Portail:Horreur

Portail Catégorie Projet Discussion

[modifier

Introduction

LE PORTAIL DE L'HORREUR

L'horreur, aussi appelée épouvante, est un genre utilisé dans le cinéma, la littérature, les jeux vidéo, la musique et d'autres médias qui s'inscrivent dans le registre de la peur. Ce genre met souvent en scène des phénomènes surnaturels ou des créatures monstrueuses telles que des vampires, fantômes, loup-garous et autres monstres mais aussi des tueurs en séries. Le genre cherche à susciter chez le spectateur (ou le lecteur, le joueur ...) l'angoisse ou l'effroi aussi bien au niveau graphique, avec des effets gore, que psychologique, avec une ambiance inquiétante.

Historique

Certains auteurs du XVIIIe siècle comme Horace Walpole, Bram Stoker ou Mary Shelley ont popularisé le genre avec le roman gothique dont les codes sont toujours inscrits dans la culture populaire d'aujourd'hui : les décors avec un château isolé dans un paysage hostile, ruines, souterrains ; les personnages avec de jeunes filles en détresse, apparitions... À travers les époques, nombre d'auteurs ont continué à faire évoluer et moderniser le genre comme Edgar Allan Poe, H. P. Lovecraft, Dean Koontz, Stephen King, Clive Barker...

Horrorfilm.svg

Dès l’avènement du cinéma, l'horreur est un genre qui a été exploité par de nombreux studios avec des films comme Le Manoir du diable, La Caverne maudite, Frankenstein ou Nosferatu le vampire. Dans les années 1930, le genre est popularisé grâce au studio Universal Pictures qui lance sa gamme de films de monstres avec Universal Monsters, suivie plus tard par le studio anglais Hammer Film Productions. Beaucoup de films sont aujourd'hui considérés comme emblématiques pour avoir marqué leur époque comme La Nuit des morts-vivants, Massacre à la tronçonneuse, La Nuit des masques, L'Exorciste, Shining, Scream... Aujourd'hui encore, l'horreur est un genre très populaire chez les cinéphiles.

Aujourd’hui, mercredi 12 août 2020, ce portail comporte 4 593 articles.

Pour en savoir plus, voir les articles Horreur et Film d'horreur.

[modifier

Lumière sur
Lumière sur

Portrait de Mary Shelley par Richard Rothwell.

Mary Shelley, née Mary Wollstonecraft Godwin le à Somers Town, un faubourg de Londres, et morte le à Belgravia (Londres), est une femme de lettres anglaise, romancière, nouvelliste, dramaturge, essayiste, biographe et auteur de récits de voyage. Elle est surtout connue pour son roman Frankenstein ou le Prométhée moderne.

Fille de la philosophe féministe Mary Wollstonecraft et de l’écrivain politique William Godwin, elle perd sa mère alors qu’elle-même n’est âgée que de onze jours. Son père se remarie quatre ans plus tard. Il offre à sa fille une éducation riche et l’encourage à adhérer à ses théories politiques libérales. En 1814, Mary Godwin entame une liaison avec un homme marié, partisan de son père, Percy Bysshe Shelley. Accompagné de Claire Clairmont, une belle-sœur de Mary, le couple voyage à travers l’Europe. Au cours des deux années qui suivent, Mary et Percy affrontent un endettement permanent et la mort de leur fille. Ils se marient en 1816, après le suicide de la première épouse de Percy.

En 1816, lors d’un séjour près de Genève, Mary (devenue Mary Shelley) écrit son premier roman Frankenstein. En 1818, les Shelley quittent la Grande-Bretagne pour l’Italie, où meurent leurs deuxième et troisième enfants, avant que Mary Shelley ne donne naissance à son fils, Percy Florence Shelley, qui seul survivra. En 1822, son mari se noie dans le golfe de la Spezia, au cours d’une tempête. Un an plus tard, Mary Shelley retourne en Angleterre et, dès lors, se consacre entièrement à l’éducation de son fils et à sa carrière d’auteur. Les dix dernières années de sa vie sont marquées par la maladie. Elle décède d’une tumeur du cerveau le 1er février 1851.

Jusqu’aux années 1970, Mary Shelley, outre son Frankenstein, est surtout connue pour ses efforts à faire publier les œuvres de son mari. Les études récentes ont permis une vision plus complète de son œuvre et montré que Mary Shelley est restée toute sa vie une radicale sur le plan politique, soutenant l’idée que la coopération et la solidarité, pratiquées tout naturellement par les femmes au sein de leur famille, sont la voie qui permet de réformer la société civile.

Autres articles sélectionnés au sein du portail de l'horreur


[modifier

Articles distingués
Articles distingués

Articles de qualité Articles de qualité

Bons articles Bons articles

Give Blood.svg