Jungholz

commune autrichienne

Jungholz
Blason de Jungholz
Héraldique
Jungholz
Le district de Reutte. Jungholz est en rouge.
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau du Tyrol Tyrol
District
(Bezirk)
Reutte
Conseillers municipaux 9 conseillers
5 ÖVP, 4 indépendants
Maire Karina Konrad
Code postal A-6691 (Autriche)
D-87491 (Allemagne)
Immatriculation RE
Indicatif 43+ (0) 5676
Code Commune 7 08 18
Démographie
Population 316 hab. (2001)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 25″ nord, 10° 26′ 50″ est
Altitude 1 054 m
Superficie 700 ha = 7 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tyrol
Voir sur la carte administrative de la zone Tyrol
City locator 14.svg
Jungholz
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Jungholz
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Jungholz
Liens
Site web www.jungholz.tirol.gv.at    Courriel

Jungholz est une commune du Tyrol autrichien, dans l'ouest du pays. Elle a la particularité de former une quasi-enclave en territoire allemand puisqu'elle n'est reliée au reste de l'Autriche que par un point.

GéographieModifier

 
Vue générale sur Jungholz.

La commune de Jungholz, d'une superficie de 7 km2 pour 323 habitants, se situe dans une zone montagneuse, la hauteur minimale de la commune étant 1 054 m.

Son territoire est intégralement entouré par l'Allemagne, ce qui fait de Jungholz une quasi-enclave : elle n'est connectée au reste de l'Autriche que par le sommet du Sorgschrofen qui culmine à 1 636 m d'altitude[1]. En effet, celui-ci constitue un quadripoint binational, car deux segments de la frontière germano-autrichienne s'y croisent[2],[3].

La commune n'est accessible par route que par l'Allemagne et Jungholz possède à la fois un code postal autrichien (6691) et allemand (87491) et fait partie du domaine douanier allemand. Plus de 50 % de la population est étrangère (principalement allemande).

HistoireModifier

La première mention de la commune date d'un contrat entre un habitant de Wertach et un autre de Jungholz, signé le . La zone fut intégrée au Tyrol et le reste, malgré de nombreux problèmes frontaliers.

La définition des frontières fut établie en 1844 et 1850. Un traité de douane du lia économiquement Jungholz à l'Allemagne.

Avant l'introduction de l'euro, la monnaie utilisée à Jungholz était le Deutsche Mark. L'absence de droits de douane en fit une petite place financière, tout particulièrement après l'abolition du secret bancaire en Allemagne (l'Autriche en poursuivant le principe).

Depuis les récents accords passés au sein de l'Union européenne, l'importance financière de Jungholz est moindre et la commune tire la plupart de ses revenus du tourisme.

RéférencesModifier

  1. (en) « 9 European 'enclaves' – the continent's quirkiest corners », sur telegraph.co.uk, (consulté le 18 juin 2018).
  2. (en) Krystian Heffner, Historical regions divided by the borders : cultural heritage and multicultural cities, vol. 2, Łódź, Université de Łódź, coll. « Region and Regionalism » (no 9), , 291 p. (ISBN 9788371262524, OCLC 751375826), p. 218.
  3. (en) Andrew Eames, « The world's top 10 strangest borders from a quirky lake in Europe to the North Korea/South Korea divide », The Daily Mirror, (consulté le 18 juin 2018).

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier