Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trapped.
Trapped
Description de cette image, également commentée ci-après
Le port de Seyðisfjörður, où a été tournée en partie la série.
Titre original Ófærð
Genre Drame, policier, thriller
Création Baltasar Kormákur
Production Magnús Viðar Sigurðsson
Baltasar Kormákur
Musique Jóhann Jóhannsson
Pays d'origine Drapeau de l'Islande Islande
Chaîne d'origine RÚV
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 20
Durée 52 minutes
Diff. originale – en production

Trapped (Ófærð) est une série télévisée islandaise en 10 épisodes de 52 minutes créée par Baltasar Kormákur et diffusée depuis le sur RÚV.

En France, la série est diffusée du 8 au sur France 2[1], dans une version remontée de 2 épisodes de 90 minutes et 6 épisodes de 52 minutes[2].

Sommaire

SynopsisModifier

À Seyðisfjörður, un village du Nord-Est de l'Islande, un cadavre mutilé est retrouvé dans le port local, juste après l'arrivée d'un ferry international en provenance du Danemark. Andri, le chef de la police locale, (lögregla en islandais[3],[4],is:lögregla), commence l'enquête sur ce crime très violent en attendant les renforts de Reykjavik. Mais le blizzard se lève et le village se retrouve coupé du monde. Les habitants et les passagers du ferry sont à la fois suspects et livrés à un mystérieux assassin.

DistributionModifier

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Baltasar Kormákur a l'idée de créer une série sur « un crime commis dans une petite ville coupée du reste monde ». Il veut mettre en scène « un homme ordinaire [...] confronté à une situation extraordinaire »[6]. Il situe l'histoire dans son pays natal, l'Islande, et décide d'utiliser le climat local, notamment le blizzard[7].

La série est la plus chère jamais produite en Islande : elle a coûté un milliard de couronnes, soit près de 6,5 millions d'euros en 2015, alors que les productions habituelles coûtent entre 100 et 200 millions de couronnes[8],[9].

Le tournage a lieu à l'hiver 2015 dans la capitale islandaise Reykjavik et dans les villages reculés de Seyðisfjörður, lieu de l'action, et Siglufjörður[10],[11].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fiche techniqueModifier

Diffusion internationaleModifier

ÉpisodesModifier

Première saison (2015)Modifier

Article détaillé : Saison 1 de Trapped.
  1. Épisode 1
  2. Épisode 2
  3. Épisode 3
  4. Épisode 4
  5. Épisode 5
  6. Épisode 6
  7. Épisode 7
  8. Épisode 8

Seconde saison (2018)Modifier

La chaîne publique RÚV a commandé dix épisodes diffusés en 2019[17]. France 2 diffuse la deuxième saison dès le lundi 25 mars 2019 à 21 h 10.

AccueilModifier

AudiencesModifier

En Islande, le premier épisode réalise la meilleure audience de la télévision locale : il est suivi par 132 000 téléspectateurs, soit 90 % de part d'audience. Le second épisode attire 141 000 Islandais, soit 91 % de part de marché[18].

En France, le premier épisode attire 5,05 millions de téléspectateurs, soit 18,5 % de part d'audience. Le second épisode diffusé en deuxième partie de soirée est suivi par 3,57 millions de téléspectateurs, soit 21,9 % du public[19]. La semaine suivante, la série perd près d'un million de fidèles. Le troisième épisode est vu par 4,14 millions de téléspectateurs, le quatrième par 3,73 millions et le cinquième par 3,18 millions[20].

Pour la troisième et dernière soirée sur France 2, la série enregistre une audience de près de 3,720 millions de téléspectateurs, soit 13,8 % de part d'audience pour le sixième épisode. Le septième quant à lui enregistre 3,559 millions de téléspectateurs, soit 13,8 % de part d'audience et le huitième et dernier épisode 3,319 millions de téléspectateurs, soit 16,4 % de part d'audience[21].

Réception critiqueModifier

Pour Télérama, la série est un « Dix petits nègres givré, classique et efficace ». Les paysages grandioses « accentuent le caractère dramatique et oppressant » du huis clos. Les personnages gagnent peu à peu en épaisseur, et l'histoire « mêle finement affaire criminelle et déboires intimes »[22].

Pour Pierre Sérisier, du Monde, la série est entre Wallander et le roman gothique. L'atmosphère exploite l'étrange et le mystère pour mettre le spectateur mal à l'aise et le placer dans une position d'inquiétude. La lenteur permet de bien définir les personnages, d'apprécier les enjeux et d'installer un suspens[23].

Notes et référencesModifier

  1. « Trapped », sur le site de France 2 (consulté le 27 janvier 2016).
  2. Florence Origné, « Trapped, France 2 : pourquoi il manque deux épisodes ? », sur le site de Télé Star, (consulté le 9 février 2016).
  3. lögreglan est indiqué sur les uniformes des policiers.
  4. https://is.wiktionary.org/wiki/l%C3%B6gregla
  5. Carton de doublage à la fin des épisodes.
  6. « Présentation de la série », sur le site de France 2 (consulté le 27 janvier 2016).
  7. (en) Amber Dowling, « Toronto: Trapped Creator Baltasar Kormakur on Getting Into TV and Celebrating Iceland », sur indiewire.com, (consulté le 27 janvier 2016).
  8. (en) « Production team of Iceland's most expensive TV series trapped in Siglufjörður, North Iceland », sur icelandmag.visir.is, (consulté le 27 janvier 2016).
  9. (is) Atli Már Gylfason, « Dýrasta sería Íslandssögunnar: Sjáðu stikluna » [archive du ], sur dv.is, (consulté le 27 janvier 2016).
  10. (en) « Trapped will close RIFF 2015 », sur riff.is, (consulté le 17 février 2016).
  11. « Production team of Iceland's most expensive TV series trapped in Siglufjörður, North Iceland », sur Icelandmag (consulté le 17 février 2016)
  12. (de) « Dreharbeiten für ZDF-Koproduktion Trapped », sur le site de la ZDF, (consulté le 27 janvier 2016).
  13. a b et c (en) « Trapped », sur dynamictelevision.com (consulté le 27 janvier 2016).
  14. (en) « Dramas to watch on Irish TV in 2016 », sur le site de la RTÉ, (consulté le 27 janvier 2016).
  15. (no) « 10 gode grunner til å se på NRK i 2016 », sur le site de la NRK, (consulté le 27 janvier 2016).
  16. (en) « BBC Four announces brand new drama acquisition Trapped », sur le site de la BBC, (consulté le 27 janvier 2016).
  17. « Trapped : la série venue du froid reviendra pour une saison 2 ! » sur Allociné.
  18. Benjamin Lopes, « Trapped : la série islandaise à succès remplace Castle sur France 2 », sur toutelatele.com, (consulté le 28 janvier 2016).
  19. Jérôme Roulet, « Audiences TV du lundi 8 février 2016 », sur toutelatele.com, (consulté le 9 février 2016).
  20. Jérôme Roulet, « Trapped : Andri proche du dénouement, la série islandaise égare ses fidèles », sur toutelatele.com, (consulté le 16 février 2016).
  21. [1]
  22. « Programme TV du 8 février : ce soir, on regarde Trapped sur France 2 », sur Télérama, (consulté le 9 février 2016).
  23. Pierre Sérisier, « Trapped – Entre Wallander et le récit gothique », sur le site du Monde, (consulté le 9 février 2016).

Liens externesModifier