Ouvrir le menu principal
Ferrari F430 GTC
Ferrari F430 GT
Ferrari F430 GTC
La Ferrari F430 GTC de l'écurie Farnbacher Racing lors des 1 000 kilomètres de Silverstone 2008.
Présentation
Constructeur Ferrari
Année du modèle 2006
Concepteurs Richard Owen
Spécifications techniques
Châssis Autoporteur en aluminium
Nom du moteur Ferrari F136
Cylindrée 4,0 L, alésage x course : 92 mm x 75,15 mm
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses Séquentielle
Nombre de rapports 6
Système de carburant Réservoir de 100 L d'essence
Système de freinage Disques en acier ventilés à 6 pistons à l'avant et à 4 pistons à l'arrière
Cockpit Fermé
Poids 1 100 kg
Carburant Essence
Histoire en compétition
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour

Chronologie des modèles

La Ferrari F430 GTC, également appelée Ferrari F430 GT, (pour Gran Turismo Competizione, en français : Grand Tourisme Compétition) est une automobile de compétition développée et fabriquée par Michelotto Automobili et Ferrari pour courir dans les catégories GT2 puis GTE de l'Automobile Club de l'Ouest et de la Fédération internationale de l'automobile. Elle est dérivée de la Ferrari F430, d'où elle tire son nom.

Aspects techniquesModifier

Elle est équipée d'un moteur V8 de série F136 réalésé et préparé pour la compétition[1],[2],[3],[4].

Histoire en compétitionModifier

 
La Ferrari F430 GTC aux 24 Heures du Mans 2009.

En 2006, elle entre pour la première fois en compétition, à l'occasion des 12 Heures de Sebring. Elle se classe onzième du classement général[5].

La Ferrari F430 GTC remporte le titre constructeur des saisons 2006 et 2007 du championnat FIA GT. En 2007, elle remporte les titres pilote et équipe de l'American Le Mans Series[6],[7].

En 2007, l'aérodynamique de la voiture est améliorée. Elles est testée au mois d'octobre sur le circuit du Mugello avec à son volant les pilotes Jaime Melo et Gianmaria Bruni. De plus, les suspensions reçoivent une nouvelle géométrie[8].

Elle remporte les 24 Heures du Mans en 2008 et 2009[7].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « 2006 Ferrari F430 GT », sur supercars.net, (consulté le 20 juillet 2018)
  2. (en) « The Ferrari F430 GTC Sports Car », sur sportscar2.com (consulté le 20 juillet 2018)
  3. (en) « Ferrari F430 GTC », sur ultimatecarpage.com, (consulté le 28 octobre 2016)
  4. (en) « 2006 Ferrari F430 GT », sur supercars.net, (consulté le 28 octobre 2016)
  5. (en) « Complete Archive of Ferrari F430 GTC », sur racingsportscars.com (consulté le 20 juillet 2018)
  6. « F430 GTC », sur auto.ferrari.com (consulté le 28 octobre 2016)
  7. a et b Jean-Philippe Doret, « Ferrari F430 GT : le dernier galop », sur lemans.org, (consulté le 20 juillet 2018)
  8. Antoine Dufeu, « GT2: La Ferrari F430 GT "spec 2008" en test », sur caradisiac.com, (consulté le 20 juillet 2018)