Laura Morante

actrice italienne
Laura Morante
Laura Morante Cannes 2017.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Marcello Morante (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Laura Morante, née le à Santa Fiora, en Toscane, est une actrice et réalisatrice italienne.

BiographieModifier

Laura Morante est la fille de Marcello Morante, écrivain et journaliste romain (frère cadet d'Elsa Morante), et de Maria Bona Palazzeschi.

Elle est la nièce de la femme de lettres italienne Elsa Morante.

CarrièreModifier

Laura Morante fait ses débuts au cinéma en 1980 avec le film de Giuseppe Bertolucci Une femme italienne (Oggetti smarriti), dans lequel elle interprète le rôle d'une toxicomane.

L'année suivante, elle tourne, aux côtés d'Ugo Tognazzi, La Tragédie d'un homme ridicule (La tragedia di un uomo ridicolo) de Bernardo Bertolucci.

La même année, elle entame également sa collaboration avec Nanni Moretti. Elle participe successivement à Rêves d'or (Sogni d'oro) en 1981, Bianca en 1983, puis La Chambre du fils (La stanza del figlio) en 2001. Dans ce dernier, elle est Paola, femme du psychanalyste Giovanni, interprété par Moretti lui-même, et mère d'Andrea. Pour ce rôle, elle obtient le David di Donatello de la meilleure actrice principale en 2001.

En 1996, dans Ferie d'agosto de Paolo Virzi, aux côtés de Sabrina Ferilli, elle démontre sa capacité à interpréter d'autres personnages que ceux des rôles dramatiques qui ont fait sa renommée.

En 2001, La Chambre du fils de Nanni Moretti reçoit la Palme d'or au 54e Festival de Cannes. La même année, elle est membre du jury du Festival international du film de Locarno lors d'un palmarès qui doit faire face à une polémique. En effet Morante et la réalisatrice française Emilie Deleuze n'étaient pas d'accord sur le vainqueur du Léopard d'or[1],[2].

En 2004, elle est la maîtresse de cérémonie du 57e Festival de Cannes. La même année elle est membre du jury du 52e Festival de Saint-Sébastien, présidé par Mario Vargas Llosa.

En 2018, il Centro sperimentale di cinematografia, en collaboration avec la maison d'édition romaine Edizioni Sabinae, lui dédie une monographie : Laura Morante, in punta di piedi de Stefano Iachetti.

Vie privéeModifier

Elle a trois enfants : Eugenia Costantini (it) avec le réalisateur Daniele Costantini (it), Agnese et Stepan Claisse avec l'acteur français Georges Claisse avec lequel elle a été par ailleurs mariée[3].

FilmographieModifier

Au cinémaModifier

Comme actriceModifier

Comme réalisatriceModifier

À la télévisionModifier

AuteureModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :