Préfecture de Niigata

préfecture japonaise
Préfecture de Niigata
新潟県 Niigata-ken
Blason de Préfecture de Niigata
Symbole
Drapeau de Préfecture de Niigata
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Niigata
Région Chūbu
Île Honshū
Districts ruraux 9
Municipalités 30
Gouverneur Ryuichi Yoneyama
ISO 3166-2 JP-15
Démographie
Population 2 371 574 hab. (1er février 2011)
Densité 188 hab./km2
Rang 14e
Géographie
Superficie 1 258 237 ha = 12 582,37 km2
Rang 5e
Pourcentage d'eau 0,2 %
Symboles préfectoraux
Fleur Tulipe (Tulipa gesneriana)
Arbre Camélia (Camellia japonica)
Oiseau Ibis nippon (Nipponia nippon)
Localisation
Carte du Japon avec la Préfecture de Niigata mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture de Niigata mise en évidence
Liens
Site web www.pref.niigata.lg.jp

Niigata (新潟県, Niigata-ken?) est une préfecture du Japon située au nord de Honshū.

Sommaire

HistoireModifier

La préfecture de Niigata provient de la fusion de deux anciennes provinces: Echigo et Sado et a acquis sa forme actuelle en mai 1886, après la réforme des préfectures consécutive à la chute du shogunat d’Edo.

Depuis 1858, la préfecture de Niigata constituait la seule interface commerciale du Japon avec le reste du monde avec l'ouverture du port de Niigata à la suite d'un traité d'amitié avec les États-Unis. Des comptoirs, principalement américains, hollandais et britanniques, s'y sont établis.

Par la suite, le gouvernement impérial japonais a autorisé l'ouverture sur le monde d’autres ports comme Niigata, tels que Kobe, Yokohama ou Nagasaki.

GéographieModifier

 
Carte des villes de la préfecture de Niigata

La préfecture de Niigata s’étend du sud-ouest au nord-est de l’île principale du Japon, Honshū, sur environ 240 km le long de la mer du Japon (mer de l'Est) qui la borde à l’ouest ; elle est formée par une plaine côtière entre les montagnes et la mer, et comprend aussi l’île de Sado.

Elle est entourée des préfectures de Yamagata, Fukushima, Gunma, Nagano et Toyama.

À cause de sa forme, la préfecture de Niigata est souvent appelée la « Petite Île de Honshū ». On peut la considérer comme faisant partie de deux régions japonaises, Hokuriku ou Koshinetsu, chacune considérée comme des parties de la plus grande région du Chūbu.

Elle est l’hôte des bouches du fleuve Shinano, le plus long fleuve du Japon.

La préfecture est généralement divisée en quatre zones géographiques :

  • Dans la « petite Honshū » :
  • l’île de Sado.

VillesModifier

 
Ville de Niigata
 
Murakami

20 villes sont situées dans la préfecture de Niigata :

   

DistrictsModifier

Liste des 9 districts de la préfecture de Niigata, qui comprennent 6 bourgs et 4 villages :

   

ÉconomieModifier

Le secteur économique majeur de la préfecture de Niigata est l'agriculture. Le riz en est la principale production : à l'échelle nationale, la préfecture est la seconde en termes de production de riz derrière Hokkaidō. La région située autour de Uonuma est d'ailleurs connue pour produire le riz koshihikari, considéré comme étant le riz de la plus haute qualité au Japon.

Les industries en rapport avec le riz sont également très importantes dans l'économie. La préfecture est ainsi au troisième rang national concernant la production de sake derrière la préfecture de Gunma et la préfecture de Kyoto. La région de Niigata est connue pour sa production de senbei, de mochi et d'arare.

Concernant la floriculture, la préfecture de Niigata produit à l'échelle nationale la quantité la plus importante d'azalées et de lys et partage avec la préfecture de Toyama la première place pour la production de tulipes.

C'est dans la région de Niigata qu'a été introduite la carpe koï au XVIIe siècle.

Du pétrole est produit à Niigata, bien que le Japon dépende très fortement de l'importation de pétrole en provenance de pays étrangers.

Kinzan, sur l'île de Sado était une mine d'or active jusqu'en 1989.

Les villes de Sanjō et Tsubame produisent 9 % de toute l'argenterie japonaise. Les deux villes sont en seconde position derrière Osaka pour la production de ciseaux, de couteaux et d'outils.

La préfecture de Niigata abrite la centrale nucléaire de Kariwa.

DémographieModifier

Lors du recensement de 2003, Niigata fut classée comme la 14ème préfecture la plus peuplée du Japon.

CultureModifier

NourritureModifier

Niigata est célèbre pour les spécialités régionales suivantes:

  • Le riz Koshihikari d'Uonuma
  • Shoyu (sauce soja) et Yofu (style occidental) Katsudon
  • Shoyu sekihan
  • Ragoût Noppei (Ragoût traditionnel à base de carottes, champignons Shiitake, konyaku, et tofu frit)
  • Wappa-meshi (fruits de mer et riz cuits à la vapeur dans un panier en bambou)
  • Sasa-Dango (boules de mochi fourrées à la pâte de haricot rouge, assaisonées avec de la lavande et enveloppées dans des feuilles de bambou)
  • Poppo-yaki (pain vapeur parfumé au sucre brun)
  • Hegi-soba (Soba des régions d'Uonuma et Ojiya, qui utilise une espèce d'algue particulière)
  • Tsubame Sanjo ramen (ramen préparés avec les nouilles épaisses traditionnellement utilisées pour le Udon)
  • Tochio aburage (à Tochio, on appelle le "aburaage" :"aburage")
  • Kirazu (plats à base d'Okara)
  • Kakinomoto (Chrysanthèmes comestibles)
  • Kanzuri (assaisonnement spécial de Myoko préparé en laissant des piments à l'air libre sur la neige, puis en ajoutant de la farine, du sel et du yuzu)
  • Yahourt Yasuda

Niigata dans la culture populaireModifier

  • Pays de neige (1947): un roman du lauréat du prix Nobel de littérature Yasunari Kawabata, dont l'intrigue se déroule à Yuzawa
  • ”Niigata Snow": un morceau de l'album Aida lancé par Derek Bailey en 1980.
  • Kura: un film et une série télé de 1995 basés sur un ouvrage de Tomiko Miyao de 1993 décrivant la vie d'une famille de brasseurs de saké dans la ville de Niigata.
  • Blue (1996): un manga à propos de jeunes lycéennes, dont l'intrigue a lieu dans la ville de Niigata, adapté en film en 2001.
  • Whiteout: film d'action s'inspirant d'un roman publié en 1995.
  • United States of Tara (2011): une tragi-comédie Américaine sur la chaîne Showtime: Kate est sur le point d'embarquer pour aller enseigner l'Anglais à Niigata quand un stewart lui dit que la seule chose qu'elle peut espérer trouver à Niigata est "une leçon de vie et un TGV pour retourner à Tokyo."

Tourisme et SportsModifier

Le tourisme à Niigata se centre beaucoup autour du ski, surtout dans les zones alpines de Myōkō et de Yuzawa, ansi qu'autour des sources thermales (Onsen).

L'île de Sado au large de la côte ouest de Niigata est accessible via ferry (le trajet durant de une à deux heures et demie) depuis Naoetsu ou Niigata.

Les clubs de sport professionnels comprennent Albirex Niigata, un club de football en division 1 de la J-League, ainsi que Niigata Albirex BB, une équipe de ligue BJ (Basketball Japan).

FestivalsModifier

  • Murakami Taisai: 6-7 Juillet
  • Iwafune Taisai:18-19 Octobre, à Murakami
  • Niigata Festival: courant Août
  • Niigata General Dancing Event: 21-25 Septembre
  • Festival du cerf volant de Shirone : courant Juin
  • Festival de Nagaoka (détenteur

EducationModifier

TransportModifier

TrainsModifier

RoutesModifier

AutoroutesModifier

Routes nationalesModifier

PortsModifier

AéroportsModifier

Personnalités notablesModifier

  • Hachirō Arita (1884–1965), ministre des affaires étrangères, originaire de l'île de Sado
  • Kita Ikki (1883–1937), auteur et intellectuel nationaliste, originaire de l'île de Sado.
  • Honma Masaharu lieutenant général lors de la seconde guerre mondiale exécuté par les Etats Unis pour les crimes de guerre commis aux Philippines.
  • Isoroku Yamamoto (1884–1943), commandant de la marine impériale Japonaise, originaire de Nagaoka.
  • Kakuei Tanaka (1918–1993), premier ministre, originaire d'Urasa.
  • Hisashi Owada (né en 1932), diplomate et père de la princesse héritière consort Masako, originaire de Shibata.
  • Makiko Tanaka (née en 1944), première femme ministre des affaires étrangères, originaire de Kashiwazaki

Arts et cultureModifier

JumelageModifier

La préfecture de Niigata est jumelée avec les municipalités ou régions suivantes[1] :

Références et notesModifier

  1. (ja) Council of Local Authorities for International Relations, « 姉妹(友好)提携情報 » [« Informations sur les relations de jumelage »] [xls], sur www.clair.or.jp,‎ (consulté le 22 septembre 2015).

Voir aussiModifier