Ouvrir le menu principal

Rallye Lyon-Charbonnières

Rallye Lyon-Charbonnières
2e manche du Championnat de France des rallyes
Généralités
Pays hôte Drapeau de la France France
Lieu Beaujolais, Lyonnais
Surface Asphalte
Circuit de Solitude (ancien départ de l'épreuve en Allemagne).
Julien Maurin- Nicolas Klinger en 2013

Le Rallye Lyon-Charbonnières (ancien Rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart–Solitude de 1960 à 1975, désormais Rallye Lyon-Charbonnières-Rhône), dit « Le Charbo », est un rallye automobile actuellement basé autour de Lyon, instauré par l’Automobile Club du Rhône, le Moto-Club du Rhône, et la Société des Eaux Minérales de Charbonnières.

HistoireModifier

Créé officiellement en 1947 par le docteur Pierre Dalligand (Président de l'ACR et du MCR, vainqueur de cette première édition sur Bugatti 55) et le gérant de casino Georges Bassinet (Président de la SEMC), devenu exclusivement réservé aux 4 roues en 1950, il intégra selon les années le Championnat d'Europe des rallyes (à partir de 1967, considéré alors comme le Rallye d'Allemagne de l'Ouest, vainqueur Vic Elford[1]), ou encore le championnat de France, ainsi que le championnat helvétique entre 2000 et 2003. Il accueille de nouveau le championnat français de "D1" depuis 1996.

Des pilotes de notoriété l'ont remporté, tels Jean Vinatier, Jean-Claude Andruet, Bernard Darniche, Jean Ragnotti, ou encore Sébastien Loeb.

Des spéciales comme "Col de Crie-Chiroubles", ou encore "Marchampt-St Cyr-le-Chatoux", sont des spéciales mythiques, tout comme les passages du "pont Gaillard" (ou "pont de Véry"), ou de "l'épingle de Mardore".

Avec quatre victoires, Dany Snobeck et David Salanon détiennent le record de l'épreuve. Jean-Claude Andruet, Bernard Darniche, et Philippe Bugalski suivent avec trois couronnes.

Éditions notablesModifier

1950: Ouverte jusqu'ici aux motos, l'épreuve n'est plus réservée qu'aux voitures.

1952: Le rallye prend vraiment son envol, avec 148 engagés, et trois villes de départ: Londres, Liège et Lausanne.

1959: Les organisateurs innovent avec une course de "vitesse-régularité" sur le circuit de Charade.

1978: Les Véhicules d’Époque de Compétition (VHC) font leur entrée avec un règlement adapté tandis qu'on observe un nouveau regain d’intérêt pour la compétition automobile avec 67 partants.

1979: La pilote officielle Fiat, Michèle Mouton et sa copilote Françoise Conconi, remportent le rallye et devient l'unique équipage féminin a avoir remporter l'épreuve.

1984: À cause d’une tempête exceptionnelle, seuls 44 engagés sur 158 parvinrent à se classer. Sur les 22 véhicules historiques engagés, seuls 3 seront à l’arrivée pour un circuit de 449 kms ! Ce qui vaudra une nouvelle rétrogradation en "D2".

1996: Après avoir passer 11 ans dans l'antichambre de l'élite à cause de la neige, le charbo revient en "D1".

1997: Déjà vainqueur en 1996, Gilles Panizzi récidive au bout d'un duel tourmenté avec Delecour, qui pilote l'autre 306 Maxi officiel. La différence se fait dans l'ultime spéciale qui emprunte le circuit de la course de côte de Limonest. Au final, une seule et unique seconde sépare les "Peugeot boys" ! Spectacle vu par près de 250 000 spectateurs massés sur les bords des routes.

2000: Après avoir rejoint l'armée rouge en 1998, Bugalski remporte un troisième succès consécutif. Mais cette fois au volant de la Xsara T4, nouvelle arme de Citroën possédant roues motrices.

2001: Sébastien Loeb démontre qu'il est au dessus du lot en remportant 10 des 15 ES, malgré une Xsara Kit-Car qui finira le rallye sur trois cylindres.

2012: Stéphane Sarrazin aligne 10 temps au scratch, mais après avoir perdu 10 minutes dans le second chrono, c'est encore Dany Snobeck qui s'impose avec sa régularité habituelle. Ce sera le dernier de ses 4 succès dans le Rhône.

2017: Six kilomètres après le départ, Anthony Perrin, originaire de Mâcon, a perdu le contrôle de sa Citroën Saxo et a percuté un poteau électrique. L’accident a eu lieu sur l'étape de Ternand-Valsonne. Il est décédé sous le choc mais son copilote Vincent Rigaud a été blessé et a pu être désincarcéré par les pompiers. La FFSA et l'Association Sportive Automobile du Rhône "s’associent à la douleur de la famille et leur adressent leurs plus sincères condoléances".

MédiatisationModifier

Depuis 2018, Canal + Sport propose un résumé d'une quarantaine de minutes dans une émission intitulée "Rallye Club".

Rallye Lyon Charbonnières 2019Modifier

Le Rallye Lyon Charbonnières 2019 se déroule du 18 au 20 avril 2019 et présente un peu plus de 207 km au compteur. Yoann Bonato, engagé dans la catégorie R5, remporte le général, tandis que Nicolas Ciamin et Anthony Vilanova ont eux remporté la catégorie GT+.

Classement général final du Rallye Lyon Charbonnières 2019
1   Yoann Bonato   Benjamin Boulloud Citroen C3 R5 01:51:57:1
2   Yohan Rossel   Benoit Fulcrand Citroën C3 R5 +24:0
3   GILBERT Quentin   GUIEU Christopher Volkswagen Polo R5 +0:24:8
4   GIORDANO Quentin   PARENT Kévin Hyundai i20 R5 +0:49:6
5   CIAMIN Nicolas   VILANOVA Anthony Abarth 124 Rally GT+ +1:20:7

Palmarès"Modifier

Année Pilote Copilote Voiture
2019   Yoann Bonato   Benjamin Boulloud Citroën C3 R5
2018   Yoann Bonato   Benjamin Boulloud Citroën C3 R5
2017   David Salanon   Laurent Magat Ford Fiesta RS WRC
2016   David Salanon   Laurent Magat Ford Fiesta RS WRC
2015   Jean-Marie Cuoq   Jérôme Degout Citroën C4 WRC
2014   David Salanon   Romain Roche Ford Fiesta RS WRC
2013   Julien Maurin   Nicolas Klinger Ford Fiesta RS WRC
2012   Dany Snobeck   Gilles Mondésir Citroën C4 WRC
2011   Dany Snobeck   Gilles Mondésir Citroën C4 WRC
2010   Cédric Robert   Matthieu Duval Peugeot 307 WRC
2009   Dany Snobeck   Gilles Mondésir Peugeot 307 WRC
2008   Dany Snobeck   Gilles Mondésir Peugeot 307 WRC
2007   David Salanon   Céline Combronde Peugeot 307 WRC
2006   Nicolas Vouilloz   Nicolas Klinger Peugeot 307 WRC
2005   Nicolas Vouilloz   Patrick Pivato Subaru Impreza WRC
2004   Alexandre Bengué   Caroline Escudéro Peugeot 206 WRC
2003   Simon Jean-Joseph   Jack Boyère Renault Clio S1600
2002   Benoît Rousselot   Gilles Mondésir Subaru Impreza WRC
2001   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara Kit-Car
2000   Philippe Bugalski   Jean-Paul Chiaroni Citroën Xsara T4
1999   Philippe Bugalski   Jean-Paul Chiaroni Citroën Xsara Kit-Car
1998   Philippe Bugalski   Jean-Paul Chiaroni Citroën Xsara Kit-Car
1997   Gilles Panizzi   Hervé Panizzi Peugeot 306 Maxi
1996   Gilles Panizzi   Hervé Panizzi Peugeot 306 Maxi
1995   Hugues Delage   Gilles Mondésir BMW M3
1994   Hugues Delage   Gilles Mondésir BMW M3
1993   William Oddoux   Alain Aujogue Ford Sierra Cosworth 4x4
1992   Christian Gazaud   Michèle Jaffeux Peugeot 309 GTI 16
1991   Michel Pignard   Franck Berruyer BMW M3
1990   Christian Rigollet   Michel Bathelot Ford Sierra RS Cosworth
1989 Christian Rigollet Michel Bathelot Ford Sierra RS Cosworth
1988   William Oddoux   Didier Kollefrath Ford Sierra RS Cosworth Gr N
1987   Christian Rigollet   Michel Bathelot Ford Sierra RS Cosworth
1986   Jean-Pierre Rouget   Françoise Lelièvre Renault 5 Turbo
1985   Francis Serpaggi   Françoise Lelièvre Renault 5 Turbo
1984   Bernard Darniche   Alain Mahé Audi Quattro
1983   Guy Fréquelin   Jean-François Fauchille Opel Ascona 400
1982   Haro   Claude Jung Porsche 911 SC
1981   Bruno Saby   Joseph Sévelinge Renault 5 Turbo
1980   Jean Ragnotti   Jean-Marc Andrié Renault 5 Alpine
1979   Michèle Mouton   Françoise Conconi Fiat 131 Abarth
1978   Bernard Darniche   Alain Mahé Lancia Stratos HF
1977   Robert Cat   Albert Neyron Opel Kadett GTE
1976   Bernard Darniche   Alain Mahé Lancia Stratos HF
1975   Maurizio Verini   Francesco Rossetti Fiat 124 Abarth
1974 Épreuve annulée (interdiction du sport automobile en France)
1973   Bernard Fiorentino   Maurice Gélin Simca CG MC
1972   Jean-Claude Andruet   "Biche" Alpine A110 1800
1971   Jean-Pierre Nicolas   Michel Vial Alpine A110 1800
1970   Jean-Claude Andruet   David Stone Alpine A110 1600
1969   Jean Vinatier  Marcel Callewaert Alpine A110 1440
1968   Jean-Claude Andruet   Jean Todt Alpine A110 1440
1967   Vic Elford   David Stone Porsche 911 S
1966   Jean-Pierre Hanrioud   Jean-Claude Peray Alpine A110 1300
1965   Jean Vinatier   François Hoffman Renault 8 Gordini 1100
1964   René Trautmann   René N'Guyen Du Lancia Flavia coupé
1963   René Trautmann   René Karaly Citroën DS19
1962   Henri Oreiller   Jean Charron Ferrari 250 GT
1961   Henri Oreiller   Fernand Masoero Alfa Romeo Giulietta SZ
1960   Pierre Boutin   Stanislas Motte Porsche 356 Carrera
1959   Jean Hébert   Bernard Consten Alfa Romeo Giulietta Ti
1958   Robert Gentilini   Mme Marie-Josée Gentilini Alfa Romeo Giulietta Ti
1957   Robert Gentilini   Chevrier Simca Aronde
1956   Alexandre Gacon   Henri Arcan Porsche 356 1500
1955   Georges Houel   Yves Pilliet Alfa Romeo 1900 SS
1954   Jean Laroche   Rémy Radix O.S.C.A. 1500
1953   Henri Peignaux   Roger Jacquin Jaguar XK120
1952   Noël Pouderoux   Quincieux Citroën 11CV
1951   Gaston Gautruche   R. Girier Citroën 15CV
1950   Marc Gignoux   Pierre Gilbert Ugnon Citroën 11CV
1949   Blondel   Monestier Simca 8
1947   Pierre Daligand pas de copilote[2] Bugatti Type 55
Championnat de France des rallyes 2e Division
Championnat d'Europe des rallyes

Notes et référencesModifier

  1. 1967 European Rally Championship
  2. Histoire des rallyes - Tome 1, Michel Morelli et Gérard Auriol - Editions ETAI 2007

Liens externesModifier