 65 milliards de dollars sur 21st Century Fox, en compétition avec l'offre de Disney[43],[44],[45]. Comme l'offre de Disney, l'offre de Comcast n'inclue pas Fox News et une partie des activités autour du sport de 21st Century Fox[46].

Le , Disney garantit des investissements dans Sky News pour 15 ans en cas de rachat pour satisfaire l'ofcom[47]. Le , Disney augmente son offre de rachat de 21st Century Fox pour atteindre le 71,3 milliards d'USD en actions et liquidité, auxquelles s'ajoute l'achat de la dette de 13,8 milliards d'USD de 21st Century Fox. Le , Disney confirme prévoir vendre d'autres actifs que Fox Sports Net en cas de rachat de 21st Century Fox pour satisfaire les régulateurs financiers. Le , à la suite des contre-offres de Comcast (65 millards) et Disney (71,3 milliards), 21st Century Fox décale le vote initialement prévu le 10 au [48].

Juillet 2018 à mars 2019 : les Commissions anticoncurrentielles et contrepartiesModifier

Le , le Département de la Justice des États-Unis approuve l'achat de 21st Century Fox par Disney à condition de vendre sous 90 jours le réseau des 22 chaînes régionales Fox Sports Net[49],[50],[51],[52].

Le , le New York Post annonce que Disney et Comcast pourraient se partager 21st Century Fox, Comcast achetant Sky et Disney achetant le reste des activités en vente[53]. Le , CNNMoney indique que Disney en rachetant 21st Century Fox va mettre la main sur Star India et ses 60 chaînes touchant 700 millions de téléspectateurs, Fox Star Studios et ses films pour Bollywood mais aussi le service de vidéo à la demande sur Hotstar et ses 75 millions d'abonnés[54]. Le , Comcast annonce ne pas surenchérir sur l'offre de Disney de 71,3 milliards d'USD pour l'achat de 21st Century Fox[55],[56],[57]. Le , les actionnaires de Disney et de 21st Century Fox valident l'achat d'une grande partie des actifs 21st Century Fox par Disney pour 71,3 milliards d'USD[58],[59],[60].

Le , les Yankees de New York annoncent leur intention d'acheter la chaîne YES Network à Disney après le rachat de 21st Century Fox et pour satisfaire le Département de la Justice des États-Unis[61].

Le , l'Union européenne repousse la date de validation de l'achat de 21st Century Fox par Disney au 19-[62],[63].

Le , Comcast remporte l'enchère sur Sky avec une offre à 17,28 £ par action totalisant 39 milliards d'USD contre Disney-Fox avec 15,67 £ par action[64],[65], toutefois cette perte pour Disney d'un acteur européen majeur de la télévision payante est salué en bourse le lendemain par une augmentation de 2 % tandis que Comcast chute de 6%[66],[67]. Les analystes dont Todd Juenger de Bernstein saluent le retrait de Disney dans cette course aux enchères avec Comcast pour 21st Century Fox puis Sky car l'intérêt d'un opérateur de télévision payante, directe et satellitaire même majeur à l'échelle européenne s'accorde mal avec la stratégie de Disney accès sur la vidéo à la demande en service par contournement[67].

Le , Disney et 21st Century Fox acceptent de vendre la participation de 39 % dans Sky à Comcast, pour 15 milliards d'USD[68],[69],[70].

Le , New Fox annonce la mise en place de sa nouvelle organisation pour le , avant la finalisation du rachat par Disney[71]. Le , Disney annonce avoir garanti des concessions à la commission européenne afin de respecter les lois antitrust dans le projet d'achat de 21st Century Fox mais le détail n'a pas été révélé[72],[73],[74],[75]. Le , Disney publie les documents officiels relatifs à la vente des 22 chaînes de Fox Sports Net, condition de la justice américaine au rachat de 21st Century Fox[76] en parallèle le régulateur chinois n'a pas encore fourni son accord ni de commentaire alors que la tension monte entre Donald Trump et Xi Jinping[77].

Le , la Commission européenne approuve l'acquisition par Disney des actifs de 21st Century Fox à condition de vendre ses participations dans les déclinaisons européennes des chaînes d'A&E comme History et Lifetime[78],[79],[80].

Le , Disney ouvre les enchères pour les 22 chaînes de Fox Sports Net[81]. Le , le régulateur financier chinois valide l'achat de 21st Century Fox par Disney sans condition[82],[83],[84].

Le , l'autorité de la concurrence brésilienne CADE se donne jusqu'au pour analyser l'impact au Brésil de l'achat de 21st Century Fox par Disney principalement la concentration des chaînes sportives[85]. Le , Uday Shankar actuel président de 21st Century Fox Asia et de Star India est nommé à la tête de The Walt Disney Company Asia Pacific regroupant ses activités précédentes de Fox et celles de Disney sous la division Disney Direct-to-Consumer and International et devient président de The Walt Disney Company India[86],[87],[88].

Le , Comisión Federal de Competencia Económica (es) (COFECE), l'autorité des marchés financiers mexicaine demande la vente des intérêts de Disney dans la coentreprise de distribution cinématographique Walt Disney Studios Sony Pictures Releasing de México à Sony Pictures Motion Picture Group[89]. Le , la COFECE valide l'achat de 21st Century Fox par Disney mais le président Andrés Manuel López Obrador évoque un conflit d'intérêt d'un des membres de la commission[90].

Le , l'autorité des marchés financiers brésilienne le Conselho Administrativo de Defesa Econômica repousse sa décision sur l'achat de 21st Century Fox par Disney à la date limite du malgré la venue de Robert Iger au Brésil afin de statuer sur d'éventuels risques de monopoles principalement sur les chaînes sportives[91],[92]. Le , Bloomberg annonce que Disney aurait accepté de vendre les chaînes Fox Sports brésiliennes et mexicaines pour satisfaire la CADE et COFECE en raison de la fronde lancée par le Grupo Globo au Brésil et Televisa au Mexique[93]. La , la presse annonce la publication de l'accord officiel de la CADE pour le lendemain validant l'achat de 21st Century Fox par Disney à la suite des concessions accordées par Disney[94],[95],[96].

Le , Disney finalise l'achat de la majorité des actifs de 21st Century Fox pour 71,3 milliards d'USD[97],[98],[99].

Résumé des différents avis donnés par les commissions dans le monde
Pays/Région économique Commissions Date approbation Contrepartie
  États-Unis Département de la Justice des États-Unis Vente des 22 chaînes régionales Fox Sports Net
  Union européenne Commission européenne Vente des chaînes européennes d'A&E Networks
  Chine China Securities Regulatory Commission ( CSRC) aucune
  Brésil Conselho Administrativo de Defesa Econômica (CADE) vente des chaînes Fox Sports brésiliennes
  Mexique Comisión Federal de Competencia Económica (COFECE ) Vente de Walt Disney Studios Sony Pictures Releasing de Méxicoà

Conséquences de l'acquisition finalisée le 20 mars 2019Modifier

Le , alors que Disney finalise le rachat de 20th Century Fox, la presse s'interroge sur les conséquences sur Disney de l'affaire judiciaire opposant les acteurs et producteurs de la série Bones et la direction de 20th Century Fox Television[100],[101]. Un juge a déclaré la direction de 20th Century Fox coupable « de mensonges, de tromperies et de fraude » afin de minimiser les gains de la série et qu'il demande 179 millions d'USD de dommages et intérêts ainsi que des garanties aux nouveaux directeurs chez Disney[100],[101]. Le , le directoire de Disney amende le contrat de travail de Bob Iger lui accordant un bonus de 13,5 millions d'USD pour l'acquisition de 21st Century Fox mais supprimant l'augmentation de son salaire de base de 8 millions d'USD[102],[103]. Le , Debmar-Mercury annonce qu'elle stoppe son partenariat avec 20th Television pour la gestion des publicités des émissions en syndication et confie la gestion à CBS[104]. Le , Ravi Ahuja, actuel CFO de Fox Networks Group est nommé CFO de Walt Disney Television, sous la présidence de Peter Rice et la responsabilité du CFO de Disney, Christine McCarthy[105]. Le , Disney aurait accepté l'offre des Yankees, Amazon et Sinclair Broadcast Group des 80 % de YES Network précédemment détenus par 21st Century Fox pour 3,47 milliards d'USD[106],[107].

Le , au lendemain de la finalisation de son achat de 21st Century Fox, Disney annonce la fermeture du studio Fox 2000 Pictures[108],[109],[110]. Le , Walt Disney International réorganise ses directions en Asie et nomme des directeurs issus de 21st Century Fox sous la direction d'Uday Shankar, ancien de STAR TV[111],[112].

Le , selon The Motley Fool, la présentation de Disney+ faite le éclaire sur la motivation de l'acquisition de 21st Century Fox par Disney, étendre son catalogue de films, séries mais aussi de documentaires avec National Geographic, augmenter sa participation dans Hulu et récupérer des licences Marvel[113]. Le , à la suite de son acquisition de 21st Century Fox, Disney lance une seconde campagne de licenciement, après la distribution en mars c'est au tour du service des publicités de Fox Networks Group[114],[115]. Le , Kevin Mayer, président de Disney Direct-to-Consumer and International, déclare que l'une des motivations de l'acquisition de 21st Century Fox par Disney est une croissante en Asie et en Inde[116]. 21st Century Fox et Disney sont principalement complémentaires en Asie, avec par exemple la presque absence de 21st Century Fox en Chine ou les marchés différents en Inde mais il y a de fortes redondances en Asie du Sud-Est[116].Toutefois l'achat de 21st Century Fox, et sa filiale STAR TV, force Disney à revenir sur sa décision en 2016 de stopper la production cinématographique indienne, avec la fermeture des studios d'UTV Motion Pictures[116]. Un autre changement initié par 21st Century Fox depuis 2009, dû au succès de Star, est le découpage en sous-régions, voire même par langues en Inde avec des entités dédiées au tamul ou à l'hindi[116]. C'est en Inde que Disney modifie le plus son organisation à cause d'une prédominance de 21st Century Fox, Star en tête, bien que Star soit absente du secteur des émissions pour la jeunesse[116].

Le , Sinclair Broadcast Group dépose une enchère pour Fox Sports Net (sauf YES Network)[117]. Le , Sinclair Broadcast annonce l'acquisition des 21 chaînes régionales de Fox Sports Net pour 10 milliards de dollars[118],[119],[120],[121]. Le , Disney Media Distribution transfère la gestion publicitaire de 20th Century Fox à OMD, laissant Publicis et MDC Partners sur la touche[122],[123]. Le , le site Legal Sports Report confirme que la participation de Fox Sports dans le site de paris en ligne DraftKings a été achetée par Disney lors de l'acquisition de 21st Century Fox malgré les ventes de Fox Sports Net à Sinclair Broadcasting et le transfert par scission de Fox Sports à News Corp[124],[125]. Le , Twentieth Century Fox Film Corporation annonce que Disney prévoit 53 licenciements à partir du 25 juillet[126]. Le , Twentieth Century-Fox Film Corporation annonce 87 licenciements supplémentaires aux studios de Century City pour des raisons de postes en double dans la nouvelle organisation[127].

Le , Disney aurait licencié près de 250 personnes dans les services de productions cinématographique et d'effets visuels et fusionne la Fox Research Library avec les Walt Disney Archives[128],[129]. Le , Disney prévoit de diffuser une partie de la compétition de l'UFC sur la chaîne FX, son ancien diffuseur et l'obtention du contrat de gagné gagné par ESPN en 2018[130]. Le , Disney prévoit de supprimer 124 postes supplémentaires de 20th Century Fox Film Corp majoritairement basés au Fox Studios, totalisant 264 postes avec les annonces du 24 et 31 juillet, mais 3000 pourraient être impactés par la consolidation[131]. Le , Sinclair Broadcast Group finalise l'achat des 21 chaînes de Fox Regional Sports Networks [132]. Le , Disney annonce 70 à 80 suppressions de postes au sein National Geographic et l'arrêt du magazine National Geographic Traveler[133]. Le même jour Disney finalise la vente des 80 % qu'elle détient dans YES Network à un groupe d'investisseurs dont les Yankees, Sinclair Broadcast Group, Amazon et RedBird Capital[134],[135].

Le , la société française Banijay annonce racheter Endemol Shine, actuellement détenu pour moitié par Apollo Global Management et pour l'autre moitié par The Walt Disney Company, formant ainsi le plus gros producteur audiovisuel au monde[136] (sous réserve d'accord des régulateurs compétents).

Le , Disney officialise le retrait du terme « Fox » dans les noms de ses labels cinématographiques Fox Searchlight Pictures et 20th Century Fox pour éviter les confusions avec Fox Broadcasting Company, Twentieth Century Fox Animation est rebaptisé 20th Century Animation [137],[138]. Les noms respectifs sont Searchlight Pictures, apparus dès décembre dans des mails, et 20th Century Studios mais les autres filiales dont la télévision ne sont pas encore concernées. Pour le Wall Street Journal le prochain défi pour la société Disney et de maintenir les studios 20th Century Studios et Searchlight Pictures à flot avec une ligne directrice complémentaire de ses autres labels : Disney, Marvel, Lucasfilm, Pixar[139].

Le , Disney vend les studios FoxNext Games et sa filiale Cold Iron Studios achetés lors de son acquisition de 21st Century Fox à Scopely[140],[141]. Le , malgré la vente de FoxNext, Disney ferme le studio Fogbank Entertainment et licence les 60 employés de San Francisco, exclu de la vente[142],[143].

Le , Disney procède à la fermeture des chaînes Fox Play et Voyage dans les pays européens, notamment en France[144],[145] et au Brésil[146].

Les Sociétés après l'acquisitionModifier

Sociétés achetées par DisneyModifier

RenommagesModifier

Renommage des anciennes de sociétés de 21st Century Fox
Ancien nom Nouveau nom Date
20th Century Fox
Twentieth Century Fox Film Corporation
20th Century Studios
Twentieth Century Fox Animation 20th Century Animation
Fox Searchlight Pictures Searchlight Pictures
20th Century Fox Television 20th Television
Fox 21 Television Studios Touchstone Television

Sociétés de 21st Century Fox vendues par DisneyModifier

Le , dans le cadre de son acquisition de 21st Century Fox pour 71,3 milliards d'USD, la Walt Disney Company a déjà réduit sa facture de 13 milliards d'USD grâce aux ventes des 21 chaînes de Fox Sports Networks pour 9,6 milliards d'USD et de YES Network pour 3,47 milliards d'USD pour satisfaire les autorités de régulation[152] mais d'autres transactions ont eu lieu.

Entreprise Prix d'achat Prix de vente Nouveau propriétaire Date
21st Century Fox 71,3 milliards d'USD - The Walt Disney Company
Sky (39.14%) - 15 milliards d'USD Comcast
Fox Sports Net (100 %) - 10 milliards d'USD Sinclair Broadcast Group
YES Network (80%) - 3,5 milliards d'USD Yankee Global Enterprises, Amazon et Sinclair Broadcast Group (annonce)
(finalisation)
Endemol Shine Group (50%)[8],[162] - 1 milliard d'USD Banijay
FoxNext Games et sa filiale Cold Iron Studios - Somme non communiquée Scopely
Total 71,3 milliards d'USD 29,5 milliards d'USD Différence : 41,8 milliards d'USD

Sociétés de la nouvelle Fox CorporationModifier

Le , une nouvelle société indépendante est annoncée pour regrouper les actifs restants de 21st Century Fox, nommée Fox Corporation[163]. La société a été officialisée le [71],[8].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) David Faber, « Breaking News From CNBC'S David Faber: Disney Held Talks To Buy Most Of 21St Century Fox », sur CNBC, (consulté le )
  2. (en) Michael J. de la Merced, « Disney Is Said to Have Resumed Talks to Buy Parts of Fox », sur The New York Times, (consulté le )
  3. (en) Andrew Liptak, « Disney is once again in talks to acquire 21st Cen tury Fox », sur The Verge, (consulté le )
  4. (en) Bruce Haring, « Disney Renews 21st Century Fox Interest, But Comcast Still Lurking », sur Deadline.com, (consulté le )
  5. (en) Keshia Hannan, « 21st Century Fox Restarts Talks to Sell Most of the Company to Disney », sur Fortune, (consulté le )
  6. « Disney rachète une partie de la 21st Century Fox pour 52 milliards de dollars », lepoint.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Elsa Conesa, « Disney rachète les actifs de la Fox », sur Les Échos, (consulté le )
  8. a b et c (en) Mike Snider, « Disney to buy key 21st Century Fox assets for $52.4 billion », sur USA Today, (consulté le )
  9. (en) Jessica Toonkel, Lisa Richwine, « Fox's Star to bring Disney cash and cricket in India », sur Reuters, (consulté le )
  10. a b c d e et f (en) Communiqué officiel, « The Walt Disney Company To Acquire Twenty-First Century Fox, Inc., After Spinoff Of Certain Businesses, For $52.4 Billion In Stock », sur thewaltdisneycompany.com/, (consulté le )
  11. a et b (en) Liam Proud, « Disney’s Fox Deal May Force European Telecoms to Retreat », sur The New York Times, (consulté le )
  12. (en) Danny Vena, « Disney Will Soon Have 3 Ways to Compete With Netflix », sur The Motley Fool, 265 décembre 2017 (consulté le )
  13. (en) Lata Jha, « What the Disney-Fox deal means for Bollywood’s future », sur livemint.com, (consulté le )
  14. a et b (en) Todd Spangler, « Disney Will Get More Vice After Acquiring 21st Century Fox’s $70 Million Stake », sur Variety, (consulté le )
  15. (en) Georg Szalai, « Fox in Talks to Buy 10 TV Stations From Sinclair (Report) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  16. (en) Mike Fleming Jr, « Disney Unveils Inaugural Streaming Service Launch Slate To Town; No R-Rated Fare », sur deadline.com, (consulté le )
  17. (en) Sarah Perez, « A sneak peek at Disney’s streaming service lineup », sur TechCrunch, (consulté le )
  18. (en) Joe Mayes, « Fox Ties Disney to Sky News Guarantee to Win Takeover Approval », sur Bloomberg News, (consulté le )
  19. (en) Christine Wang, « Disney announces strategic reorganization, effective immediately », sur CNBC, (consulté le )
  20. (en) Todd Spangler, « Disney Reorganizes Divisions, Creates Dedicated Direct-to-Consumer Streaming Unit », sur Variety, (consulté le )
  21. (en) Brooks Barnes, « Disney Reorganization Anticipates 21st Century Fox Assets », sur The New York Times, (consulté le )
  22. (en) Michael J. de la Merced, « Disney Offers to Buy Sky News to Aid Rupert Murdoch’s Bid for Sky », sur The New York Times, (consulté le )
  23. (en) Ben Dummett, « Disney could buy Sky News, Fox tells U.K watchdog », sur MarketWatch, (consulté le )
  24. (en) Joe Mayes, « Disney offers to buy Sky News », sur Irish Examiner, (consulté le )
  25. (en) Paul Sandle, « Disney must offer to buy all of Sky, Britain's takeover regulator rules », sur Reuters, (consulté le )
  26. (en) Reuters, « UK takeover panel rules Disney must offer to buy all of Sky », sur CNBC, (consulté le )
  27. (en) Robert Mitchell, « Disney Required to Offer to Buy All Sky Shares if Fox Takeover Bid Fails », sur Variety, (consulté le )
  28. (en) Carl O'Donnell, Ankur Banerjee, « Fox chose Disney over Comcast on regulatory, stock fears: filing », sur Reuters, (consulté le )
  29. (en) Joe Mayes, « Comcast Forces Disney, Fox to Decide How Much Sky Is Worth », sur Bloomberg News, (consulté le )
  30. (en) Michael J. de la Merced, « Comcast Starts Bidding War With 21st Century Fox for Sky », sur The New York Times, (consulté le )
  31. (en) Cynthia Littleton, « Lachlan Murdoch, John Nallen Set as Leaders of New Fox After Disney Sale », sur Variety, (consulté le )
  32. (en) Aisha Al-Muslim, « Lachlan Murdoch to Lead ‘New’ Fox If Disney Deal Closes », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  33. (en) Dade Hayes, « Comcast Confirms Plan To Counter Disney With Richer, All-Cash Offer For Fox », sur Deadline.com, (consulté le )
  34. (en) Joan E. Solsman, « Comcast confirms it's close to bidding for Fox to beat out Disney », sur CNET, (consulté le )
  35. (en) « What’s Behind Comcast’s Fox Announcement: DealBook Briefing », sur The New York Times, (consulté le )
  36. (en) Brian Steinberg, « Fox Sets Shareholder Vote on Disney Sale », sur Variety, (consulté le )
  37. (en) Jonathan Sperling, « 21st Century Fox Sets Meeting Date for Vote on Disney Merger », sur Fortune, (consulté le )
  38. (en) Corinne Abrams, Debiprasad Nayak, Shalini Ramachandran, « With Fox Deal, Comcast and Disney Wish Upon a Star in India », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  39. (en) Thomas Bacon, « New Disney-Fox Merger Details Emerge in Shareholder Letter », sur screenrant.com, (consulté le )
  40. (en) Cameron Bonomol, « Disney Stockholders Receive 21st Century Fox Merger Proposal Letter », sur comicbook.com, (consulté le )
  41. (en) Edmund Lee, « Comcast and 21st Century Fox in Focus After AT&T-Time Warner Approval », sur The New York Times, (consulté le )
  42. (en) Cynthia Littleton, « Decisive AT&T Victory Sets Stage for Comcast to Challenge Disney for 21st Century Fox Assets », sur Variety, (consulté le )
  43. (en) Edmund Lee, Brooks Barnes, « Comcast Offers $65 Billion for 21st Century Fox, Challenging Disney », sur The New York Times, (consulté le )
  44. (en) Carl O'Donnell, Liana B. Baker, « Comcast offers $65 billion to lure Fox from Disney bid », sur Reuters, (consulté le )
  45. (en) Anthony Ha, « Comcast bids $65B for Fox assets, setting the stage for a fight with Disney », sur TechCrunch, (consulté le )
  46. Carl O'Donnell et Liana B. Baker, « Comcast offers $65 billion to lure Fox from Disney bid », sur Reuters,
  47. (en) Stewart Clarke, « Disney Offers to Take on Sky News for 15 Years; Channel to Get $2 Billion Investment », sur Variety, (consulté le )
  48. (en) Paul Bond, « Fox Sets Shareholder Vote on Disney Deal for July 27 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  49. a et b (en) Cynthia Littleton, « Justice Department Approves Disney’s Acquisition of 21st Century Fox With Divestiture of Regional Sports Networks », sur Variety, (consulté le )
  50. (en) Andrew Liptak, « Disney wins antitrust approval to acquire 21st Century Fox », sur The Verge, (consulté le )
  51. (en) Mike Snider, « Disney can buy Fox if it sells 22 regional sports networks, Justice Dept. says », sur USA Today, (consulté le )
  52. (en) Jill Disis, Hadas Gold, « Disney wins antitrust approval to purchase most of Fox », sur CNN Business, (consulté le )
  53. (en) Richard Morgan, « How Disney and Comcast could both own a piece of Fox », sur New York Post, (consulté le )
  54. (en) Rishi Iyengar, « Disney's next 700 million viewers might be in India », sur CNNMoney, (consulté le )
  55. (en) Marrian Zhou, « Comcast reportedly won't try to top Disney's $71.3B bid for Fox », sur CNET, (consulté le )
  56. (en) Alexandra Steigrad, « Comcast may bow out of Fox bidding, focus on Sky », sur New York Post, (consulté le )
  57. Liana B. Baker et Carl O'Donnell, « Comcast concedes to Disney in bidding war for Fox assets », sur Reuters,
  58. (en) Sarah O'Brien, « Disney-Fox merger gets shareholder approval. Here’s what consumers can expect », sur CNBC, (consulté le )
  59. (en) Cynthia Littleton, Ricardo Lopez, « Disney, 21st Century Fox Shareholders Vote to Approve $71.3 Billion Merger », sur Variety, (consulté le )
  60. (en) Meg James, « Disney and Fox shareholders approve blockbuster $71-billion deal », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  61. (en) Barry M. Bloom, « Yankees Intend To Buy Back YES Network In Sale Of Fox To Disney », sur Forbes, (consulté le )
  62. (en) Foo Yun Chee, « EU regulators to rule on Disney's $71 billion bid for Fox assets by October 19 », sur Reuters (consulté le )
  63. (en) Peter White, « European Regulators Set October 21 Deadline For Disney/Fox Takeover Approval », sur Deadline.com, (consulté le )
  64. (en) Brooks Barnes, Edmund Lee, « In Beating Disney for Sky, Comcast Remains in the Game », sur The New York Times, (consulté le )
  65. (en) Joe Mayes, Gerry Smith, Anousha Sakoui, « Comcast beats Disney, Fox with $39B bid for Sky », sur The Daily Star, (consulté le )
  66. (en) Dade Hayes, « Comcast Stock Plunges, Disney Rises As Wall Street Weighs Sky Outcome », sur deadline.com, (consulté le )
  67. a et b (en) Emily Bary, « Disney stock gains after company loses Sky bid, 'dodges a bullet' », sur MarketWatch, (consulté le )
  68. (en) Edmund Lee, Brooks Barnes, « Fox, Acting on Behalf of Disney, Sells Its Stake in Sky to Comcast », sur The New York Times, (consulté le )
  69. (en) Elizabeth Winkler, « Disney Gets $15 Billion to Invest in Streaming », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  70. (en) Hadas Gold, « Comcast takes Sky: Fox and Disney agree to sell stake in European broadcaster », sur CNN News, (consulté le )
  71. a et b Daniel Holloway, « Fox Will be Ready to Close Disney Deal Jan. 1, Says Peter Rice » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  72. (en) Robert Mitchell, « Disney Offers Concessions to Secure E.U. Approval of Fox Deal », sur Variety, (consulté le )
  73. (en) Dade Hayes, « Disney Offers Compromise To European Regulators In Bid For Fox Deal OK », sur deadline.com, (consulté le )
  74. (en) Scott Roxborough, « Disney Offers EU Concessions Over $71.3 Billion Fox Deal », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  75. (en) « Disney offers EU antitrust concessions over $71.3 billion Fox deal », sur Reuters, (consulté le )
  76. (en) John Ourand, « Sources: Disney Sends Out Official Bid Book For Fox RSN Sale », sur sportsbusinessdaily.com, (consulté le )
  77. (en) Patrick Brzeski, « Will China Try to Block the Disney-Fox Deal? », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  78. a et b (en) Reuters, « EU approves Disney’s $71 billion acquisition of Fox, but Disney will have to get rid of networks like History and Lifetime », sur CNBC, (consulté le )
  79. (en) Sarah Toy, « European Commission clears Disney-Fox deal — with conditions », sur MarketWatch, (consulté le )
  80. (en) Stewart Clarke, « E.U. Approves Disney-Fox Deal, With Conditions », sur Variety, (consulté le )
  81. (en) John Ourand, « Disney opens up bidding for 22 Fox-branded regional sports networks », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le )
  82. (en) Brooks Barnes, « Disney Wins Chinese Approval for Fox Deal, Clearing Major Hurdle », sur The New York Times, (consulté le )
  83. (en) Sara Salinas et Julia Boorstin, « Disney gets approval from China for its Fox acquisition, sending shares of both companies up », sur CNBC, (consulté le )
  84. (en) Dade Hayes, « Fox And Disney Stocks Gain After Chinese Regulators Approve Merger », sur deadline.com, (consulté le )
  85. (en) « Brazil antitrust body raises concerns over Disney-Fox deal », sur Reuters, (consulté le )
  86. a b c d e f et g Stewart Clarke, « Disney Sets Out International Leadership Team Post-Fox Deal », sur Variety, (consulté le )
  87. (en) Express News Service, « Shankar to helm Star, Disney joint regional ops », sur The New Indian Express, (consulté le )
  88. (en) « Uday Shankar: 21st Century India chief to head Disney Asia Pacific post merger », sur The Economic Times, (consulté le )
  89. a et b « Clarification on Disney/Fox transaction », sur Cofece, (consulté le )
  90. (en) Notimex, « AMLO signals conflict of interest in Disney-Fox merger », sur mexico news daily (consulté le )
  91. (en) Mario Sergio Lima et Christopher Palmeri, « Disney CEO Flies to Brazil to Seal Fox Deal, Leaves Empty-Handed », sur Bloomberg News, (consulté le )
  92. (en) Annlee Ellingson, « Disney-Fox merger not a done deal in Brazil », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le )
  93. (en) Mario Sergio Lima et Andrea Navarro, « Disney to Accept Divesting of Fox Sports in Brazil and Mexico », sur Bloomberg News, (consulté le )
  94. (en) Mario Sergio Lima, « Disney-Fox Deal Passes in Brazil With Divestment Accord », sur Bloomberg News, (consulté le )
  95. (en) Dade Hayes et Dominic Patten, « Disney-Fox Deal Nears Final Approval After Progress In Brazil And Mexico », sur deadline.com, (consulté le )
  96. (en) Henry Chu et Cynthia Littleton, « Disney-Fox Merger Nears Completion as Brazil Grants Approval With Conditions », sur Variety, (consulté le )
  97. (en) Georg Szalai et Paul Bond, « Disney Closes $71.3 Billion Fox Deal, Creating Global Content Powerhouse », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  98. (en) Julia Alexander, « Disney now owns 21st Century Fox, X-Men, and most of Hulu », sur The Verge, (consulté le )
  99. (en) Philippe Corbé, « Disney rachète officiellement la Fox pour 71 milliards de dollars », sur RTL, (consulté le )
  100. a et b (en) Brandon Katz, « Could Fox’s $179M Legal Battle With ‘Bones’ Rattle Its Merger With Disney? », sur The New York Observer, (consulté le )
  101. a et b (en) Tim Baysinger, « Bob Iger Stands by New Disney-ABC Execs Peter Rice, Dana Walden After ‘Bones’ vs Fox Judgment », sur The Wrap, (consulté le )
  102. (en) Etan Vlessing, « Disney Amends CEO Bob Iger's Total Yearly Pay as Fox Deal Closing Nears », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  103. (en) Sarah Whitten, « Disney CEO Bob Iger sees his potential pay cut by $13.5 million », sur CNBC, (consulté le )
  104. a et b Denise Petski, « Debmar-Mercury Inks Multi-Year Deal With CBS TV Distribution For Ad Sales », sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  105. (en) Paul Bond, « Walt Disney Television Names Fox Executive as CFO », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  106. (en) Joe Flint et Miriam Gottfried, « Disney Nears Sale of YES Network », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  107. (en) Josh Kosman, « Disney accepts $3.5B offer for YES Network », sur New York Post, (consulté le )
  108. (en) Michael Nordine, « Disney Retires Fox 2000 Imprint, Lays Off Top Executives Following Acquisition », sur Indiewire, (consulté le )
  109. (en) Gregg Kilday, « Elizabeth Gabler's Fox 2000 to Shutter Amid Disney Reorganization », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  110. (en) Brent Lang, « Disney Retiring Fox 2000 Label », sur Variety, (consulté le )
  111. (en) Patrick Frater, « Disney Gives Leadership Roles to Several Fox Staffers in Asia Reshuffle », sur variety, (consulté le )
  112. (en) Nyay Bhushan, « Disney Elevates Key Fox Executives in Asia Restructuring », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  113. (en) Steve Symington, « Disney Just Confirmed the Biggest Reason It Acquired Fox », sur The Motley Fool, (consulté le )
  114. (en) Nellie Andreeva, « Disney Layoffs Hit TV Ad Sales Team At Former Fox Networks Group, 20th TV EVP Michael Teicher Exits », sur Deadline.com, (consulté le )
  115. (en) Tim Baysinger, « Layoffs Hit Former Fox Networks Group’s Ad Sales Division », sur The Wrap, (consulté le )
  116. a b c d et e (en) Patrick Frater, « Disney to Put Emphasis on Asia Growth, Direct to Consumer », sur variety, (consulté le )
  117. a et b Charlie Gasparino, « EXCLUSIVE: Sinclair places top bid, reaches "handshake agreement" with Disney for Fox Regional Sports Networks », sur Fox Business Network, (consulté le )
  118. (en) Joe Flint, « Sinclair to Acquire Sports Networks From Disney », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  119. (en) « Sinclair will buy 21 Disney sports networks in a deal valued at more than $10 billion », sur CNBC, (consulté le )
  120. (en) Patrick Hipes, Dade Hayes, « Sinclair Broadcasting Wins Disney RSNs In $10.6B Deal; Byron Allen Part Of Ownership Group », sur deadline.com, (consulté le )
  121. « Sinclair to buy Disney's sports networks in $10 billion deal: WSJ », sur Reuters,
  122. (en) Erik Oster et Patrick Coffee, « Disney Moves 20th Century Fox Media Business to OMD Following Acquisition », sur adweek.com, (consulté le )
  123. (en) Lindsay Rittenhouse, « Disney sends 20th Century Fox media business to OMD », sur adage.com, (consulté le )
  124. a et b (en) Dustin Gouker, « Sports Betting Plot Twist: ESPN Owner Disney Now Holds Stake In DraftKings », sur Legal Sports Report, (consulté le )
  125. (en) Jen Booton, « ESPN-Parent Disney Acquired a Stake in DraftKings in Fox Deal », sur SportTechie, (consulté le )
  126. (en) Matthew Blake, « Disney’s Fox Film Corporation to Lay Off 53 », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le )
  127. (en) Matthew Blake, « Disney-owned Fox studios set to lay off 87 », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le )
  128. (en) Dade Hayes et Patrick Hipes, « Disney Lays Off Dozens More At Film Studio; Fox Research Library Set To Shutter », sur deadline.com, (consulté le )
  129. (en) Brent Lang et Matt Donnelly, « Disney Layoffs Continue as Key Production, VFX Executives Are Let Go », sur Variety, (consulté le )
  130. (en) Brian Steinberg, « Disney Plans UFC Broadcast for FX », sur Variety, (consulté le )
  131. (en) Matthew Blake, « Disney lays off more than 100 at Fox Studios », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le )
  132. (en) Dave McNary, « Sinclair Closes Purchase of Fox Regional Sports Networks From Disney », sur Variety, (consulté le )
  133. (en) Brian Steinberg, « Disney Layoffs Affect National Geographic », sur Variety, (consulté le )
  134. (en) Brian Steinberg, « Disney Sells Its Last Regional Sports Network to Sinclair, Yankees, Amazon », sur Variety, (consulté le )
  135. (en) Sara Fischer, « Disney sells YES Network to Yankees, Sinclair, Amazon », sur Axios, (consulté le )
  136. Sandrine Serais, « Banijay officialise le rachat d'Endemol Shine », sur BFM Business (consulté le )
  137. (en) Anthony D'Alessandro, « Fox Removed From 20th Century & Searchlight Logos As Disney Updates Labels », sur deadline.com, (consulté le )
  138. (en) Adam B. Vary, « Disney Drops Fox Name, Will Rebrand as 20th Century Studios, Searchlight Pictures », sur Variety, (consulté le )
  139. (en) Erich Schwartzel, « Disney’s Latest Endeavor: Getting the Fox Studio on Track », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  140. a et b (en) Sarah Perez, « Disney sells mobile game studio FoxNet Games to Scopely », sur TechCrunch, (consulté le )
  141. a et b (en) Dade Hayes, « Disney Sells FoxNext Games Los Angeles And Cold Iron Studios To Scopely », sur Deadline.com, (consulté le )
  142. (en) Dean Takahashi, « Disney will close FoxNext’s Fogbank Entertainment game studio », sur VentureBeat, (consulté le )
  143. (en) Alessio Palumbo, « Disney Is Closing Off Fogbank Entertainment, Laying Off 60 Developers », sur Wccftech.com, (consulté le )
  144. Florian Mihu, « Fox Play et Voyage ont cessé d'émettre le 31 décembre 2020 », sur Disneyphile, (consulté le )
  145. Damien, « Canal+ supprime 2 chaînes et 2 autres disparaissent le 31 décembre », sur PLANETECSAT, (consulté le )
  146. (en) Leonard Manson, « Disney ends FOX Play streaming operations in Brazil », sur somagnews.com, (consulté le )
  147. a b c d e et f Patrick Hipes, « After Trying Day, Disney Sets Film Leadership Lineup », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « Fox Animation (including Blue Sky Studios) will continue to be led by Co-Presidents Andrea Miloro and Robert Baird. »

  148. (en) Patrick Frater, « New Fox Appoints Wayne Borg to Los Angeles Studio Role », sur Variety, (consulté le )
  149. David Rooney, « Fox Stage Execs Exit Under New Disney Theatrical Structure », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  150. Tracy Brown, « How Disney’s onscreen LGBTQ representation could improve with an overlooked Fox asset », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  151. a b c d et e Nellie Andreeva, « Disney Unveils Top TV Executive Structure Post Fox Acquisition: Peter Rice, Dana Walden, John Landgraf, Gary Knell Joining », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le )
  152. (en) Steve Symington, « Disney's Fox Acquisition Just Got Billions Cheaper », sur The Motley Fool, (consulté le )
  153. « Disney and Fox drops their stake in Sky » [archive du ], (consulté le )
  154. Stewart Clarke, « Fox Decides to Ditch Its Stake in Sky for $15 Billion » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  155. Cynthia Littleton, « Disney in Talks With Hearst to Sell A+E Networks European Channels (EXCLUSIVE) » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  156. (en) Associated Press, « Sinclair to buy regional Fox Sports networks for $9.6B », sur Spectrum News, (consulté le )
  157. (en-US) Luke Bouma, « After The Disney Sale Fox Sports App Splits Into Two Different Apps », sur Cord Cutters News, (consulté le )
  158. (en) « How you live stream Big Ten Network content will change in 2019, here's how », sur Lansing State Journal (consulté le )
  159. Scott Soshnick, « Yankees Consider Buying Back YES If Fox Sells Assets » [archive du ], sur Bloomberg L.P., (consulté le )
  160. (en) Dade Hayes, « YES Network Sold For $3.5B To Yankees, Amazon, Sinclair, Private Equity: Reports », sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  161. Mario Lima et Andrea Navarro, « Disney to Accept Divesting of Fox Sports in Brazil and Mexico », sur Bloomberg, (consulté le )
  162. Stewart Clarke, « Endemol Shine Sale Called Off (EXCLUSIVE) » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  163. Matt Donnelly, « Official Name of New Fox Is, Uh, Fox – and Other Takeaways From Annual Stockholders Meeting » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  164. Dade Hayes, « MyNetworkTV, 10 Years After Strategic Pivot, Is A Quiet But Steady Engine For Fox », sur Deadline Hollywood, (consulté le ) : « (A)mong the assets that will remain behind as part of Fox Corp.: MyNetworkTV. »
  165. (en) Daniel Holloway et Brent Lang, « Disney to Lease Fox Lot for Seven Years », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le )