Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ortelli.
Stéphane Ortelli
Description de cette image, également commentée ci-après
Stéphane Ortelli en 2015.
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Hyères, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de Monaco Monaco

Carrière
Qualité Pilote automobile


Stéphane Ortelli, né le à Hyères (Var), est un pilote automobile professionnel monégasque avec trois titres de champion du monde GT. Vainqueur des 24 Heures du Mans en 1998 avec Allan McNish et Laurent Aïello et les 24 Heures de Spa en 2003 avec Romain Dumas et Marc Lieb. Il a aussi gagné sa catégorie aux 12 Heures de Sebring en 2005 avec David Brabham et Darren Turner.

Après avoir conduit des Sport-prototypes, il roule en tant que pilote d'usine sur l'Audi R8 LMS depuis 2009 notamment au sein de l'écurie belge W Racing Team[1] avec qui il a gagné les championnats Blancpain Endurance Series 2012 et 2013 et son troisième titre de champion du monde. Il est depuis 2016 avec l'écurie Emil Frey Racing engagé sur Jaguar et Lexus dans les championnats Blancpain Endurance Series et VLN.

BiographieModifier

 
L'Audi R8 Oreca à Spa en 2005

Stéphane Ortelli, fils d'un ancien champion d'Europe de courses de côtes, sur une berlinette Alpine, avait toutes les prédispositions pour la course automobile avec laquelle il entre en contact via le karting, soutenu et encouragé par son père. Ce qui le conduit au Volant Elf, sur le circuit Paul-Ricard en 1989, qui le lancera vers la monoplace (Formule Renault, Formule 3), puis le supertourisme (Peugeot 405 et BMW) et enfin les prototypes avec le Spider 905 Peugeot.

Au fil de sa carrière, il se consacre de plus en plus exclusivement à l'endurance. Ce qui lui permettra de se forger un palmarès enviable, avec notamment sa victoire aux 24 Heures du Mans, sur Porsche GT1 avec Laurent Aïello et Allan McNish en 1998, ainsi que celle obtenue sur une piste détrempée en 2003, aux 24 heures de Spa, sur une Porsche GT3.

En 2008, lors des Le Mans Series à Monza, Ortelli perd le contrôle de sa Courage-Oreca au freinage de la chicane lors du 147e tour, dû à un dysfonctionnement des ailerons arrière. Emportée par la vitesse, la voiture s’envole évitant de peu une Audi puis fait plusieurs tonneaux avant de s’encastrer dans le mur, complètement détruite.

Cette sortie de route ultra-spectaculaire lui fait plus de peur que de mal. Malgré tout, il s'en sortira avec 8 fractures à la jambe droite dont une sévère à la cheville.

PalmarèsModifier

 
L'Audi R8 aux 24 Heures de Spa en 2011
 
Plaque des empreintes des vainqueurs des 24 heures 1998 - Walk of fame - Le Mans

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

NationalitéModifier

Stéphane Ortelli a un père français et une mère monégasque. De nationalité française jusqu'en 1999, il pilote pour Monaco depuis 2000.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier