Principauté épiscopale de Naumbourg-Zeitz

Principauté épiscopale de Naumbourg-Zeitz
(de) Fürstbistum Naumburg-Zeitz

9681564

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Le territoire des principautés épiscopales de Mersebourg et de Naumbourg-Zeitz (en violet) vers l'an 1250.
Informations générales
Statut Principauté épiscopale
- État du Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire romain germanique
Capitale Zeitz
Naumbourg
Histoire et événements
968 Diocèse établi par l'empereur Otton Ier
1564 Annexion par l'électorat de Saxe

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté épiscopale de Naumbourg-Zeitz (en allemand : Fürstbistum Naumburg-Zeitz) fut un État du Saint-Empire romain germanique. Les princes-évêques obtiennent l'immédiateté impériale comme seigneurs temporels de la principauté épiscopale (Hochstift), ils font partie du collège des princes ecclésiastiques à la diète d'Empire. Leur siège était la cathédrale de Zeitz jusqu'à 1029 puis la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul à Naumbourg sur la Saale. Les frontières de la principauté et du diocèse de Naumbourg-Zeitz, un suffragant de la province ecclésiastique de Magdebourg, ne coïncident pas.

Après sa sécularisation au cours de la Réforme protestante en 1564, l'ancien État fut administré par la branche albertine de la maison de Wettin, les électeurs de Saxe. Une ligne collatérale de Saxe-Zeitz existait de 1656 à 1718.

HistoireModifier

Sur la suggestion de l'empereur Otton, le pape Jean XIII créé au synode de Ravenne trois évêchés : Misnie (de), Mersebourg et Zeitz. Ces trois évêques sont suffragants du diocèse de Magdebourg.

L'évêché de Naumbourg-Zeitz a quatre archidiaconés : Naumbuurg, Zeitz, Altenbourg et "Muldan" (composé de Lichtenstein, Glauchau, Hartenstein, Lößnitz).

Il est annexé par l'électorat de Saxe.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier