Pupi Avati

réalisateur, scénariste et producteur italien
Pupi Avati
Description de cette image, également commentée ci-après
Pupi Avati
Nom de naissance Giuseppe Avati
Surnom Michael Pouilly
Naissance (82 ans)
Bologne, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Profession Réalisateur, scénariste et producteur de cinéma
Films notables La Maison aux fenêtres qui rient

Giuseppe Avati, dit Pupi Avati, né le à Bologne, est un réalisateur, scénariste et producteur de films italien.

BiographieModifier

Né dans une famille bourgeoise, il fait des études de sciences politiques dans sa ville natale. Il travaille dans une entreprise de surgelés, consacrant son temps libre au jazz comme clarinettiste amateur dans un groupe de Bologne, la Doctor Dixie Jazz Band (it) avec Lucio Dalla.

Il fait ses débuts au cinéma en 1968 avec Balsamus, l'homme de Satan (Balsamus l'uomo di Satana), un long-métrage mélangeant gothique et grotesque, ce qui est original pour l'époque en Italie. L'année suivante c'est le film d'horreur Thomas e gli indemoniati avec Mariangela Melato dans ses débuts, film où Pupi confirme sa veine d'originalité : le film ne sort même pas en Italie, bien qu'il reçoive la récompense (prix Stefen) du meilleur acteur pour Bob Tonelli (it) au festival de Locarno; c'est l'occasion d'une interruption de la carrière de Pupi pour cinq ans.

Il revient en 1974 avec le scénario de Il bacio réalisé par Mario Lanfranchi et la réalisation de La Mazurka du baron (La mazurka del barone, della santa e del fico fiorone) avec Ugo Tognazzi et Paolo Villaggio.

Il contribue au scénario de Salò ou les 120 Journées de Sodome avec Sergio Citti (1975) pour Pier Paolo Pasolini. Le succès arrive enfin dans le film d'horreur La Maison aux fenêtres qui rient (1976) et son autobiographie télévisée Jazz Band (1978).

Ses productions ont ensuite plus ou moins de succès, jusqu'aux années 1990, où il est largement reconnu - au point d'être membre du jury des longs-métrages au festival de Cannes 1994- avec Fratelli e sorelle (1991), Magnificat (1993), Dichiarazioni d'amore (1994) et Le Témoin du marié (1997). Il est primé pour Un cœur ailleurs (2003).

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ScénaristeModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier