Prosper-Marie Billère

Prospère-Marie Billère
Image illustrative de l’article Prosper-Marie Billère
Sur le vitrail de l'entrée de l'église Saint-Jean l'Évangéliste de Bertren est représentée le portrait de Prosper-Marie Billère, son blason en tant qu'évêque et un autre blason
Biographie
Naissance
à Bertren (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 82 ans)
à Lourdes
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr de Langalerie, archevêque d'Auch
Dernier titre ou fonction Évêque de Tarbes
Évêque de Tarbes

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason à dessiner.svg
« Posuit me custodem »
(« Il a fait de moi un gardien »)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Proper-Marie Billère, né à Bertren le , mort à Lourdes le , est un évêque français, évêque du diocèse de Tarbes de 1882 à 1899.

BiographieModifier

PrêtreModifier

Après avoir été deux ans professeur de physique au Grand Séminaire de Tarbes, il est ordonné prêtre dans la cathédrale de Tarbes le . Il gardera sa chaire de physique jusqu'en 1849, date de sa nomination dans sa paroisse natale. En 1854, il devient curé de Siradan et en 1866 de Labarthe. Il est nommé le chanoine titulaire, titre dont il se démet le pour devenir curé de Bagnères-de-Bigorre. Il y restera onze ans et demi.

Évêque de TarbesModifier

Il est nommé évêque de Tarbes le , préconisé le 25 septembre, il est sacré à Tarbes dans la cathédrale le 20 novembre suivant par Mgr de Langalerie, archevêque d'Auch.

Soucieux de la vie de son diocèse qu'il connaît très bien, il réunit, en 1885, un synode diocésain à la suite duquel il publia une nouvelle édition modifiée des statuts synodaux.

Avec les autres évêques de la province ecclésiastique d'Auch, il obtint de Rome en 1890, un propre de la province.

À Lourdes : constructions et innovationsModifier

Sous son épiscopat un triduum est organisé à Lourdes du 14 ou 16 juillet 1883, pour y célébrer les noces d'argent des Apparitions, il se clôturera par la bénédiction de la première pierre de la future basilique du Rosaire. Cette église sera inaugurée et bénie six ans plus tard les 6, 7 et 8 août 1889.

Mgr Billère est à l'origine de nombreux travaux : construction de la maîtrise, construction des piscines en 1890-1891, construction de l'imprimerie en 1894-1895, ameublement de l'église du Rosaire, préparation des mosaïques du Rosaire, érection des autels, inauguration du grand orgue en 1897 et bénédiction du maître-autel en 1897. Il offre de ses propres deniers la 1re et la 3e stations du chemin de croix des Espélungues.

Il est également à l'origine de nombreuses initiatives : création en 1884 du Bureau des constations médicales avec le baron de Saint-Maclou comme président, la fondation en 1885 de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes avec le comte de Combettes de Luc pour président, en 1887 l'inauguration des processions du Saint-Sacrement avec bénédiction des malades, et en 1892 il approuve l'office et la messe de l'Apparition de Notre-Dame de Lourdes.

Il prépare et accueille le Congrès eucharistique international du 7 au 11 août 1899, auquel il ne pourra participer pour raison de santé. Néanmoins son discours d'ouverture sera lu.

Le 21 novembre 1898 il approuve les statuts de la communauté des Passionistines, venues de Blois, sous la conduite de la Mère St Paul de la Croix, dans le couvent de laquelle se produiront plusieurs manifestations surnaturelles sur une piéta et un crucifix, recon-nues officieusement comme authentiques par l'évêque de Blois. (Archive du couvent)

Il meurt à Lourdes le 29 août 1899, et est inhumé dans la cathédrale de Tarbes. Il était assistant au trône pontifical, comte romain par bref du 10 février 1886, commandeur de l'Ordre du Christ de Portugal et grand-croix d'Isabelle la Catholique.

Son blason, sa deviseModifier

Sur son blason figure la Vierge de Lourdes et le blason de la ville de Bagnères-de-Bigorre.

Sa devise est « Posuit me custodem » (« Il a fait de moi un gardien »). C'est depuis Mgr Billère que les évêques de Tarbes et Lourdes sont appelés « Gardiens de la Grotte ».

Église Saint-Jean l'Évangéliste de BertrenModifier

L'église Saint-Jean l'Évangéliste renferme divers objets que porté Prosper-Marie Billère en tant qu'évêque de Tarbes et Lourdes.

Sous le porche de l'église, on peut voir une stèle souvenir de Prosper-Marie Billère.

BibliographieModifier

  • Jean-Baptiste Laffon, Le monde religieux bigourdan (1800-1962), Lourdes, Éditions œuvre de la Grotte, 1984.
  • Jean-Baptiste Courtin, Lourdes : le domaine de Notre-Dame de 1858 à 1947, Lourdes, Éditions œuvre de la Grotte, 1947.
  • Abbé E. Lafforgue, Histoire des évêques et du diocèse de Tarbes, Tarbes, Lesbordes, 1929.

Lien externeModifier