Coupe des clubs champions européens 1990-1991

36e édition de la Ligue des Champions
Coupe des clubs champions européens 1990-1991
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) UEFA
Édition 36e
Lieu(x) Finale : Stadio San Nicola,
Bari (Italie)
Participants 31 équipes
Épreuves 59 matchs joués
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Milan AC (4)
Vainqueur Étoile rouge de Belgrade (1)
Finaliste Olympique de Marseille
Demi-finalistes Bayern Munich
Spartak Moscou
Meilleur(s) buteur(s) Peter Pacult
Jean-Pierre Papin
(6 buts)

Navigation

Premier tourModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
FC Swarowski Tirol   7 - 1   FC Lahti 5 - 0 2 - 1
APOEL Nicosie   2 - 7   Bayern Munich 2 - 3 0 - 4
OB Odense   1 - 10   Real Madrid CF 1 - 4 0 - 6
Olympique de Marseille   5 - 1   KS Dinamo Tirana 5 - 1 0 - 0
KA Akureyri   1 - 3   CSKA Sofia 1 - 0 0 - 3
SSC Naples   5 - 0   Újpest FC 3 - 0 2 - 0
Union Luxembourg   1 - 6   Dynamo Dresde 1 - 3 0 - 3
Valletta FC   0 - 10   Rangers FC 0 - 4 0 - 6
Lillestrøm SK   1 - 3   FC Bruges 1 - 1 0 - 2
Lech Poznań   5 - 1   Panathinaïkos 3 - 0 2 - 1
FC Porto   13 - 1   Portadown FC 5 - 0[1] 8 - 1
Dinamo Bucarest   5 - 1   St. Patrick's Athletic FC 4 - 0 1 - 1
Malmö FF   5 - 4   Beşiktaş 3 - 2 2 - 2
Sparta Prague   0 - 4   Spartak Moscou 0 - 2 0 - 2
Étoile rouge de Belgrade   5 - 2   Grasshopper Zurich 1 - 1 4 - 1
AC Milan   exempté en tant que tenant du titre - -

Huitièmes de finaleModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Real Madrid CF   11 - 3   FC Swarowski Tirol 9 - 1 2 - 2
AC Milan   1 - 0   FC Bruges 0 - 0 1 - 0
SSC Naples   0 - 0   Spartak Moscou 0 - 0 0 - 0 ap
(3 - 5 tab)
Lech Poznań   4 - 8   Olympique de Marseille 3 - 2 1 - 6
Bayern Munich   7 - 0   CSKA Sofia 4 - 0 3 - 0
Dinamo Bucarest   0 - 4   FC Porto 0 - 0 0 - 4
Étoile rouge de Belgrade   4 - 1   Rangers FC 3 - 0 1 - 1
Dynamo Dresde   2 - 2   Malmö FF 1 - 1 1 - 1 ap
(5 - 4 tab)

Quarts de finaleModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
AC Milan   1 - 4   Olympique de Marseille 1 - 1 0 - 3 [2]
Bayern Munich   3 - 1   FC Porto 1 - 1 2 - 0
Spartak Moscou   3 - 1   Real Madrid CF 0 - 0 3 - 1
Étoile rouge de Belgrade   6 - 0   Dynamo Dresde 3 - 0 3 - 0 [3]

Demi-finalesModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Bayern Munich   3 - 4   Étoile rouge de Belgrade 1 - 2 2 - 2
Spartak Moscou   2 - 5   Olympique de Marseille 1 - 3 1 - 2

FinaleModifier

29 mai 1991 FK Étoile rouge de Belgrade   0 - 0 (a.p.)   Olympique de Marseille Stadio San Nicola, Bari
Spectateurs : 56 000
Arbitrage : Tullio Lanese  
(Rapport)
Robert Prosinečki  
Dragiša Binić  
Miodrag Belodedici  
Siniša Mihajlović  
Darko Pančev  
Tirs au but
5 - 3
  Manuel Amoros
  Bernard Casoni
  Jean-Pierre Papin
  Carlos Mozer
 
 
 
 
 

Belgrade
 
 
 
 
 

Marseille
Étoile rouge de Belgrade :
G 1   Stevan Stojanović  
D 2   Slobodan Marović   61e
D 3   Ilija Najdoski
D 4   Refik Šabanadžović
D 5   Miodrag Belodedici
M 6   Siniša Mihajlović   40e
M 7   Robert Prosinečki
M 8   Vladimir Jugović
A 9   Darko Pančev
M 10   Dejan Savićević   84e
A 11   Dragiša Binić   26e
Remplaçants :
G 12   Milić Jovanović
D 13   Ivica Momčilović
M 14   Rade Tošić
A 15   Vlada Stošić   84e 
A 16   Vladan Lukić
Entraîneur :
  Ljupko Petrović


Arbitres assistants :
Quatrième arbitre :

Olympique de Marseille :
G 1   Pascal Olmeta
D 2   Manuel Amoros
D 3   Éric Di Meco   112e
D 4   Basile Boli   28e
D 5   Carlos Mozer
M 6   Bruno Germain
M 7   Bernard Casoni
M 8   Chris Waddle
A 9   Jean-Pierre Papin  
A 10   Abedi Pelé
M 11   Laurent Fournier   75e
Remplaçants :
M 12   Dragan Stojković   112e 
M 13   Philippe Vercruysse   75e 
M 14   Jean Tigana
D 15   Éric Mura
G 18   Alain Casanova
Entraîneur :
  Raymond Goethals

Notes et référencesModifier

  1. Match aller à Setúbal.
  2. Le match retour est interrompu à la 88e minute par l'arbitre Bo Karlsson à cause d'une panne d'éclairage alors que l'Olympique de Marseille mène 1-0. L'AC Milan refuse de reprendre le jeu lorsque le courant est rétabli. Les Marseillais l'emportent par forfait.
  3. Le match retour est interrompu à la 78e minute pour cause de bagarres alors que l'Étoile rouge de Belgrade mène 2-1. Victoire par forfait.