Statistiques et records de la Copa Libertadores

statistiques et records

Cet article présente les statistiques et records de la Copa Libertadores.

ClubsModifier

Évolution du nombre de participantsModifier

Période 1960 1961-1965 1966-1973 1974-1997 1998-1999 2000-2003 2004 2005-2016 2017-
Nbr 7 9-11 17-21 21 23 34 36 38 47

Lors de la première édition, les champions des sept principaux pays d'Amérique du Sud composent la compétition. Dans les éditions de 1961 à 1965, entre l'entrée du tenant du titre à différentes étapes et le nombre de participants de base, celui-ci oscille entre neuf et onze.

En 1966, le format de la compétition est modifié avec l'entrée en lice de deux clubs par nations et un passage à dix-sept clubs. Ensuite, en fonction de plusieurs conflit entre certains pays et la CONMEBOL, la compétition se joue entre 17 et 21 clubs jusqu'en 1973.

De 1974 à 1997, le nombre d'équipe se stabilise à 21 sauf en 1986 et 1990. La première année, la FIFA suspend la Fédération vénézuélienne pour irrégularités dans son administration et n'autorise pas ses deux représentants à prendre part à la compétition. Quatre ans plus tard, la compétition est marquée par l'absence de formations colombiennes, à la suite du meurtre d'un arbitre de touche lié à un pari sur une rencontre du championnat.

En 1998, deux clubs mexicains sont invités par la CONMEBOL à prendre part à la compétition. Deux ans plus tard, l'augmentation du nombre de clubs engagés fait passer la tournoi de 23 à 34 équipes. Chaque fédération peut désormais engager trois représentants, à l'exception du Brésil et de l'Argentine, qui peuvent en aligner quatre. En 2004, le Venezuela et le Brésil obtiennent le droit d'aligner un représentant supplémentaire, ce qui porte à 36 le nombre d'équipes engagées. L'année suivante, le format de la compétition est à nouveau modifié cette année avec l'augmentation du nombre de clubs engagés, qui passe de 36 à 38 équipes : l'Argentine obtient un cinquième représentant alors le Mexique peut aligner 3 formations.

En 2017, la compétition change de formule avec l'augmentation du nombre d'équipes engagées, qui passe de 38 à 47, pour un total de dix nations participantes puisque le Mexique choisit de n'engager aucun club, pour des soucis d'organisation du calendrier du championnat. Les dix fédérations membres de la CONMEBOL peuvent aligner quatre équipes, sauf le Brésil et l'Argentine qui ont droit respectivement à 8 et 6 clubs.

Palmarès par éditionModifier

Édition Vainqueur Finaliste Score NP
1 1960   Peñarol   Club Olimpia 1 – 0 ; 1 – 1 7
2 1961   Peñarol (2)   Palmeiras 1 – 0 ; 1 – 1 9
3 1962   Santos   Peñarol 2 – 1 ; 2 – 3 ; 3 – 0 * 10
4 1963   Santos (2)   Boca Juniors 3 – 2 ; 2 – 1 9
5 1964   Independiente   Nacional 0 – 0 ; 1 – 0 11
6 1965   Independiente (2)   Peñarol (2) 1 – 0 ; 1 – 3 ; 4 – 1 * 10
7 1966   Peñarol (3)   River Plate 2 – 0 ; 2 – 3 ; 4 – 2 * ap 17
8 1967   Racing Club   Nacional (2) 0 – 0 ; 0 – 0 ; 2 – 1 * 20
9 1968   Estudiantes   Palmeiras (2) 2 – 1 ; 1 – 3 ; 2 – 0 * 21
10 1969   Estudiantes (2)   Nacional (3) 1 – 0 ; 2 – 0 17
11 1970   Estudiantes (3)   Peñarol (3) 1 – 0 ; 0 – 0 19
12 1971   Nacional   Estudiantes 0 – 1 ; 1 – 0 ; 2 – 0 * 21
13 1972   Independiente (3)   Universitario de Deportes 0 – 0 ; 2 – 1 20
14 1973   Independiente (4)   Colo Colo 1 – 1 ; 0 – 0 ; 2 – 1 * 19
15 1974   Independiente (5)   São Paulo 1 – 2 ; 2 – 0 ; 1 – 0 * 21
16 1975   Independiente (6)   Union Española 0 – 1 ; 3 – 1 ; 2 – 0 *
17 1976   Cruzeiro   River Plate (2) 4 – 1 ; 1 – 2 ; 3 – 2 *
18 1977   Boca Juniors   Cruzeiro 1 – 0 ; 0 – 1 ; 0 – 0 * (5 – 4 tab)
19 1978   Boca Juniors (2)   Deportivo Cali 0 – 0 ; 4 – 0
20 1979   Club Olimpia   Boca Juniors (2) 2 – 0 ; 0 – 0
21 1980   Nacional (2)   Internacional 0 – 0 ; 1 – 0
22 1981   Flamengo   Cobreloa 2 – 1 ; 0 – 1 ; 2 – 0 *
23 1982   Peñarol (4)   Cobreloa 0 – 0 ; 1 – 0
24 1983   Grêmio   Peñarol (4) 1 – 1 ; 2 – 1
25 1984   Independiente (7)   Grêmio 1 – 0 ; 0 – 0
26 1985   Argentinos Juniors   América Cali 1 – 0 ; 0 – 1 ; 1 – 1 * (5 – 4 tab)
27 1986   River Plate   América Cali 2 – 1 ; 1 – 0 19
28 1987   Peñarol (5)   América Cali 0 – 2 ; 2 – 1 ; 1 – 0 * 21
29 1988   Nacional (3)   Newell's Old Boys 0 – 1 ; 3 – 0 ap
30 1989   Atlético Nacional   Club Olimpia (2) 0 – 2 ; 2 – 0 (5 – 4 tab)
31 1990   Club Olimpia (2)   Barcelona 2 – 0 ; 1 – 1 19
32 1991   Colo Colo   Club Olimpia (3) 0 – 0 ; 3 – 0 21
33 1992   São Paulo   Newell's Old Boys 0 – 1 ; 1 – 0 (3 – 2 tab)
34 1993   São Paulo (2)   Universidad Católica 5 – 1 ; 0 – 2
35 1994   Vélez Sársfield   São Paulo (2) 1 – 0 ; 0 – 1 (5 – 3 tab)
36 1995   Grêmio (2)   Atlético Nacional 3 – 1 ; 1 – 1
37 1996   River Plate (2)   América Cali 0 – 1 ; 2 – 0
38 1997   Cruzeiro (2)   Sporting Cristal 0 – 0 ; 1 – 0
39 1998   Vasco da Gama   Barcelona 2 – 0 ; 2 – 1 23
40 1999   Palmeiras   Deportivo Cali 0 – 1 ; 2 – 1 (4 – 3 tab)
41 2000   Boca Juniors (3)   Palmeiras (3) 2 – 2 ; 0 – 0 (4 – 2 tab) 34
42 2001   Boca Juniors (4)   Cruz Azul 1 – 0 ; 0 – 1 (3 – 1 tab)
43 2002   Club Olimpia (3)   São Caetano 0 – 1 ; 2 – 1 (4 – 2 tab)
44 2003   Boca Juniors (5)   Santos 2 – 0 ; 3 – 1
45 2004   Once Caldas   Boca Juniors (3) 0 – 0 ; 1 – 1 (2 – 0 tab) 36
46 2005   São Paulo (3)   Atlético Paranaense 1 – 1 ; 4 – 0 38
47 2006   Internacional   São Paulo (3) 2 – 1 ; 2 – 2
48 2007   Boca Juniors (6)   Grêmio (2) 3 – 0 ; 2 – 0
49 2008   LDU Quito   Fluminense 4 – 2 ; 1 – 3 ap (3 – 1 tab)
50 2009   Estudiantes (4)   Cruzeiro (2) 0 – 0 ; 2 – 1
51 2010   Internacional (2)   Chivas de Guadalajara 2 – 1 ; 3 – 2 40
52 2011   Santos (3)   Peñarol (5) 0 – 0 ; 2 – 1 38
53 2012   Corinthians   Boca Juniors (4) 1 – 1 ; 2 – 0
54 2013   Atlético Mineiro   Club Olimpia (4) 0 – 2 ; 2 – 0 ap (4 – 3 tab)
55 2014   San Lorenzo   Club Nacional 1 – 1 ; 1 – 0
56 2015   River Plate (3)   Tigres UANL 0 – 0 ; 3 – 0
57 2016   Atlético Nacional (2)   Independiente del Valle 1 – 1 ; 1 – 0
58 2017   Grêmio (3)   Lanús 1 – 0 ; 2 – 1 47
59 2018   River Plate (4)   Boca Juniors (5) 2 – 2 ; 3 – 1
60 2019   Flamengo (2)   River Plate (3) 2 – 1
61 2020   Palmeiras (2)   Santos (2) 1 - 0

( ) = Tirs au but ; * = Match d'appui ; ap = Après prolongation

Palmarès par clubModifier

# Club Pays Victoire Finaliste Participations
1 Independiente   Argentine 7 0 18
2 Boca Juniors   Argentine 6 5 23
3 Peñarol   Uruguay 5 5 40
4 River Plate   Argentine 4 3 31
5 Estudiantes   Argentine 4 1 10
6 Club Olimpia   Paraguay 3 4 36
7 São Paulo   Brésil 3 3 14
- Nacional   Uruguay 3 3 39
9 Grêmio   Brésil 3 2 12
10 Santos   Brésil 3 2 10
11 Palmeiras   Brésil 2 3 14
12 Cruzeiro   Brésil 2 2 11
13 Internacional   Brésil 2 1 8
- Atlético Nacional   Colombie 2 1 14
15 Flamengo   Brésil 2 0 9
16 Colo Colo   Chili 1 1 29
17 Vasco da Gama   Brésil 1 0 10
- Corinthians   Brésil 1 0 10
- Atlético Mineiro   Brésil 1 0 5
- Racing Club   Argentine 1 0 10
- Argentinos Juniors   Argentine 1 0 2
- San Lorenzo   Argentine 1 0 13
- Vélez Sársfield   Argentine 1 0 10
- Once Caldas   Colombie 1 0 4
- LDU Quito   Équateur 1 0 14

Palmarès par nationModifier

Mise à jour : après édition 2021

# Pays Champions Finalistes
1   Argentine 25 12
2   Brésil 21 17
3   Uruguay 8 8
4   Colombie 3 7
5   Paraguay 3 5
6   Chili 1 5
7   Équateur 1 3
8   Mexique 0 3
9   Pérou 0 2
10   Bolivie 0 0
-   Venezuela 0 0

MatchsModifier

Plus large victoireModifier

Matchs avec la plus large victoire[1]
Date Équipe domicile Résultat Équipe visiteuse
1970 Peñarol 11-2 Valencia
1970 River Plate 9-0 Universitario de La Paz
1971 Peñarol 9-0 The Strongest
1962 Santos 9-1 Cerro Porteño
1963 Peñarol 9-1 Everest
1985 Blooming 8-0 Deportivo Italia
Santos FC 8:0 Bolívar La Paz
22 sept. 2017 River Plate 8:0 Club Jorge Wilstermann

Avec le plus de butsModifier

Matchs avec le plus de buts[1]
Date Équipe domicile Résultat Équipe visiteuse
16 avr. 2015 Club Juan Aurich 4:5 Tigres UANL
10 avr. 2014 Unión Española 4:5 Independiente
Club Jorge Wilstermann 6:2 CA Peñarol
21 avr. 2016 Boca Juniors 6:2 Deportivo Cali
Santos FC 8:0 Bolívar La Paz
CD Godoy Cruz 4:4 Atlético Nacional
22 sept. 2017 River Plate 8:0 Club Jorge Wilstermann
The Strongest La Paz 5:3 U. de Chile
19 avr. 2013 Club Libertad Asunción 3:5 CA Tigre
26 févr. 2009 Deportivo Guadalajara 6:2 CD Everton
  • Plus de buts dans un match nul : Bolívar 5-5 Atlético Paranaense, en 2002.
  • Éliminatoire avec plus de buts : Peñarol - Everest 5-0 / 9-1. Résultat global : 14-1 en 1963.
  • Éliminatoire à égalité avec plus de buts : National - Santos 4-4 / 2-2. Résultat global : 6-6 en 2003.

Plus de spectateursModifier

Matchs avec le plus de spectateurs[1]
Date Équipe domicile Résultat Équipe visiteuse Stade Spectateurs
CF América 1:1 LDU Quito Estadio Azteca 100.000
3 juil. 2008 Fluminense 5:7 tab LDU Quito Estádio Jornalista Mário Filho 90.000
Fluminense 3:1 Boca Juniors Estádio Jornalista Mário Filho 80.000
29 avr. 2010 Flamengo 1:0 Corinthians Estádio Jornalista Mário Filho 72.422
Cruzeiro 1:2 Boca Juniors Estádio Governador Magalhães Pinto 70.000
River Plate 3:0 Tigres UANL Estadio Monumental Antonio V. Liberti 69.000
Fluminense 3:1 FC São Paulo Estádio Jornalista Mário Filho 68.191
FC São Paulo 1:0 Cruzeiro Estádio Cícero Pompeu de Toledo 66.369
28 juil. 2010 Guadalajara 1:1 U. de Chile Estadio Azteca 65.000

PersonnalitésModifier

Joueur le plus capéModifier

# Nom Nationalité MJ Buts Début Club(s)
1 Ever Hugo Almeida   Paraguay 113 1 1973 Olimpia
2 Antony de Ávila   Colombie 94 29 1983 América de Cali et Barcelona
3 Vladimir Soria   Bolivie 93 4 1986 Bolívar
4 Willington Ortiz   Colombie 92 19 1973 Millonarios, América de Cali et Deportivo Cali
5 Rogério Ceni   Brésil 90 14 2004 São Paulo
6 Pedro Rocha   Uruguay 88 36 1962 Peñarol, São Paulo et Olimpia
7 Alberto Spencer   Équateur 87 54 1960 Peñarol et Barcelona
9 Juan Manuel Battaglia   Paraguay 85 22 1978 América de Cali et Cerro Porteño
10 Alex Escobar   Colombie 83 14 1985 América de Cali et Liga de Quito

Meilleur joueurModifier

Édition Joueur Club
2007   Juan Román Riquelme   Boca Juniors
2008   Joffre Guerrón   Liga de Quito
2009   Juan Sebastián Verón   Estudiantes
2010   Giuliano   Internacional
2011   Neymar   Santos
2012   Emerson Sheik   Corinthians
2013   Ronaldinho   Atlético Mineiro
2014   Nicolás Olivera   Defensor Sporting
2015   Joffre Guerrón   Tigres
2016   Alejandro Guerra   Atlético Nacional
2017   Luan   Grêmio

Meilleurs buteurs toutes éditions confonduesModifier

Dix meilleurs buteurs
# Joueur Nationalité Buts Matchs Ratio Période Club(s)
1 Alberto Spencer   Équateur 54 87 0,62 1960-1970 puis 1971-1972 Peñarol (48), Barcelona (6)
2 Fernando Morena   Uruguay 37 77 0,48 1973-1986 Peñarol
3 Pedro Rocha   Uruguay 36 88 0,41 1963-1970, 1972-1974 puis 1979 Peñarol (25), São Paulo (10), Palmeiras (1)
4 Daniel Onega   Argentine 31 47 0,66 1966-1970 River Plate
5 Julio César Morales   Uruguay 30 76 0,39 1966-1981 Nacional
6 Juan Carlos Sarnari   Argentine 29 62 0,47 1966-67, 1968-69, 1972 et 1976 River Plate (10), Universidad Católica (12), Universidad de Chile (4), Santa Fe (3)
Antony de Ávila   Colombie 29 94 0,31 1983-1996 et 1998 América de Cali (27), Barcelona (2)
Luizão   Brésil 29 43 0,67 1998-1999, 2000, 2002 et 2005 Vasco da Gama (5), Corinthians (15), Grêmio (4), São Paulo (5)
9 Juan Carlos Sánchez   Argentine 26 53 0,49 Jorge Wilstermann (8), Blooming (16), San José (1)
Luis Artime   Argentine 26 40 0,65 1966-1968 puis 1970-1974 Independiente (8), Nacional (18)

Meilleurs buteurs par éditionModifier

Meilleurs buteurs par édition
Année Joueur Club Buts
1960   Alberto Spencer   Peñarol 7
1961   Osvaldo Panzutto   Independiente Santa Fe 4
1962   Coutinho   Santos 6
  Enrique Raymondi   Emelec
  Alberto Spencer   Peñarol
1963   José Sanfilippo   Boca Juniors 7
1964   Mario Rodríguez   Independiente 6
1965   Pelé   Santos 8
1966   Daniel Onega   River Plate 17
1967   Norberto Raffo   Racing Club 14
1968   Tupãozinho   Palmeiras 11
1969   Alberto Ferrero   Santiago Wanderers 8
1970   Francisco Bertocchi   LDU Quito 9
  Oscar Más   River Plate
1971   Luis Artime   Nacional 10
  Raúl Castronovo   Peñarol
1972   Toninho Guerreiro   São Paulo 6
  Teófilo Cubillas   Alianza Lima
  Oswaldo Ramírez   Universitario
  Percy Rojas   Alianza Lima
1973   Carlos Caszely   Colo-Colo 9
1974   Terto   São Paulo 7
  Pedro Rocha   São Paulo
  Fernando Morena   Peñarol
1975   Fernando Morena   Peñarol 8
  Oswaldo Ramírez   Universitario
1976   Palhinha   Cruzeiro 13
1977   Néstor Scotta   Deportivo Cali 5
1978   Guillermo La Rosa   Alianza Lima 8
  Néstor Scotta   Deportivo Cali
1979   Miltão   Guarani 6
  Juan José Oré   Universitario
1980   Waldemar Victorino   Nacional 6
1981   Zico   Flamengo 11
1982   Fernando Morena   Peñarol 7
1983   Arsenio Luzardo   Nacional 8
1984   Tita   Flamengo 8
1985   Juan Carlos Sánchez   Blooming 11
1986   Juan Carlos de Lima   Deportivo Quito 9
1987   Ricardo Gareca   América de Cali 7
1988   Arnoldo Iguaran   Millonarios 5
1989   Carlos Aguilera
  Peñarol 10
  Raúl Amarilla   Olimpia
1990   Adriano Samaniego   Olimpia 7
1991   Roberto Gaúcho   Flamengo 8
1992   Palhinha   São Paulo 7
1993   Juan Carlos Almada   Universidad Católica 9
1994   Stalin Rivas   Minervén 7
1995   Jardel   Grêmio 12
1996   Antony de Ávila   América de Cali 11
1997   Alberto Acosta   Universidad Católica 11
1998   Sergio João   Bolívar 10
1999   Gauchinho   Cerro Porteño 6
  Fernando Baiano   Corinthians
  Víctor Bonilla   Deportivo Cali
  Ruberth Morán   Estudiantes de Mérida
  Ruben Sosa   Nacional
2000   Luizão   Corinthians 15
2001   Lopes   Palmeiras 9
2002   Rodrigo Mendes   Grêmio 10
2003   Marcelo Delgado   Boca Juniors 9
  Ricardo Oliveira   Santos
2004   Luís Fabiano   São Paulo 8
2005   Santiago Salcedo   Cerro Porteño 9
2006   Aloísio   São Paulo 5
  Fernandão   Internacional
  Marcinho   Palmeiras
  Nilmar   Corinthians
  Washington   Palmeiras
  Félix Borja   El Nacional
  José Luis Calderón   Estudiantes
  Agustín Delgado   LDU Quito
  Sebastián Ereros   Vélez Sársfield
  Ernesto Farías   River Plate
  Daniel Montenegro   River Plate
  Mariano Pavone   Estudiantes
  Jorge Quinteros   Universidad Católica
  Patricio Urrutia   LDU Quito
2007   Salvador Cabañas   América 10
2008   Salvador Cabañas   América 8
  Marcelo Martins   Cruzeiro
2009   Mauro Boselli   Estudiantes 8
2010   Thiago Ribeiro   Cruzeiro 8
2011   Roberto Nanni   Cerro Porteño 7
  Wallyson   Cruzeiro
2012   Neymar   Santos 8
  Matías Alustiza   Deportivo Quito
2013     Atlético Mineiro 7
2014   Julio dos Santos   Cerro Porteño 5
  Nicolás Olivera   Defensor Sporting
2015   Gustavo Bou   Racing Club 8
2016   Jonathan Calleri   São Paulo 9
2017   José Sand   Lanús 9

EntraîneursModifier

L'urugayen Roberto Scarone conduit le Pénarol au succès dans le tournoi inaugural de 1960 et a répété l'exploit la saison suivante. Les entraîneurs et clubs argentins dominent la compétition dans les années 1960, remportant 12 des 15 tournois de 1964 à 1978. Dans les années 1990, les Brésiliens dominent la compétition avec six victoires entre 1992 et 1999.

Jusqu'en 2012, les entraîneurs argentins sont les plus titrés, remportant 24 tournois au total, suivis par les Brésiliens avec 16 victoires et les Uruguayens avec 10 titres. Seulement cinq fois le tournoi est remporté par des techniciens étrangers : le Croate Mirko Jozic est sacré avec l'équipe chilienne de Colo-Colo en 1991, l'Argentin Edgardo Bauza avec LDU Quito en 2008, et trois victoires d'Olimpia avec l'Uruguayen Luis Cubilla en 1979 et 1990, puis l'Argentin Nery Pumpido en 2002. Jozić est également le seul entraîneur non-originaire de l'Amérique du Sud à avoir remporté la compétition.

L'entraîneur le plus titré de la Copa Libertadores est Carlos Bianchi, qui a remporté le tournoi à quatre reprises. Avec Velez Sarsfield, il remporte l'édition 1994, et avec Boca Juniors les éditions de 2000, 2001 et 2003. Il est suivi par Osvaldo Zubeldía (es) avec trois victoires consécutives en 1968, 1969 et 1970 (toutes avec Estudiantes de La Plata), et neuf autres entraîneurs ont remporté le tournoi deux fois.

Avec Bianchi, seuls trois entraîneurs ont remporté le titre avec deux clubs différents : Paulo Autuori (avec Cruzeiro en 1997 et Sao Paulo en 2005), Luiz Felipe Scolari (avec Grêmio en 1995 et Palmeiras en 1999) et Edgardo Bauza (avec Quito en 2008 et San Lorenzo en 2014).

Autres statistiques :

  • Entraîneur ayant disputé le plus de finales :
    • 5 : Carlos Bianchi, une avec Vélez Sarsfield (1994) et quatre avec Boca Juniors (2000, 2001, 2003 et 2004)
    • 4 : Luis Cubilla, toutes avec Olympia (1979, 1989, 1990 et 1991).
  • Vainqueur en tant que joueurs et entraîneurs :
    • Humberto Maschio : a été le premier footballeur à émerger en tant que champion et entraîneur. Il a été champion avec Racing Club en 1967 en tant que joueur et avec Independiente en 1973 en tant qu'entraîneur.
    • Roberto Ferreiro : avec Independiente il a été deux fois champion des éditions de 1964 et 1965 et comme entraîneur de l'édition de 1974.
    • Luis Cubilla : double vainqueur comme joueur en 1960 et 1961 étant à Peñarol, et en 1971 avec le National ; et deux fois comme entraîneur d'Olympia, en 1979 et 1990.
    • Juan Martín Mujica : en tant que joueur en 1971 et en tant qu'entraîneur en 1980, réalisé avec Nacional.
    • José Omar Pastoriza : champion en tant que joueur en 1972 et entraîneur en 1984, les deux avec Independiente.
    • Nery Pumpido : champion en 1986 avec River Plate, et entraîneur d'Olimpia en 2002.
    • Marcelo Gallardo : en tant que joueur en 1996 et en tant qu'entraîneur en 2015 et 2018, les trois fois avec River Plate.

NotesModifier

  1. a b et c « Records historiques de matchs », sur transfermarkt.fr (consulté le )