Transat Jacques-Vabre 2021

course à la voile
Transat Jacques Vabre 2021
Généralités
Sport Course au large
Organisateur(s) Association Transat Jacques Vabre
Édition 15e
Type / Format En double, sans escale et sans assistance
Lieu(x) Entre Le Havre Drapeau de la France et
Fort-de-France Drapeau de la Martinique
Date Départ le
Participants 79 bateaux (4 abandons)
Site web officiel transatjacquesvabre.org

Palmarès
Tenant du titre Thomas Coville et Jean-Luc Nélias (Ultime, en 2017)
Gilles Lamiré et Antoine Carpentier (Ocean Fifty)
Charlie Dalin et Yann Eliès (IMOCA)
Ian Lipinski et Adrien Hardy (Class40)
Vainqueur Franck Cammas et Charles Caudrelier (Ultime)
Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Ocean Fifty)
Thomas Ruyant et Morgan Lagravière (IMOCA)
Antoine Carpentier et Pablo Santurde Del Arco (Classe40)

Navigation

La Transat Jacques-Vabre 2021 est la quinzième édition de la Transat Jacques-Vabre, course à la voile en double. Le départ est donné le dimanche à 13 h 27[1]. L'épreuve relie Le Havre à la baie de Fort-de-France (Martinique)[2].

Quatre types de voiliers sont engagés, ce qui donne lieu à quatre classements : les Ultime (multicoques de 32 × 23 mètres), les Ocean Fifty (multicoques de 50 pieds), les Imoca (monocoques de 60 pieds) et les Class40 (monocoques de 40 pieds).

Cette 15e édition se déroule dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Guillaume Verdier a signé les 3 bateaux victorieux des catégories les plus rapides de cette édition 2021: Maxi Edmond de Rothschild, Ultime lancé en 2017, Primonial, Ocean Fifty lancé en 2009 et Linked Out, Imoca lancé en 2019.

Type de bateauModifier

Absente en 2019, la catégorie Ultime fait son retour pour cette édition. Quatre classes de bateaux sont donc admises à participer :

  • des voiliers monocoques d'une longueur maximale de 60 pieds (18,288 mètres). Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe Imoca ;
  • des voiliers monocoques dont la longueur est de 40 pieds, soit 12,19 m. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe Class40 ;
  • des voiliers multicoques de 32 × 23 mètres répondant aux règles de la classe Ultime ;
  • des voiliers multicoques dont la longueur est de 50 pieds soit 15,24 m. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe Ocean Fifty.

ParcoursModifier

 
Les trois parcours théoriques. Les Class40 doivent laisser l'île de Sal à tribord. En remontant de Trindade, les Ultime doivent laisser les rochers Saint-Pierre et Saint-Paul à bâbord.

Les bateaux s'élancent d'abord vers le nord, longeant la côte sur une quinzaine de milles pour aller enrouler, devant Étretat, la bouée spectacle Région Normandie, la laissant à bâbord. Les concurrents sont tenus de respecter les différents dispositifs de séparation du trafic (DST) rencontrés : île d'Ouessant, cap Finisterre, cap Saint-Vincent et îles Canaries. Ils doivent également respecter deux zones d'exclusion côtières : le long des côtes de Mauritanie et le long des côtes nord de l'Amérique du Sud[3]. La distance du parcours théorique jusqu'à la baie de Fort-de-France est augmentée par rapport à l'édition précédente (4 350 milles vers Salvador de Bahia), et diffère selon la catégorie des voiliers[4] :

RèglementModifier

Un bateau peut faire escale dans un port pour réparer et recevoir assistance de son équipe, sachant que l'escale ne peut être d'une durée inférieure à quatre heures[6]. Le routage depuis la terre n'est autorisé que pour les Ultime et les Ocean Fifty (anciennement Multi50)[7].

ParticipantsModifier

UltimeModifier

Classe Ultime (5 inscrits)[8]
Concurrents Bateau Arrivée
Skipper 1 Skipper 2 Nom du bateau Lance
ment
Classe
ment
Date Temps Moyenne
théorique
nds
Moyenne
réelle
nds
Distance
réelle
milles
  Franck Cammas   Charles Caudrelier Maxi Edmond de Rothschild 2017 1er 23-11 16 j 01 h 49 min et 16 s[9] 20,60 24,00 9262,10
  François Gabart   Tom Laperche SVR-Lazartigue 2021 2e 23-11 16 j 09 h 46 min et 11 s 20,09 23,70 9333,08
  Armel Le Cléac'h   Kevin Escoffier Banque Populaire XI 2021 3e 24-11 16 j 10 h 39 min et 20 s 20,05 23,38 9225,53
  Yves Le Blevec   Anthony Marchand Actual Ultim 3 2015 4e 25-11 18 j 10 h 19 min et 15 s 17,89 21,10 9332,54
  Thomas Coville   Thomas Rouxel Sodebo Ultim 3 2019 5e 27-11 19 j 14 h 32 min et 41 s 16,81 20,35 9573,33

Ocean FiftyModifier

Classe Ocean Fifty : multicoques 50 pieds (7 inscrits)[10]
Concurrents Bateau Arrivée
Skipper 1 Skipper 2 Nom du bateau Lance
ment
Classe
ment
Date Temps Moyenne
théorique
nds
Moyenne
réelle
nds
Distance
réelle
milles
  Sébastien Rogues   Matthieu Souben Primonial 2009 1er 23-11 15 j 13 h 27 min et 14 s[11] 15,40 17,50 6536,56
  Erwan Le Roux   Xavier Macaire Koesio 2020 2e 23-11 15 j 15 h 55 min et 12 s 15,30 17,63 6626,30
  Sam Goodchild   Aymeric Chappellier Leyton 2017 3e 23-11 15 j 17 h 15 min et 43 s 15,24 17,71 6680,21
  Thibaut
Vauchel Camus
  Frédéric Duthil Solidaires en Peloton
Arsep
2018 4e 23-11 16 j 06 h 49 min et 35 s 14,71 16,53 6461,46
  Armel Tripon   Benoit Marie Les P'tits Doudous 2013 5e 23-11 16 j 07 h 01 min et 22 s 14,71 17,35 6782,44
  Gilles Lamiré   Yvan Bourgnon Groupe GCA
Mille et un sourires
2009 6e 24-11 16 j 14 h 01 min et 21 s 14,45 16,74 6661,44
  Lalou Roucayrol   Quentin Vlamynck Arkema 4 2013 7e 24-11 17 j 02 h 41 min et 09 s 14,00 15,94 6547,98

IMOCAModifier

Classe IMOCA : monocoques 60 pieds (22 inscrits)[12]
Concurrents Bateau Arrivée
Skipper 1 Skipper 2 Nom Lance
ment
Classe
ment
Date Temps Moyenne
théorique
nds
Moyenne
réelle
nds
Distance
réelle
milles
  Thomas Ruyant   Morgan Lagravière Linked Out 2019 1er 25-11 18 j 01 h 21 min et 10 s 13,27 15,44 6691,30
  Charlie Dalin   Paul Meilhat Apivia 2019 2e 26-11 18 j 21 h 33 min et 31 s 12,68 14,64 6642,18
  Jérémie Beyou   Christopher Pratt Charal 2018 3e 27-11 19 j 14 h 59 min et 36 s 12,21 13,96 6574,22
  Sébastien Simon   Yann Eliès Arkea-Paprec 2019 4e 28-11 20 j 17 h 08 min et 30 s 11,57 13,42 6670,90
  Samantha Davies   Nicolas Lunven Initiatives-Cœur 2010 5e 28-11 20 j 17 h 30 min et 10 s 11,56 12,94 6440,10
  Giancarlo Pedote   Martin Le Pape Prysmian Group 2015 6e 28-11 20 j 19 h 17 min et 54 s 11,52 12,95 6464,13
  Romain Attanasio   Sébastien Marsset Fortinet-Best Western 2015 7e 28-11 20 j 20 h 10 min et 10 s 11,50 13,07 6539,70
  Nicolas Troussel   Sébastien Josse Corum L'Épargne 2020 8e 28-11 20 j 21 h 15 min et 49 s 11,47 13,24 6635,25
  Yannick Bestaven   Jean-Marie Dauris Maître Coq IV 2015 9e 28-11 21 j 00 h 22 min et 53 s 11,40 12,94 6527,63
  Fabrice Amedeo   Loïs Berrehar Nexans-Art & Fenêtres 2015 10e 28-11 21 j 03 h 44 min et 22 s 11,33 12,64 6419,36
  Damien Seguin   Benjamin Dutreux Groupe Apicil 2008 11e 28-11 21 j 07 h 41 min et 21 s 11,24 12,67 6482,49
  Isabelle Joschke   Fabien Delahaye MACSF 2007 12e 28-11 21 j 11 h 04 min et 33 s
  Charlie Enright (en)   Pascal Bidégorry 11th Hour Racing-Mālama 2021 13e 28-11 21 j 13 h 37 min et 20 s
  Louis Duc   Marie Tabarly Kostum-Lantana Paysage 2006 14e 29-11 21 j 20 h 45 min et 54 s
  Stéphane Le Diraison   Didac Costa Time for Oceans 2007 15e 29-11 21 j 21 h 38 min et 14 s
  Arnaud Boissières   Rodolphe Sepho La Mie Câline
Artisans Artipôle
2007 16e 29-11 22 j 00 h 12 min et 13 s
  Clément Giraud   Erik Nigon Compagnie du lit / Jiliti 2006 17e 29-11 22 j 01 h 26 min et 29 s
  Manuel Cousin   Alexia Barrier Groupe Setin-4MyPlanet 2007 18e 29-11 22 j 03 h 11 min et 21 s
  Denis Van Weynbergh   Tanguy Le Turquais Laboratoires de Biarritz 2014 19e 01-12 24 j 06 h 12 min et 34 s
  Antoine Cornic   Jean-Charles Luro Ebac 2005 20e 02-12 24 j 22 h 58 min et 32 s 9,60 10,51 6295,81
 Justine Mettraux  Simon Fisher 11th Hour Racing-Alaka'i 2015 Abandon le en raison d'un démâtage.
  Louis Burton   Davy Beaudart Bureau Vallée 2020 Abandon le (démâtage au premier jour de course)

Class40Modifier

Class40 : monocoques 40 pieds (45 inscrits)[13]
Concurrents Bateau Arrivée
Skipper 1 Nationalité Skipper 2 Nationalité Nom du bateau Lance
ment
Classe
ment
Date Temps Moyenne
théorique
nds
Moyenne
réelle
nds
Distance
réelle
milles
Antoine Carpentier   France Pablo Santurde Del Arco   Espagne Redman 2020 1er 29-11 21 j 22 h 33 min et 30 s 8,70 10,45 5502,96
Valentin Gautier   Suisse Simon Koster   Suisse Banque du Léman 2019 2e 29-11 21 j 23 h 37 min et 38 s 8,68 10,38 5477,45
Cédric Château   France Jérémie Mion   France Seafrigo - Sogestran 2021 3e 29-11 22 j 00 h 11 min et 53 s 8,67 10,22 5399,04
Jonas Gerckens   Belgique Benoit Hantzperg   France Volvo 2021 4e 29-11 22 j 00 h 31 min et 04 s
Luke Berry   France Achille Nebout   France Lamotte - Module Création 2018 5e 29-11 22 j 01 h 05 min et 49 s
Nicolas Jossier   France Alexis Loison   France La Manche #EvidenceNautique 2018 6e 29-11 22 j 02 h 25 min et 07 s
Emmanuel Le Roch   France Pierre Quiroga   France Edenred 2021 7e 29-11 22 j 03 h 07 min et 53 s
Pierre Casenave-Péré   France Kevin Bloch   France Legallais 2015 8e 29-11 22 j 04 h 17 min et 22 s
Amélie Grassi   France Marie Riou   France La Boulangère Bio 2021 9e 29-11 22 j 04 h 29 min et 20 s
Jean Galfione   France Éric Péron   France Serenis Consulting 2021 10e 29-11 22 j 05 h 15 min et 20 s
Brian Thompson   Royaume-Uni Alister Richardson   Royaume-Uni Tquila 2014 11e 29-11 22 j 06 h 11 min et 08 s
Axel Trehin   France Frédéric Denis   France Project Rescue Ocean 2020 12e 29-11 22 j 06 h 43 min et 50 s
Nicolas D'Estais   France Erwan Le Draoulec   France Emile Henry - Happyvore 2021[14] 13e 29-11 22 j 07 h 23 min et 30 s
Ian Lipinski   France Julien Pulvé   France Crédit Mutuel 2019 14e 30-11 22 j 10 h 40 min et 58 s
Charles-Louis Mourruau   France Andrea Fantini   Italie Guidi 2018 15e 30-11 22 j 11 h 33 min et 57 s
Antoine Magré   France Olivier Magré   France E. Leclerc Ville-la-Grand 2020 16e 30-11 22 j 13 h 58 min et 30 s
Ivica Kostelić   Croatie Calliste Antoine   France Croatia Full Of Life 2013 17e 30-11 22 j 14 h 29 min et 51 s
Masa Suzuki   Japon Anne Beaugé   France Milai 2011 18e 30-11 22 j 17 h 59 min et 30 s
Renaud Courbon   France Guillaume Pirouelle   France Clown-Hop 2013 19e 30-11 22 j 20 h 28 min et 54 s
Hervé Thomas   France Gérald Véniard   France Saint Yves Services Odegam 2017 20e 30-11 22 j 22 h 53 min et 26 s
Maxime Cauwe   France Jules Bonnier   France Avanade 2010 21e 30-11 22 j 23 h 57 min et 46 s
Aurélien Ducroz   France David Sineau   France Crosscall 2021 22e 30-11 23 j 00 h 38 min et 01 s
Matthieu Perraut   France William Mathelin Moreaux   France Inter Invest 2013 23e 30-11 23 j 02 h 49 min et 10 s
Jean-Pierre Balmes   France Laurent Camprubi   France Fullsave 2016 24e 30-11 23 j 09 h 21 min et 28 s
Pierre-Louis Attwell   France Maxime Bensa   France Vogue avec un Crohn 2014 25e 01-12 23 j 11 h 18 min et 20 s 8,13 9,57 5388,95
Stanislas Thuret   France Mathieu Crepel   France Everial 2016 26e 01-12 23 j 11 h 41 min et 44 s 8,12 9,54 5375,27
Didier Le Vourch   France Olivier Delrieu   France Vicitan 2014 27e 01-12 23 j 13 h 15 min et 27 s 8,10 9,48 5360,48
Victor Jost   France Enguerrand Granoux   France Exploring Tech For Good 2012 28e 01-12 23 j 14 h 14 min et 26 s 8,10 9,48 5360,48
Sébastien Audigane   France François Jambou   France Entrepreneurs Pour La Planète 2017 29e 01-12 23 j 20 h 12 min et 28 s 8,00 9,46 5411,28
Simon Kervarrec   France Yannick Kervarrec   France Leclerc Samsic 2014 30e 02-12 24 j 12 h 54 min et 07 s 7,78 9,06 5336,51
Clara Fortin   France Martin Louchart   France Randstad-Ausy 2018 31e 02-12 24 j 13 h 37 min et 43 s 7,77 9,23 5445,99
Nicolas Lemarchand   France Thimoté Polet   France Entraide Marine 2010 32e 02-12 24 j 19 h 35 min et 39 s 7,69 8,78 5226,77
Thibaut Lefevere   France Thomas Bulcke   France Free Dom 2018 33e 02-12 24 j 20 h 01 min et 45 s 7,68 8,71 5191,49
Jean-Edouard Criquioche   France Eric Baray   France Group G2C - La Martinique 2010* 34e 02-12 25 j 00 h 13 min et 52 s 7,63 8,89 5336,78
Alex Mehran Jr   États-Unis Merfyn Owen   Royaume-Uni Polka Dot 2013 35e 02-12 25 j 01 h 47 min et 46 s 7,61 8,90 5355,28
Frans Budel   Pays-Bas Ysbrand Endt   Pays-Bas Sec Hayai 2007* 36e 03-12 25 j 22 h 11 min et 43 s 7,36 8,21 5105,67
Florian Gueguen   France Raphaël Auffret   France Equipe Voile Parkinson 2011 37e 03-12 25 j 22 h 31 min et 03 s 7,36 8,35 5198,62
Julia Courtois   France Jeanne Courtois   France Saint James - Biscuiterie de l'Abbaye 2014 38e 03-12 25 j 22 h 48 min et 53 s 7,35 8,26 5145,25
Kieran Le Borgne   France Jean-Jacques Le Borgne   France Recycleurs Bretons - Navaleo 2009 39e 03-12 26 j 04 h 43 min et 08 s 7,28 7,98 5016,07
Baptiste Hulin   France Christophe Bachmann   France Rennes.Saint-Malo - Rêves 2017 40e 04-12 26 j 13 h 52 min et 36 s 7,18 8,16 5204,35
Ryan Barkey   Canada Melodie Schaffer   Canada Stormtech 2013 41e 04-12 26 j 17 h 02 min et 28 s 7,14 8,26 5294,46
Morgane Ursault Poupon   France Julia Virat   France Up Sailing Unis Pour la Planète 2007* 42e 05-12 27 j 14 h 23 min et 46 s
Georges Guiguen   France Morgann Pinson   France Terre Exotique 2004* 43e 05-12 27 j 23 h 04 min et 06 s
Tanguy Duchatelet   France Fabrice Renouard   France Lenzi - Lanternes de Paris 2014 Abandon le 18 novembre (bout-dehors et spis abîmés)
Kito de Pavant   France Gwen Gbick   France HBF - Reforest'action 2014 Abandon le 18 novembre (bout-dehors explosé)

* Catégorie Vintage

Avant la courseModifier

La pandémie de Covid-19 restreint les organisateurs quant au choix du lieu d'arrivée de la course. C'est ainsi la Baie de Fort-de-France en Martinique qui est choisie, contrairement aux éditions précédentes où l'épreuve se terminait à Salvador de Bahia au Brésil, dont le pays est particulièrement touché par la pandémie[15].

DéroulementModifier

Course des UltimeModifier

Au Raz Blanchard, au nord ouest du Corentin, Maxi Edmond de Rothschild est en tête avec 5 miles d'avance sur Banque Populaire XI, 10 miles sur Sodebo Ultim 3 et SVR-Lazartigue, et 26 miles sur Actual Ultim 3. La descente du golfe de Gascogne se fait dans un relatif petit temps, la flotte des ultimes reste groupée jusqu'au cap Vert, puis Maxi Edmond de Rothschild se détache jusqu'à compter 300 milles d'avance à la marque de passage de l'île de Trindade (Atlantique sud, dans l'archipel de Trindade et Martin Vaz)[5]. Avant de laisser à bâbord les rochers Saint-Pierre et Saint-Paul pour rejoindre la Martinique, les trois bateaux de tête, Maxi Edmond de Rothschild, Banque Populaire XI et SVR-Lazartigue, trouvent des conditions de vent idéales pour les pointes de vitesse, Charles Caudrelier parle même de devoir ralentir le bateau pour limiter les risques de casse. Les trois bateaux dépassent quand même la barre des 800 milles sur 24 heures (803 pour Maxi Edmond de Rothschild, 801 pour Banque Populaire XI et 820 pour SVR-Lazartigue). Au douzième jour de course, à la dernière marque de passage, Maxi Edmond de Rothschild affiche une avance de 400 milles sur Banque Populaire XI et 500 milles sur SVR-Lazartigue.

Maxi Edmond de Rothschild, plan Verdier lancé en 2017, l'emporte en 18 jours 1 heure 21 minutes et 10 secondes. Sur les 7900 milles théoriques depuis Le Havre, la vitesse moyenne est de 20,51 nœuds, mais le bateau a réellement parcouru 9262,13 milles à 24,01 nœuds de moyenne [16].

Course des Ocean FiftyModifier

Arrivées

Primonial, plan Verdier lancé en 2009, l'emporte en 15 jours 13 heures 27 minutes et 14 secondes. Sur les 5800 milles théoriques depuis Le Havre, la vitesse moyenne est de 15,4 nœuds, mais le bateau a réellement parcouru 6536,56 milles à 17,5 nœuds de moyenne [17].

Course des ImocaModifier

6 jours après le départ, c'est le Linked Out de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière qui est en tête à la sortie des Îles Canaries. Il a 8 miles d'avance sur Charal et 13 miles d'avance sur Apivia. Le top 10 se tient en 150 miles.[18]

Arrivées

Linked Out, plan Verdier dernière génération lancé en 2019, signe sa première victoire en course en 18 jours 1 heure 21 minutes et 10 secondes. Sur les 5 800 milles théoriques depuis Le Havre, la vitesse moyenne est de 13,27 nœuds, mais le bateau a réellement parcouru 6691,30 milles à 15,44 nœuds [19].

Course des Class40Modifier

Après 12 jours de course, les premiers mettent enfin le cap à l'ouest après avoir laissé l'île de Sal dans l'archipel du cap Vert à tribord. Les nombreuses journées de petit temps dans la descente de l'Atlantique amènent la plupart des équipages à programmer un rationnement de la nourriture, la course s'annonçant au moins une semaine plus longue que prévu pour les prétendants la victoire.

Arrivées

Incidents et abandonsModifier

Dans la nuit du 7 au (après une dizaine d'heures de course) : démâtage et abandon de Bureau Vallée avec Louis Burton et Davy Beaudart à son bord, alors qu'ils étaient 2e au classement dans la classe IMOCA, à mi-chemin entre les îles d'Aurigny et de Guernesey, à une vitesse de 18 à 19 nœuds sur une mer peu agitée, dans un vent d'environ 15 nœuds, avec une grande voile haute et une voile de tête à l'avant[20].

Le en milieu d'après midi, dans 23 nœuds de vent, avec un ris dans la grand-voile, l'IMOCA 11th Hour Racing team Alaka'i plante dans une vague et démâte au large du cap Finistère contraignant Simon Fisher et Justine Mettraux à l'abandon alors qu'ils étaient en 7e position dans leur classe[21].

Le 11 novembre, au large du Maroc, l'ultime Sodebo Ultim 3, alors 2nd au classement, heurte violemment un OFNI. Thomas Coville était dans sa banette mais Thomas Rouxel a été projeté dans le bateau et s'en sort avec quelques contusions. Le foil tribord est touché. Une escale de quelques heures le 12 novembre, à Funchal, où ont été dépechés des membres de l'équipe Sodebo, permet de réparer partiellement le foil et de reprendre la course.

Dans la nuit du 17 au 18 novembre, le bout-dehors d'HBF - Reforest'Action se brise sous la contrainte du gennaker, au sud-est des Canaries, alors que le class40 navigue vers le sud à une vitesse de 15 à 20 nœuds, dans un vent mollissant de nord-est. Cette pièce, indispensable à l'installation des voiles les plus utiles pour cette course et désormais hors d'usage, contraint Kito De Pavant et Gwen Gbick à l'abandon. Les navigateurs, qui occupaient alors la 28e position du classement des class40, font demi-tour vers Gibraltar.

Le 18 novembre, Tanguy Duchatelet et Fabrice Renouard abandonnent indiquant plusieurs problèmes matériels et en particulier leur deux spis qui sont abîmés sans qu'ils puissent être réparés à bord, ainsi qu'un problème de bout-dehors. A bord de Lenzi - Lanternes de Paris, les navigateurs ont pris cette décision au large des Canaries après avoir occupé les positions du classement situées le plus souvent autour des 35e ou 40e places en class40.

Notes et référencesModifier

  1. « Où et comment suivre la Transat Jacques-Vabre 2021 ? » sur transatjacquesvabre.org, 20 octobre 2021 (consulté le 2 novembre 2021).
  2. « La prochaine Transat Jacques-Vabre partira du Havre, fera un crochet par le Brésil et arrivera en Martinique », sur L'Équipe, (consulté le ).
  3. a et b « Cartographie - Ultime », sur transatjacquesvabre.org, 9 novembre 2021 (consulté le 9 novembre 2021).
  4. « Transat Jacques Vabre. Trois parcours rallongés pour le prix d’un express », sur Ouest-France, (consulté le ).
  5. a et b « Bord à bord », sur transatjacquesvabre.org, 17 novembre 2021 (consulté le 17 novembre 2021).
  6. « Des règles très strictes », sur initiatives-coeur.fr (consulté le 2 décembre 2021).
  7. « Multi50 : le routeur, le troisième homme », sur transatjacquesvabre.org, 28 octobre 2019 (consulté le 28 octobre 2019).
  8. « Skippers - Transat Jacques Vabre - Site Officiel », sur www.transatjacquesvabre.org (consulté le )
  9. « Maxi Edmond De Rothschild vainqueur en ultime », .
  10. « Skippers - Transat Jacques Vabre - Site Officiel », sur www.transatjacquesvabre.org (consulté le )
  11. « Primonial vainqueur en ocean fifty », .
  12. « Skipppers - Imoca », sur transatjacquesvabre.org (consulté le 23 septembre 2021).
  13. « Skippers - Transat Jacques Vabre - Site Officiel », sur www.transatjacquesvabre.org (consulté le )
  14. Anne Beaugé, « Voile. Un Class40 neuf, deux skippers, une transat dans un mois ! », Le Télégramme, (consulté le )
  15. Par Le ParisienLe 11 février 2021 à 19h33, « Voile : pandémie oblige, la Transat Jacques-Vabre boudera le Brésil », sur leparisien.fr, (consulté le )
  16. « MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD VAINQUEUR DE LA TRANSAT JACQUES VABRE EN ULTIME », .
  17. « Primonial vainqueur de la transat Jacques Vabre en ocean fifty », .
  18. https://www.transatjacquesvabre.org/
  19. « Linkedout vainqueur de la transat Jacques Vabre en IMOCA ! », .
  20. « Actualités - Louis Burton : », sur www.transatjacquesvabre.org (consulté le )
  21. « Actualités - 11th Hour Racing Team Alaka’i abandonne la Transat Jacques Vabre - Transat Jacques Vabre - Site Officiel », sur www.transatjacquesvabre.org (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier