Ouvrir le menu principal

Saint-Michel-de-Livet

ancienne commune française du département du Calvados
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.

Saint-Michel-de-Livet
Saint-Michel-de-Livet
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Livarot
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Commune Livarot-Pays-d'Auge
Statut Commune déléguée
Maire délégué Frédéric Legouverneur
2014-2020
Code postal 14140
Code commune 14634
Démographie
Gentilé Saint-Michelois
Population 167 hab. (2016)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 09″ nord, 0° 08′ 06″ est
Altitude Min. 52 m
Max. 184 m
Superficie 4,74 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Livarot-Pays-d'Auge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Livet

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Livet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Livet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Livet

Saint-Michel-de-Livet est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Livarot-Pays-d'Auge.

Elle est peuplée de 167 habitants[Note 1].

GéographieModifier

ToponymieModifier

Le toponyme est attesté sous la forme S. Michael en 1234[3]. La paroisse est dédiée à l'archange Michel. Le toponyme Livet, commun à d'autres communes proches, serait issu, par mauvaise graphie (de l'Ivet), du gaulois ivos, « if »[4].

Le gentilé est Saint-Michelois[5].

HistoireModifier

Deuxième Guerre mondialeModifier

Lors de la bataille de Normandie, à la suite de l'opération Paddle, la 7e division blindée britannique est sur les bords de la Vie[6]. Elle doit alors faire face à une vive résistance par la 272e division d'infanterie allemande mais subit aussi des pertes de tirs amis de l'aviation alliée[6]. Le 19, l'artillerie britannique bombarde lourdement le secteur. Les Britanniques arrivent à s'emparer d'un pont non détruit au-dessus de la rivière à Saint-Michel-de-Livet[6].

Fusion de communesModifier

Le , Saint-Michel-de-Livet intègre avec vingt-et-une autres communes la commune de Livarot-Pays-d'Auge[7] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Auquainville, Les Autels-Saint-Bazile, Bellou, Cerqueux, Cheffreville-Tonnencourt, La Croupte, Familly, Fervaques, Heurtevent, Livarot, Le Mesnil-Bacley, Le Mesnil-Durand, Le Mesnil-Germain, Meulles, Les Moutiers-Hubert, Notre-Dame-de-Courson, Préaux-Saint-Sébastien, Sainte-Marguerite-des-Loges, Saint-Martin-du-Mesnil-Oury, Saint-Michel-de-Livet, Saint-Ouen-le-Houx et Tortisambert deviennent des communes déléguées et Livarot est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983 2008 Albert Boisjoly SE Agriculteur
2008[8] 2014 Benoît Fromage SE Professeur
2014[9] décembre 2015 Frédéric Legouverneur SE Retraité cadre financier
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[10]. Trois de ces conseillers intègrent le conseil municipal de Livarot-Pays-d'Auge le jusqu'en 2020 et Frédéric Legouverneur devient maire délégué[7].

DémographieModifier

En 2016, la commune comptait 167 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Saint-Michel-de-Livet[11]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Michel-de-Livet a compté jusqu'à 480 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
208338357480309307314291274
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
251255240258266273233209220
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
212206226224220219236258241
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2016
217162128122131127187185167
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

RéférencesModifier

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 978-2905461803, notice BnF no FRBNF36174448), p. 160, 234
  5. « Ouest-france.fr - Mairie de Saint-Michel-de-Livet » (consulté le 5 septembre 2013)
  6. a b et c Claude Quétel (sous la direction de), Dictionnaire du débarquement, Rennes, éditions Ouest-France, (ISBN 978-2-7373-4826-6), p. 435
  7. a et b « Recueil des actes administratifs du 28 décembre 2015 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 14 avril 2019).
  8. « Benoît Fromage a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 août 2014)
  9. « Frédéric Legouverneur épaulé par deux adjoints », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 août 2014)
  10. « Saint-Michel-de-Livet (14140) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 août 2014)
  11. Date du prochain recensement à Saint-Michel-de-Livet, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .
  14. « Église », notice no PA00111704, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Œuvres mobilières à Saint-Michel-de-Livet », base Palissy, ministère français de la Culture.
  16. « Manoir de Carel », notice no PA14000038, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :