Ouvrir le menu principal

Urraque de Castille (morte en 1220)

reine de Portugal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urraque de Castille et Urraca.
Urraque de Castille
D. Urraca de Castela, Rainha de Portugal - The Portuguese Genealogy (Genealogia dos Reis de Portugal).png
Urraque de Castille, enluminure du XVIe siècle extraite de la Généalogie des rois de Portugal.
Fonction
Monarque du portugal
Titres de noblesse
Infante de Castille
Reine consort de Portugal
-
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Maison d'Ivrée (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Henri Ier de Castille
Sancha de Castilla (d)
Fernando de Castilla y Plantagenet (en)
Mafalda de Castilla (en)
Sancho de Castilla (d)
Blanche de Castille
Aliénor de Castille
Bérengère Ire de Castille
Constanza de Castilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Religion
Coat of Arms of Castile.svg
blason
Mosteiro de Santa Maria de Alcobaça Túmulo de D. Urraca Afonso de Castela.JPG
Vue de la sépulture.

Urraque de Castille (ou Urraque de Bourgogne), née selon les sources en 1185[1], 1186 ou le 28 mai 1187[2] et morte le 3 novembre 1220 à Coimbra, est infante d'Espagne, puis reine consort de Portugal (1211-1220) par mariage.

Sommaire

BiographieModifier

Elle est la fille du roi Alphonse VIII de Castille (1155-1214) et d'Aliénor d'Angleterre (1161-1214) et la petite-fille d'Henri II d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine. Elle est également la sœur cadette de la reine Bérengère de Castille et la sœur aînée de Blanche, reine de France et d'Aliénor, reine d'Aragon[3].

Née en 1186, sa première apparition documentée date du 28 mai 1187, lorsque son père fit une donation au monastère de Las Huelgas de Burgos, qu'il avait lui-même fondé.

Urraque fut initialement considérée comme une fiancée potentielle pour le roi Louis VIII de France mais sa grand-mère Aliénor s'y opposa en raison de son prénom ("la pie" en castillan), lui préférant sa sœur cadette Blanche.

En 1206, Urraque de Castille épousa le futur roi Alphonse II de Portugal (1185-1223)[4], alors âgé de 21 ans.

De cette union sont issus :

En 1212, son mari devint roi et elle reine. Comme le voulait la coutume, elle reçut à cette occasion des biens destinés à lui appartenir en propre : Torres Vedras, Óbidos et Lafões. Alphonse II la désigna comme régente dans son testament datant de 1214 s'il devait décéder avant elle mais ce fut l'inverse qui se produisit et Urraque mourut relativement jeune, le 2 novembre 1220, à Coimbra.

Elle fut enterrée à l'abbaye d'Alcobaça.

RéférencesModifier

  1. (en) Flavio Rivera Montealegre, Genealogía de la Familia Montealegre: Sus Antepasados en Europa Y Sus Descendientes en América, Trafford Publishing, (ISBN 9781466903005, lire en ligne)
  2. (en) « PORTUGAL », sur fmg.ac (consulté le 10 octobre 2016)
  3. (en) « Maison d'Ivrée »
  4. (la) Rodrigo Jiménez de Rada, De Rebus Hispaniæ

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Edgar Prestage, Le Portugal au Moyen-Age, in Histoire du monde médiéval, vol. VII, 1999, pp. 576–610