Siglufjörður

commune islandaise

Siglufjörður
Siglufjörður
Administration
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Norðurland eystra
Municipalité Fjallabyggð
Démographie
Population 1 206 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 66° 09′ 07″ nord, 18° 54′ 32″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte administrative d'Islande
City locator 14.svg
Siglufjörður
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte topographique d'Islande
City locator 14.svg
Siglufjörður

Siglufjörður est une localité islandaise de la municipalité de Fjallabyggð située dans le nord de l'île, dans la région de Norðurland eystra. En 2011, le village comptait 1 206 habitants.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Siglufjörður est situé au pied d'une montagne de 600 mètres d'altitude au bord du fjord du même nom, situé à environ 80 kilomètres d'Akureyri. La ville est situé à l'extrémité nord de la péninsule de Tröllaskagi, péninsule montagneuse avec plusieurs sommets à plus de mille mètres.

Localités limitrophesModifier

Communes limitrophes de Siglufjörður
 
Hofsós Ólafsfjörður

ToponymieModifier

HistoireModifier

Le premier habitant connu est Þormóður rammi Haraldsson, dont la présence à Siglufjirði et Héðinsfjirðir est mentionnée dans le Landnámabók (livre de la colonisation). Le village n'est ensuite qu'un petit village de pêcheur de requin jusqu'en 1903 et le développement de la ville grâce aux pêcheurs norvégiens qui développèrent alors une ville basée autour de la pêche au hareng. La ville comptera au moment de summum de l'industrie du hareng dans les années 1950 plus de 3 000 habitants. Lieu de tournage de la série Trapped en 2015 (diffusée sur France 2 en ).

AdministrationModifier

En 2006 les habitants de Siglufjörður et Ólafsfjörður ont par vote décidé de la création d'une municipalité localité, celle-ci du nom de Fjallabyggð est peuplée de 2 261 habitants en 2017[1].

JumelagesModifier

DémographieModifier

ÉconomieModifier

Basée à l'origine sur la pêche et les services associés, aujourd'hui des activités de construction mécanique ainsi que le tourisme se sont ajoutés aux activités de pêche.

Patrimoine naturel et architecturalModifier

La magnifique péninsule de Tröllaskagi, offre une grande variétés d'activités allant des randonnées à la pratique de la pêche.

Il existe deux musées :

  • Síldarminjasafn Íslands (le musée de l'époque du hareng en Islande)
    Composé de trois parties distinctes occupant chacune un ancien bâtiment :
    • Roaldsbrakki, occupant une ancienne unité de salage datant de 1907, montre au rez-de-chaussée une exposition sur les techniques de salage et la conservation, tandis qu'à l'étage sont reconstitués les logements des ouvrières de différentes époques[2].
    • Grána, ce bâtiment, ancien atelier, présente un vaste panorama des différentes machines utilisées, dans les années 1930 à 1950 dans l'industrie du Hareng[3].
    • Boat house, présente quant à lui un vaste panorama des moyens de pêche utilisés entre 1938 et 1954[4].
  • Þjóðlagasetur sr. Bjarna Þorsteinssonar (Centre de la musique traditionnelle)
    Musée présentant toutes les formes, instruments et techniques de la musique traditionnelle en Islande, occupant la maison où vécut le Révérent Bjarni Thorsteinsson en 1888 et 1898, celui-ci collectera durant vingt-cinq ans un grand nombre de sources sur la musique populaire[5].

Personnalités liées à la localitéModifier

Révérent Bjarni Þorsteinsson (1861-1938), compositeur et plus grand collectionneur de musique traditionnelle islandaise.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Home | Fjallabyggð », sur fjallabyggd.is (consulté le 5 septembre 2017)
  2. (en) « The Herring Era Museum of Iceland », sur Síldarminjasafnið (consulté le 5 septembre 2017)
  3. (en) « The Herring Era Museum of Iceland », sur Síldarminjasafnið (consulté le 5 septembre 2017)
  4. (en) « The Herring Era Museum of Iceland », sur Síldarminjasafnið (consulté le 5 septembre 2017)
  5. (en) Stefna ehf., « The Folk Music Centre », sur www.folkmusik.is (consulté le 5 septembre 2017)

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :