Ouvrir le menu principal

Vágner Love

joueur de football brésilien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Love.

Vágner Love
Image illustrative de l’article Vágner Love
Vágner Love avec le maillot du CSKA Moscou
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil Corinthians
Numéro 9
Biographie
Nom Vágner Silva de Souza
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (35 ans)
Lieu Rio de Janeiro, Brésil
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 2002 -
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2002-2004Drapeau : Brésil Palmeiras042 0(27)
2004-2012Drapeau : Russie CSKA Moscou 246 0(117)
2009-2010 Drapeau : Brésil Palmeiras012 00(5)
2010 Drapeau : Brésil Flamengo005 00(4)
2012-2013Drapeau : Brésil Flamengo080 0(47)
2013Drapeau : Russie CSKA Moscou015 00(7)
2013-2015Drapeau : République populaire de Chine Shandong Luneng043 0(28)
2015-2016Drapeau : Brésil Corinthians050 0(16)
2016 Drapeau : France AS Monaco013 00(4)
2016-2018Drapeau : Turquie Alanyaspor044 0(34)
2018-2019Drapeau : Turquie Beşiktaş JK029 0(11)
2019-Drapeau : Brésil Corinthians055 0(11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003Drapeau : Brésil Brésil -20 ans005 00(4)
2004-2007Drapeau : Brésil Brésil 020 00(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 février 2019

Vágner Silva De Souza dit Vágner Love, né le 11 juin 1984 à Rio de Janeiro, est un footballeur international brésilien évoluant au poste d’attaquant au Corinthians

BiographieModifier

En clubModifier

Débuts au Brésil et départ en RussieModifier

Il entre en 1997, à 13 ans, à l'école de football Vasco da Gama. Vágner signe son premier contrat professionnel en 2002 avec le club Palmeiras, pour lequel il marque 19 buts pendant la saison 2003.

En 2004, il est acheté par le CSKA Moscou pour 8 millions d'euros et dispute son premier match contre Chinnik le [1] qui se solde par une défaite 2-1. Il devient rapidement un membre indispensable de l'équipe et un titulaire indiscutable. En 2007, il est, avec son compatriote , le meilleur buteur du CSKA (13 buts en championnat) et de nombreux matchs montrent son importance comme le où il réalise un coup de poker lors du match contre le FK Moscou en marquant, pour la première fois de sa carrière, à quatre reprises (6e, 23e, 54e et 61e minutes) pour une victoire finale de 4 à 1[2]. Il aide également le CSKA à remporter la Coupe UEFA 2004-2005 en inscrivant le dernier but à la 75e minute du match contre le Sporting Portugal (victoire 3-1).

 
Vagner et ses coéquipiers célèbrent leur victoire en Coupe de Russie (2008)

Il dispute sa meilleure saison en 2008 avec 29 buts en 33 matchs dont 20 réalisations en championnat (il est élu meilleur buteur de la ligue) avec un goal-average de 0,87 but par match. Lors de la Coupe UEFA 2008-2009, il marque 11 buts, rivalisant presque avec le record de Jurgen Klinsmann qui avait inscrit 15 buts en Coupe UEFA en une seule saison[3]. Ainsi, il réussit un triplé contre l'AS Nancy (victoire 4-3) lors de la Coupe UEFA 2008-2009 (il est déclaré homme du match) mais il ne dépasse pas les 11 buts car son équipe est éliminée en 8e de finale par le FC Chakhtior Donetsk (2-1). Cela suffit tout de même à en faire le meilleur buteur de cette compétition.

Il remporte la Coupe de Russie où il marque le premier des deux buts égalisateurs contre le Amkar Perm en finale (nul 2-2 puis victoire aux tirs au but 4-1).

Retour au BrésilModifier

Il est prêté en août 2009 à son ancien club, le SE Palmeiras, jusqu'en janvier 2010. Mais son retour se passe mal puisqu'il ne marque que 5 buts en 12 matchs et est agressé par des supporters du club qui estiment qu'il est responsable de l'échec en championnat (Palmeiras finit 4e, loin derrière le rival Flamengo, sacré). En janvier 2010, il est à nouveau prêté mais cette fois au CR Flamengo.

Lors de sa présentation officielle, il déclare les larmes aux yeux que "c'est un rêve d'enfant qui se réalise [...]. Je remercie tous ceux qui ont permis que ce transfert se concrétise. Je remercie également les supporters qui m'ont accueilli les bras ouverts. Je vais désormais donner ma vie sur le terrain pour pouvoir leur rendre ce qu'ils m'ont donné". En janvier 2012, il signe un contrat au CR Flamengo après y avoir été prêté en 2010 pendant 6 mois. Le montant de la transaction s'élèverait à 9,7 millions d'euros payés en trois fois par le club brésilien.

Nouvel exil russeModifier

En janvier 2013, il signe à nouveau un contrat au CSKA Moscou pour une durée de trois ans et demi. Le CR Flamengo ne s'étant acquitté que de 4 des 10 millions que devait valoir son transfert de 2012, la présidence du Moscou a décidé de récupérer le joueur plutôt que de réclamer l'argent manquant[4].

Découverte de la ChineModifier

Le 24 juillet 2013, Vágner Love signe au Shandong Luneng Taishan en Chine.

Aller-retour entre le Corinthians et l'EuropeModifier

Il rejoint les Corinthians en 2015. Après une saison marquée par un titre de champion et une deuxième place au classement des meilleurs buteurs, il décide de revenir en Europe et rejoint l'AS Monaco pour dix-huit mois le 13 janvier 2016[5]. Après quatre premiers matchs sans trouver le chemin des filets, il déclare lors de la semaine précédant la rencontre contre l'ASSE qu'il désirerait marquer pour la Saint-Valentin et faire honneur à son nom, Vágner Love, ce qu'il fait lorsqu'à la 84e minute, il égalise de près suite à un cafouillage devant le but de Stéphane Ruffier[6].

Six mois après son arrivée en France, il quitte déjà l'ASM pour rejoindre Alanyaspor, club promu en première division turque[7].

Corinthians (depuis 2019)Modifier

Le 26 janvier 2019, après un court passage à Beşiktaş JK, il retourne au Corinthians[8].

En équipe nationaleModifier

En 2003, il est sélectionné avec l'équipe nationale brésilienne espoirs, où il fait ses débuts pour les Jeux panaméricains à Santo Domingo, où il gagne une médaille d'argent.

Il fait partie de l'équipe brésilienne quand elle remporte la Copa América au Pérou en 2004, mais il rentre à peine sur le terrain. Toutefois, dans la configuration d'équipe du nouveau sélectionneur Dunga, Vagner et ses coéquipiers Daniel Carvalho et Dudu, sont plus régulièrement convoqués dans l'équipe. Lors de son quatrième match en équipe nationale, contre le Pays de Galles[9], il marque son premier but à la 74e minute (victoire 2 à 0).

Statistiques détailléesModifier

En clubModifier

Statistiques de Vágner Love au 30 août 2016[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Ligue régionale Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
2002   Palmeiras Serie A 2 0 0 0 - - - - - - - - - 0 0 2 0
2003   Palmeiras Serie B 29 19 0 0 - - - - CS 0 0 - - 0 0 29 19
2004   Palmeiras Serie A 11 8 0 0 - - - - - - - - - 0 0 11 8
Sous-total 42 27 0 0 - - 0 0 - 0 0 - - 0 0 42 27
2004   CSKA Moscou Premier-Liga 12 9 0 0 - - - - C1 9 4 - - - - 21 13
2005   CSKA Moscou Premier-Liga 21 7 7 0 - - - - C3+C1 15 7 1 0 - - 44 14
2006   CSKA Moscou Premier-Liga 23 9 7 4 - - 1 0 C1 7 2 - - - - 38 15
2007   CSKA Moscou Premier-Liga 23 13 1 0 - - 1 1 C1 3 3 - - - - 28 17
2008   CSKA Moscou Premier-Liga 26 20 1 1 - - - - C3 6 8 - - - - 33 29
2009   CSKA Moscou Premier-Liga 13 3 3 1 - - 1 0 C3 4 3 - - - - 21 7
Sous-total 118 61 19 6 - - 3 1 - 44 27 1 0 - - 185 95
2009   Palmeiras (prêt) Serie A 12 5 0 0 - - - - - - - - - 0 0 12 5
Sous-total 12 5 0 0 - - 0 0 - 0 0 - - 0 0 12 5
2010   Flamengo (prêt) Serie A 5 4 0 0 - - - - CL 10 4 - - 14 15 29 23
Sous-total 5 4 0 0 - - 0 0 - 10 4 - - 14 15 29 23
2010   CSKA Moscou Premier-Liga 15 9 0 0 - - 1 0 C3 5 2 - - - - 21 11
2011-2012   CSKA Moscou Premier-Liga 25 9 5 1 - - 1 0 C3+C1 9 1 - - - - 40 11
Sous-total 40 18 5 1 - - 2 0 - 14 3 - - - - 61 22
2012   Flamengo Serie A 36 13 0 0 - - - - CL 5 2 - - 10 9 51 24
Sous-total 36 13 5 2 - - 0 0 - 5 2 - - 10 9 56 26
2012-2013   CSKA Moscou Premier-Liga 9 5 3 1 - - - - - - - - - - - 12 6
2013-2014   CSKA Moscou Premier-Liga 2 1 0 0 - - 1 0 - - - - - - - 3 1
Sous-total 11 6 3 1 - - 1 0 - 0 0 - - 0 0 15 7
2013   Shandong Luneng Super League 10 6 0 0 - - - - - - - - - - - 10 6
2014   Shandong Luneng Super League 21 13 7 4 - - - - CL 5 5 - - - - 33 22
Sous-total 31 19 7 4 - - 0 0 - 5 5 - - - - 43 28
2015   Corinthians Serie A 31 14 2 0 - - - - CL 3 0 - - 14 2 50 16
Sous-total 31 14 2 0 - - 0 0 - 3 0 - - 14 2 50 16
2015-2016   AS Monaco Ligue 1 12 4 1 0 - - - - - - - - - - - 13 4
Sous-total 12 4 1 0 - - 0 0 - 0 0 - - - - 13 4
2016-2017   Alanyaspor Süper Lig 0 0 0 0 - - - - - 0 0 - - - - 0 0
Sous-total 0 0 0 0 - - 0 0 - 0 0 - - - - 0 0
2019   SC Corinthians Serie A 0 0 0 0 0 0 - - CS 0 0 - - 0 0
Total sur la carrière 338 171 42 14 0 0 6 1 - 81 41 1 0 38 26 506 253

En sélection nationaleModifier

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
  Brésil A 2004 1 0
2005 0 0
2006 3 1
2007 16 3
Total 20 4

Buts internationauxModifier

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1.   White Hart Lane, Londres   Pays de Galles 2-0 2-0 Match amical
2.   Råsunda, Solna   Ghana 1-0 1-0 Match amical
3.   Estadio José Antonio Anzoátegui, Puerto La Cruz   Chili 1-6 1-6 Copa América 2007
4.   Stade Maracanã, Rio de Janeiro   Équateur 1-0 5-0 Éliminatoires Coupe du monde 2010

PalmarèsModifier

En clubModifier

     

En sélectionModifier

Distinctions personnellesModifier

AnecdoteModifier

  • D'après le magazine français So Foot, le nom Love vient d'un événement survenu lors de la Copa Sao Paulo, la plus importante des compétitions juniors du Brésil : son coach le surprit un jour, sortant de la chambre d'une fille. Il l'écarta de l'équipe... SE Palmeiras atteignit la finale, et deux attaquants déclarèrent forfait pour blessure. Il revint dans l'équipe et disputa un de ses meilleurs matchs. Il revint en équipe première et fut titulaire indiscutable. Après être passé professionnel, un journaliste suggéra qu'il adopte Love comme surnom. Lui pensait que c'était une mauvaise idée. Mais ce pseudonyme s'est propagé. Aujourd'hui, il admet que c'est sa "marque déposée" et que cela le distingue des autres joueurs. Son fils aîné, qui vit au Brésil avec sa mère, se fait appeler "Lovinho"[11].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier