Régiment de Besançon

page d'homonymie de Wikimedia
Drapeau du régiment Dragons de La Reine

Le , un édit royal crée le service spécial de la Reine Marie-Thérèse. Le Chevalier d’Hocquincourt, son premier Mestre de camp, reçoit l’ordre de lever ce régiment à Philippsbourg alors place française. En raison de son affectation particulière le régiment prendra nom de "Dragons de la Reine".

CavalerieModifier

Le régiment à peine créé est affecté à l’Armée du Rhin, il combat en Alsace (1674-1675) puis contre les impériaux en Allemagne et aux Pays-Bas en 1689. Il sera ensuite de toutes les batailles qui jalonnent la période monarchique : La guerre de succession d’Espagne (1701- 1713), la guerre de Pologne (1733 – 1735), la guerre de succession d’Autriche (1741 –1748), campagne d’Italie (1744 – 1748).

Le retour à la vie de garnison et la Reine Dragons va mener un périple de ville en ville: Bayeux (1781), Pontivy (1782), Verdun (1785), Laon (1788). Par un décret royal du , les régiments de dragons quittent leurs noms et sont désignés par le numéro de leur rang de création. La « Reine » devient le « 6e Régiment de Dragons ».