Lac Okeechobee

lac de Floride, États-Unis

Lac Okeechobee
Image illustrative de l’article Lac Okeechobee
photo satellite du lac Okeechobee en Floride selon la NASA
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision FlorideVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 27° 00′ 00″ N, 80° 50′ 00″ O
Type Lac d'eau douce
Superficie 1 890 km2
Longueur 58 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur 47 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Périmètre 197 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Profondeur
 · Maximale
m
3,60 m
Volume 5 200 000 000 m3
Hydrographie
Alimentation Kissimmee et Fisheating Creek (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Émissaire(s) Taylor Creek et Kissimmee River
Durée de rétention 3,5 annéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Floride
(Voir situation sur carte : Floride)
Lac Okeechobee

Le lac Okeechobee (en anglais [okɪtʃobi]) est un lac de Floride, aux États-Unis. L'Okechobee est le deuxième plus grand lac situé complètement à l'intérieur du pays, après le lac Michigan, et est le plus grand du sud des États-Unis. À l'intérieur du lac se trouve le quintipoint où se rejoignent cinq comtés de Floride : Okeechobee - qui en tire son nom, Martin, Palm Beach, Hendry et Les Glades. L'Okechobee est la clé du système écologique de la Floride[1].

HistoriqueModifier

En 1562, l'explorateur français René de Goulaine de Laudonnière arpenta la région et décrivit ce lac, qu'il nomma Surruque du nom d'un peuple de la Nation Mayacas, lors de son exploration à l'intérieur des terres à l'époque de la Floride française.

De l'eau douce déborde du lac Okeechobee en formant une rivière large de 60 à 110 km, qui se déplace presque imperceptiblement[2] et se déverse dans les Everglades.

En 1928 l'ouragan Okeechobee aspira les eaux du lac provoquant des inondations meurtrières faisant 2 500 victimes rien qu'en Floride[1]. Dans les années 1930, le lac fut ceinturé par une digue de dix mètres de hauteur tandis que le trop plein était régulé par des lâchers sur la rivière Caloosahatchee vers le golfe du Mexique ou sur le canal Sainte-Lucie vers l'Océan Atlantique.

Le lac est aujourd'hui fortement pollué par le phosphore, en raison de l'agriculture intensive qui s'est développée à proximité (canne à sucre surtout, au sud-est, orange à l'ouest, polyculture au nord). Un grand projet de dépollution avec la création d'un réservoir au sud du lac visant à sauvegarder l'équilibre de l'écosystème des Everglades[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Arnaud Leparmentier, Okeechobee, le lac qui étouffe la Floride dans Le Monde du 31 juillet 2018 p. 5
  2. Whitney, pages 167-169

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :