Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero: Dracula in Brianza

film de Lucio Fulci, sorti en 1975
Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero: Dracula in Brianza

Réalisation Lucio Fulci
Scénario Lucio Fulci
Pupi Avati
Mario Amendola
Bruno Corbucci
Acteurs principaux
Sociétés de production Coralta Cinematografica
Pays de production Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie horrifique, fantastique
Durée 100 minutes
Sortie 1975

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero: Dracula in Brianza est un film italien réalisé par Lucio Fulci et sorti en 1975[1].

Synopsis modifier

En Lombardie, au début des années 1970, Costante Nicosia est un industriel de la Brianza d'origine sicilienne. Il est très superstitieux et dirige son usine de dentifrice avec une grande autorité. En voyage d'affaires en Roumanie, il rencontre dans l'avion le comte Dragulescu qui l'invite à passer le week-end dans son château en Transylvanie.

Costante refuse d'abord, mais alors qu'un contretemps le contraint à rester en Roumanie, il décide de répondre favorablement à l'invitation du comte. Arrivé au château, le Comte l'accueille avec un grand dîner où Costante se saoule abondamment. Le lendemain matin, il se réveille avec le comte dans son lit. Bouleversé par cette découverte, il retourne précipitamment en Italie, secrètement convaincu qu'il est devenu homosexuel.

Par pur hasard, il se retrouve à goûter du sang et découvre qu'il aime ça et que ça le revigore. Il ne comprend pas pourquoi et attribue cela à une malédiction que lui a jetée sa tante Maria, qui conseille à Costante de rendre visite au magicien de Noto. Le magicien fourbe fait croire à Costante qu'il a exorcisé la malédiction avec succès, mais une fois rentré chez lui, Costante mord sa belle épouse qui le jette hors de la maison. Lorsqu'il se rend compte qu'il n'est ni homosexuel ni victime d'un mauvais œil, il doit se rendre à l'évidence : il est devenu un vampire.

Désespéré, Costante va d'aventure en aventure, tentant maladroitement de boire du sang. Un matin, dans l'usine, une ouvrière, en signe de protestation, se coupe les veines du poignet. Lorsqu'il voit le sang couler, Costante a l'idée d'organiser une banque du sang pour en avoir toujours à disposition.

Fiche technique modifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution modifier

Notes et références modifier

  1. (it) « Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero: Dracula in Brianza », sur cinematografo.it (consulté le )

Liens externes modifier