Jonathan Calleri

footballeur argentin

Jonathan Calleri
Image illustrative de l’article Jonathan Calleri
Calleri en 2016.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Espanyol de Barcelone (prêt)
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (26 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
Drapeau : Argentine CA All Boys
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2014Drapeau : Argentine CA All Boys 030 0(6)
2014-2016Drapeau : Argentine Boca Juniors 060 (23)
2016-Drapeau : Uruguay Deportivo Maldonado 000 0(0)
2016 Drapeau : Brésil São Paulo FC 031 (16)
2016-2017 Drapeau : Angleterre West Ham United 019 0(1)
2017-2018 Drapeau : Espagne UD Las Palmas 041 (12)
2018-2019 Drapeau : Espagne Deportivo Alavés 036 0(9)
2019- Drapeau : Espagne Espanyol de Barcelone 021 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2016 Drapeau : Argentine Argentine olympique 003 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 février 2020

Jonathan Calleri, né le à Buenos Aires, est un footballeur argentin évoluant au poste d'attaquant à l'Espanyol de Barcelone, en prêt du CD Maldonado.

BiographieModifier

CarrièreModifier

Débuts argentinsModifier

Jonathan Calleri dispute son premier match de Primera División avec le Club Atlético All Boys en 2013 face à Argentinos Juniors. Il entre en jeu à la 73e minute à la place de Javier Cámpora, mais ne peut empêcher la défaite de son équipe 1-0. Par la suite, Calleri joue plusieurs matchs de première division en tant que remplaçant. Il fête sa première titularisation le contre Godoy Cruz, qui remporte le match 2-0. Calleri marque son premier but en première division contre le Club Atlético Tigre, le match terminant sur un 1-1. Lors de cette saison 2013-2014, il prend part à vingt-huit rencontres, inscrit cinq buts et délivre une passe décisive.

Calleri est ensuite transféré pour environ 300 000 $ au Boca Juniors en [1].

Passage brésilienModifier

En , Calleri s'engage avec le CD Maldonado mais est directement prêté[2].

Le , alors qu'il est annoncé dans de grands clubs européens comme Chelsea ou l'Inter Milan, Calleri est prêté au São Paulo FC au Brésil[3]. Il enchaîne les bonnes performances et termine meilleur buteur de la Copa Libertadores avec neuf réalisations[4].

Ses performances lui permettent d'être appelé avec l'équipe d'Argentine pour disputer les Jeux olympiques au Brésil au mois d'[5]. Calleri inscrit un but lors d'une victoire 2-1 contre l'Algérie en phase de groupe[6]. Néanmoins, la compétition tourne court pour les Argentins qui finissent troisième de leur poule et sont donc éliminés. Calleri dispute trois matchs pour une réalisation.

Série de prêts en EuropeModifier

Calleri est prêté au West Ham United FC en [7]. Il joue seize matchs de Premier League et marque un but au terme d'une saison décevante.

Calleri est prêté en Espagne le , rejoignant l'UD Las Palmas[8]. Il dispute son premier match de Liga le lors d'une défaite 1-0 face au Valence CF. Calleri ouvre son compteur dans l'élite espagnole le en marquant l'unique but de son équipe durant une déroute 1-5 à domicile contre l'Atlético Madrid[9]. Il est l'une des rares satisfactions du club tout au long de la saison qui voit Las Palmas être relégué. Calleri finit son exercice avec neuf buts en championnat.

Le , il est prêté pour une saison au Deportivo Alavés[10]. L'Argentin fait ses débuts le contre le Real Valladolid (victoire 1-0). Six jours plus tard, Calleri marque lors d'une victoire 1-5 aux dépens du Rayo Vallecano[11]. Il ne quitte pas son poste de titulaire et inscrit neuf buts, comme la saison précédente, finissant meilleur buteur du club.

Calleri est prêté à l'Espanyol de Barcelone le avec une option d'achat de vingt-cinq millions d'euros[12]. Il débute le 1er septembre en remplaçant Wu Lei face au Grenade CF. Le , Calleri délivre une passe décisive à Adrià Pedrosa qui permet à l'Espanyol de mener au score au Celta Vigo avant que l'équipe ne concède le nul 1-1. Au mois d'octobre, l'Argentin est victime d'un claquage tendineux qui le tient éloigner des terrains pendant un mois[13]. Il marque son premier but le 1er décembre, réduisant le score à 2-4 durant une déroute à domicile contre le CA Osasuna[14].

Vie privéeModifier

Calleri est le neveu de l'ancien footballeur Néstor Fabbri, notamment passé par le FC Nantes[7].

StatistiquesModifier

En clubModifier

Statistiques de Jonathan Calleri au 1er février 2020[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013   CA All Boys Primera División - - - 2 1 0 - - - - - - - - - - 2 1 0
2013-2014   CA All Boys Primera División 28 5 1 - - - - - - - - - - - - - 28 5 1
Sous-total 28 5 1 2 1 0 - - - - - - - - - - 30 6 1
2014   Boca Juniors Primera División 15 6 2 1 0 0 - - - CS 8 2 1 - - - 24 8 3
2015   Boca Juniors Primera División 26 10 7 6 2 0 - - - CL 4 3 1 - - - 36 15 8
Sous-total 41 16 9 7 2 0 - - - - 12 5 2 - - - 60 23 11
2016   São Paulo FC (prêt) Brasileirão 5 3 0 - - - - - - CL 12 9 0 14 4 3 31 16 3
Sous-total 5 3 0 - - - - - - - 12 9 0 14 4 3 31 16 3
2016-2017   West Ham United (prêt) Premier League 16 1 0 - - - 1 0 0 C3 2 0 0 - - - 19 1 0
Sous-total 16 1 0 - - - 1 0 0 - 2 0 0 - - - 19 1 0
2017-2018   UD Las Palmas (prêt) Liga 37 9 3 4 3 0 - - - - - - - - - - 41 12 3
Sous-total 37 9 3 4 3 0 - - - - - - - - - - 41 12 3
2018-2019   Deportivo Alavés (prêt) Liga 34 9 2 2 0 0 - - - - - - - - - - 36 9 2
Sous-total 34 9 2 2 0 0 - - - - - - - - - - 36 9 2
2019-2020   Espanyol de Barcelone (prêt) Liga 14 1 2 1 1 0 - - - C3 4 0 0 - - - 19 2 2
Sous-total 14 1 2 1 1 0 - - - - 4 0 0 - - - 19 2 2
Total sur la carrière 175 44 17 16 7 0 1 0 0 - 30 14 2 14 4 3 236 69 22

PalmarèsModifier

  Boca Juniors

Notes et référencesModifier

  1. (es) Nicolás Carrizo, « Firmó Calleri », sur planetabocajuniors.com, .
  2. (en) Ed Aarons, « Welcome to Deportivo Maldonado, where the big names never actually play », sur theguardian.com, The Guardian, .
  3. (es) « Calleri, cedido al Sao Paulo », sur fichajes.net, .
  4. (es) « Calleri deja al Sao Paulo como máximo goleador del club y de la Libertadores », sur marca.com, .
  5. (es) « Juegos Olímpicos: Olarticoechea definió los convocados de la selección argentina », sur mmundod.lavoz.com.ar, .
  6. (es) « Río 2016-fútbol: el Sub 23 sufrió, pero derrotó por 2-1 a Argelia con goles de Correa y Calleri », sur lanacion.com.ar, .
  7. a et b « West Ham : Calleri débarque », sur mercato365.com, .
  8. (es) Jesús Izquierdo, « Las Palmas consigue la cesión de Calleri y Toledo », sur marca.com, .
  9. Nathan Gourdol, « L'Atlético de Madrid s'amuse contre Las Palmas », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  10. (es) « El Deportivo Alavés refuerza su delantera con Jonathan Calleri », sur deportivoalaves.com, .
  11. « Festival offensif d'Alavés contre le Rayo Vallecano avec un doublé d'Ibai Gomez (1-5) », sur onzemondial.com, .
  12. (es) « Calleri llega cedido una temporada al Espanyol », sur lavanguardia.com, .
  13. (es) Cristina Navarro, « Calleri estará de baja entre dos y tres semanas y Piatti, seis », sur marca.com, .
  14. Cédric Rablat, « Liga : Osasuna ne fait qu’une bouchée de l’Espanyol », sur footmercato.net, .
  15. (en) « Fiche de Jonathan Calleri », sur ESPN FC.com.

Liens externesModifier