Petit Le Mans 2006

Petit Le Mans 2006
Généralités
Sport Compétition automobile
Organisateur(s) International Motor Sports Association
Édition 9e
Lieu(x) Road Atlanta
Date
Participants 28
Affluence 90 000 spectateurs

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : États-Unis Champion Racing
Vainqueur Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Deuxième Drapeau : Royaume-Uni Zytek Engineering
Troisième Drapeau : États-Unis Highcroft Racing

Navigation

Le Petit Le Mans 2006, disputé le sur le circuit de Road Atlanta, est la neuvième édition de cette épreuve et la neuvième manche de l'American Le Mans Series 2006. Elle est remportée par l'Audi R10 TDI no 2 pilotée par Allan McNish et Rinaldo Capello. Dans la catégorie LMP2, la Porsche RS Spyder de Penske Racing ; pilotée par Sascha Maassen, Timo Bernhard et Emmanuel Collard remporte la course.

En GT1, Aston Martin Racing l'emporte avec la DBR9 no 007 et les pilotes Daren Turner et Tomáš Enge. La no 009, pilotée par Pedro Lamy et Stéphane Sarrazin assure le doublé devant les deux Chevrolet Corvette C6.R officielles. La Porsche 911 GT3 RSR de Petersen Motorsports / White Lightning Racing, pilotée par Jörg Bergmeister, Patrick Long et Niclas Jönsson, s'impose avec deux tours d'avance sur la Ferrari F430 GTC de Risi Competizione.

Contexte avant la courseModifier

La course se déroule sur un format de 1 000 miles ou 10 heures[1].

Essais libresModifier

Première séance, le jeudi de 14 h 45 à 15 h 45Modifier

Deuxième séance, le jeudi de 19 h à 21 hModifier

Cette séance se déroule de nuit[1].

Troisième séance, le vendredi de 10 h 30 à 11 h 30Modifier

QualificationsModifier

Les qualifications sont scindées en deux séances. La première est réservée aux catégories GT1 et GT2 a lieu entre 14 h 50 et 15 h 15 ; la seconde l'est pour les catégories LMP1 et LMP2 et a lieu entre 15 h 25 et 15 h 50[1].

Warm-upModifier

Le Warm-up, séance de roulage destiné à vérifier le bon fonctionnement des autos avant la course, a lieu le samedi de h 0 à h 30[1].

CourseModifier

Déroulement de l'épreuveModifier

Parti en pole position, la Creation CA06/H no 88 mène la course durant les vingt-cinq premiers tours. Après un premier long arrêt aux stand et des ennuis de boîte de vitesses, la Creation ne peut remonter[2].

Peu de temps avant le début de la troisième heure, au 103e tour, la Zytek 06S officielle no 15, pilotée par Stefan Johansson, Johnny Mowlem et Haruki Kurosawa se retrouve en tête[2].

Peu de temps après l'entame de la sixième heure de course, la Zytek no 15, en lutte avec l'Audi de tête, reprend le commandement de l'épreuve pour dix tours. Une crevaison met à mal les efforts de Stefan Johansson, qui perd quatre tours dans cette mésaventure. Les deux Audi R10 TDI reprennent le commandement de l'épreuve, et non sans baisser de rythme, entame un duel en interne[2].

Classement de la courseModifier

Classement final de la course (vainqueurs de catégorie sur fond jauni)
Pos. Catégorie Écurie Pilotes Châssis Moteur Pneus Tours/Abandon
1 LMP1 2   Audi Sport North America   Allan McNish
  Rinaldo Capello
Audi R10 TDI Audi TDI 5,5 L Turbo V12 (Diesel) M 394
2 LMP1 15   Zytek   Stefan Johansson
  Johnny Mowlem
  Haruki Kurosawa
Zytek 06S Zytek 2ZG408 4,0 L V8 M 390
3 LMP1 9   Highcroft Racing   Duncan Dayton
  Vitor Meira
  Memo Gidley (en)
MG-Lola EX257 AER P07 2,0 L Turbo L4 D 389
4 LMP1 88   Creation Autosportif   Nicolas Minassian
  Jamie Campbell-Walter
  Harold Primat
Creation CA06/H Judd GV5 S2 5,0 L V10 M 388
5 LMP2 6   Penske Racing   Sascha Maassen
  Timo Bernhard
  Emmanuel Collard
Porsche RS Spyder Porsche MR6 3,4 L V8 M 386
6 LMP2 7   Penske Racing   Lucas Luhr
  Romain Dumas
  Mike Rockenfeller
Porsche RS Spyder Porsche MR6 3,4 L V8 M 385
Abd. LMP1 1   Audi Sport North America   Frank Biela
  Emanuele Pirro
  Marco Werner
Audi R10 TDI Audi TDI 5,5 L Turbo V12 (Diesel) M 383
(Suspension)
8 GT1 007   Aston Martin Racing   Darren Turner
  Tomáš Enge
Aston Martin DBR9 Aston Martin 6,0 L V12 P 374
9 GT1 009   Aston Martin Racing   Pedro Lamy
  Stéphane Sarrazin
Aston Martin DBR9 Aston Martin 6,0 L V12 P 373
10 GT1 3   Corvette Racing   Ron Fellows
  Johnny O'Connell
  Max Papis
Chevrolet Corvette C6.R Chevrolet LS7.R 7,0 L V8 M 372
11 GT1 4   Corvette Racing   Oliver Gavin
  Olivier Beretta
  Jan Magnussen
Chevrolet Corvette C6.R Chevrolet LS7.R 7,0 L V8 M 371
12 LMP2 27  Horag-Lista Racing   Fredy Lienhard
  Didier Theys
  Eric van de Poele
Lola B05/40 Judd XV675 3,4 L V8 M 371
13 LMP2 37   Intersport Racing   Jon Field
  Clint Field
  Liz Halliday (en)
Lola B05/40 AER P07 2,0 L Turbo L4 G 357
14 GT2 31   Petersen Motorsports
  White Lightning Racing
  Jörg Bergmeister
  Patrick Long
  Niclas Jönsson
Porsche 911 GT3 RSR (996) Porsche 3,6 L Flat-6 M 356
15 GT2 61   Risi Competizione   Anthony Lazzaro
  Maurizio Mediani
  Marino Franchitti
Ferrari F430 GTC Ferrari 4,0 L V8 M 354
16 GT2 50   Multimatic Motorsports Team Panoz   Scott Maxwell
  David Brabham
  Sébastien Bourdais
Panoz Esperante GTLM Ford (Élan) 5,0 L V8 P 352
17 GT2 51   Multimatic Motorsports Team Panoz   Gunnar Jeannette
  Tom Milner Jr.
  Andy Lally
Panoz Esperante GTLM Ford (Élan) 5,0 L V8 P 351
18 GT2 45   Flying Lizard Motorsports   Johannes van Overbeek
  Joey Hand
  Boris Said
Porsche 911 GT3 RSR (996) Porsche 3,6 L Flat-6 M 346
Abd. GT2 21   BMW Motorsport Team PTG   Bill Auberlen
  Philipp Peter
BMW M3 GTR (E46) BMW 3,2 L L6 Y 344
(?)
20 GT2 44   Flying Lizard Motorsports   Seth Neiman
  Lonnie Pechnik
  Darren Law
Porsche 911 GT3 RSR (996) Porsche 3,6 L Flat-6 M 343
21 GT2 23   Alex Job Racing   Marcel Tiemann
  Robin Liddell
  Dominik Farnbacher
Porsche 911 GT3 RSR (996) Porsche 3,6 L Flat-6 M 339
Abd. LMP2 22   B-K Motosport   Guy Cosmo
  Jamie Bach
  Elliot Forbes-Robinson
Courage C65 Mazda R20B 2,0 L 3-Rotor K 309
(?)
23 GT2 71   |BMW Team PTG   Justin Marks
  Bryan Sellers
  Ian James
BMW M3 GTR (E46) BMW 3,2 L L6 Y 304
Abd. LMP1 16   Dyson Racing   James Weaver
  Andy Wallace
  Butch Leitzinger
Lola B06/10 AER P32T 3,6 L Turbo V8 M 221
(?)
Abd. LMP1 12   Autocon Motorsports   Mike Lewis
  Chris McMurry
  Bryan Willman
Lola B01/60 AER P07 2,0 L Turbo L4 D 127
(Moteur)
Abd. LMP1 20   Dyson Racing   Guy Smith
  Chris Dyson
Lola B06/10 AER P32T 3,6 L Turbo V8 M 100
(Accident)
Abd. GT2 62   Risi Competizione   Stéphane Ortelli
  Ralf Kelleners
  Markus Palttala
Ferrari F430 GTC Ferrari 4,0 L V8 M 61
(Accident)
Abd. LMP2 19   Van der Steur Racing   Gunnar van der Steur
  Ben Devlin
  Tim Greaves
Radical SR9 AER P07 2,0 L Turbo L4 K 6
(Moteur)

Statistiques et informations diversesModifier

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

  • Creation no 88 : 25 tours (1-25)
  • Audi no 1 : 107 tours (26-42 / 74-102 / 104-154 / 258-267)
  • Audi no 2 : 245 tours (43-57 / 155-257 / 268-394)
  • Zytek no 15 : 13 tours (58-69 / 103)
  • Porsche no 7 : 4 tours (70-73)[3].

Après-courseModifier

Catégorie LMP1Modifier

Catégorie LMP2Modifier

Catégorie GT1Modifier

Catégorie GT2Modifier

Classements du championnat à l'issue de la courseModifier

Catégorie LMP1Modifier

Catégorie LMP2Modifier

Catégorie GT1Modifier

Catégorie GT2Modifier

StatistiquesModifier

Le Petit Le Mans 2006 représente :

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « SCHEDULE », sur racingsportscars.com (consulté le 17 avril 2017)
  2. a b c et d Lorang 2007, p. 37.
  3. a b et c Lorang 2007, p. 40.

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Alain Lorang, « Petit Le Mans : Audi malgré tout ! », Le Mans Racing, no 41,‎ , p. 36-40