Pascal Olmeta

footballeur français

Pascal Olmeta
Image illustrative de l’article Pascal Olmeta
Pascal Olmeta en 2014.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (59 ans)
Lieu Bastia (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1982 - 1999
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1979-1981Drapeau : France INF Vichy
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1981-1984 Drapeau : France SC Bastia048 (0)
1984-1986 Drapeau : France Sporting Toulon Var078 (0)
1986-1990 Drapeau : France RC Paris121 (0)
1990-1993 Drapeau : France Olympique de Marseille112 (0)
1993-1997 Drapeau : France Olympique lyonnais146 (0)
1997 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone000 (0)
1997-1999 Drapeau : France Gazélec Ajaccio019 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : France France espoirs07 (0)
Drapeau : France France olympique05 (0)
Drapeau : France France A'02 (0)
2001-2004 Drapeau : France France beach05 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Pascal Olmeta, né à Bastia le , est un footballeur français évoluant au poste de gardien de but.

Il gagne ses titres les plus important à l'Olympique de Marseille, où il joue de 1990 à 1993 et avec lequel il remporte le championnat de France en 1991 et 1992, atteint la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1991 puis gagne la Ligue des Champions en 1993.

Après sa retraite, il se lance dans le beach soccer et est finaliste de la Coupe du monde de plage 2001.

BiographieModifier

Ses débutsModifier

Avant le football, Pascal Olmeta a pratiqué l'athlétisme dans son enfance, remportant un titre de champion de Corse de lancer de javelot en catégorie minime[1]. À ses débuts dans le football, Pascal Olmeta joue en amateur au Cercle Athlétique Bastiais.

Football (1981-2001)Modifier

ClubModifier

 
Compositions des équipes lors de la finale de la Ligue des champions perdue par l'OM face à l'Étoile rouge de Belgrade (0-0 puis 5 t.a.b à 3) en 1991.

Il signe pour le Matra Racing, Equipe de star, qui tente de se forger un palmarès à coups de millions de francs dont on y trouve Maxime Bossis, Enzo Francescoli, Pierre Littbarski et David Ginola qu’il avait côtoyé à Toulon. C'est un échec pour cette équipe, et le parcours s’achèvera sur une finale de Coupe de France perdue face à Montpellier en 1990.

Après le Matra Racing, Pascal Olmeta joue à l'Olympique de Marseille. Avec l'OM, il remporte à deux reprises le titre de Champion de France. Lors de la saison 1992-1993, il est cependant poussé sur le banc par l'éclosion de Fabien Barthez. C'est durant cette même saison que l'Olympique de Marseille remportera la Ligue des Champions au stade olympique de Munich, battant en finale le Milan AC de Fabio Capello.

Lors de l'été 1993, il signe alors à l'Olympique lyonnais, malgré son attachement à l'OM. Sous les ordres de Jean Tigana et de Guy Stéphan, il devient l'un des joueurs préférés du public de Gerland. Il est même le capitaine de l'équipe. Il se fait pourtant licencier de son club après avoir frappé son coéquipier Jean-Luc Sassus, accusé d'être trop proche de sa compagne d'alors, et se voit remplacé dans les buts par un jeune gardien, Grégory Coupet, échangé contre Jean-Luc Sassus.

Olmeta trouve asile à l'Espanyol Barcelone, où il est peu utilisé, avant de revenir sur ses terres, en Corse, au Gazélec Ajaccio. Après une montée en D2 gagnée sur le terrain, mais annulée en raison du fait que l'autre club de la ville, l'AC Ajaccio, évolue déjà en D2, il met un terme à sa carrière.

Équipe de FranceModifier

Pascal Olmeta marque le football français sans jamais jouer en équipe de France. Il est pourtant présélectionné plusieurs fois. Il s'assied pour la première fois sur le banc tricolore lors du France-Luxembourg du . Il figure dans le groupe France à l'Euro 92, organisé en Suède, en qualité de 3e gardien.

L'après retraiteModifier

Il rejoint Éric Cantona en équipe de France de football de plage avec laquelle il perd en finale de la Coupe du monde 2001. Il sera élu meilleur gardien du tournoi.

Carrière extra-sportiveModifier

Émissions de télévision (depuis 1996)Modifier

Il participe au jeu Fort Boyard sur France 2, en 1996, 1999, 2012, 2013 (en 2013, son équipe est constituée entre autres de Nathalie Simon, gagnante de Première compagnie sur TF1 et de Christophe Dominici, ancien rugbymen international français)[2].

Du au , il participe à la première saison émission de téléréalité La Ferme Célébrités (sur TF1), dont il sort vainqueur. Il a joué pour l'association Les Williams en Corse.

En 2007, il est au centre de l'émission Très chasse, très pêche sur TF1, dans le reportage Pointers sur bécasse en Corse avec Pascal Olmeta réalisé par Julien Cailloux et Claude Cailloux.

Depuis 2014, il participe régulièrement à l'émission L'affiche de la semaine présentée par Christian Jeanpierre sur TF1.

Durant l'été 2015, il est l'un des nouveaux personnages de Fort Boyard. Il y incarne Captain Olmeta.

En , il participe à Ninja Warrior sur TF1 et atteint le cinquième obstacle.

En , une vidéo de montre le footballeur participant à une chasse à l'éléphant au Zimbabwe[3],[4], pays où cette chasse est légale, dans le respect de quotas définis par les autorités, comme indiqué dans le droit de réponse que le joueur a fait publier[5].

Un sourire, un espoir pour la vie (depuis 2006)Modifier

En 2006, il fonde, avec Francesco Biddau, son association destinée à aider les enfants malades et soutenir leurs familles, "Un Sourire, Un Espoir pour la Vie". Au moyen d'événements comme des matches de football, des voyages, des rencontres avec des personnalités, l'association aide les enfants à reprendre goût à la vie et à garder espoir dans la maladie. On citera en exemple un voyage en Afrique du Sud lors de la Coupe du monde de football, une rencontre privée avec Tony Parker, et des matches réunissant des stars comme Laurent Blanc et Zinédine Zidane[6]. Le but est de fournir un soutien matériel et financier auprès des familles dont les enfants sont hospitalisés ainsi qu'une assistance en termes d'hébergements et de déplacements. Les parrains de cette association sont Éric Cantona, Alex Ferguson, Christophe Maé et Stéphanie de Monaco.

PalmarèsModifier

En clubModifier

Équipe de France de footballModifier

Équipe de France de football de plageModifier

DistinctionModifier

individuelleModifier

CollectivesModifier

RecordsModifier

  • Remporte avec l'Olympique de Marseille la ligue des champions 1993 sans perdre un match.

StatistiquesModifier

Vie privéeModifier

Il est l'avant dernier d'une fratrie de 5 enfants (3 garçons et 2 filles). Le , il se marie avec Séverine avec qui, il a une fille Cassandra (née le ) et un fils Lisandru (né en ). Il a une première fille, Joana, née en 1991 d'un premier mariage.

Dans la culture populaireModifier

Jeux vidéoModifier

Pascal Olmeta apparait dans le jeux vidéo Pro Beach Soccer en 2003

PublicationsModifier

LivresModifier

MusiqueModifier

En 1994, il sort le single Tape dans un ballon, un titre écrit et composée par R. Bouhour et Jean-Pierre Savelli (Peter de Peter et Sloane).

Notes et référencesModifier

  1. « Pascal Olmeta », sur corsicamonde.com
  2. « Liste des candidats de la saison 2013 », sur fort-boyard.fr.
  3. Vidéo de chasse à l'éléphant avec Pascal Olmeta
  4. « La vidéo choquante du célèbre footballeur Pascal Olmeta tuant froidement un éléphant à bout portant », The Holidog Times,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2016)
  5. 21/10/16, Sports.fr, Le droit de réponse de Pascal Olmeta accessible à http://www.sports.fr/football/divers/articles/le-droit-de-reponse-de-pascal-olmeta-1634201/ consulté le 21 octobre 2016 à 18:06
  6. Interview diffusée dans l'hebdo en ligne News of Marseille,
  7. « Trophée France Football - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football », sur www.football-the-story.com (consulté le 17 février 2019)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier