Ouvrir le menu principal

Équipe de France de football de plage

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Équipe de France.

Drapeau : France Équipe de France
logo
Généralités
Confédération UEFA
Emblème Le coq gaulois
Couleurs Bleu, blanc, rouge
Surnom Les Bleus, les Tricolores
Classement BSWW en augmentation 30e
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Gérard Sergent
Rencontres officielles historiques
Plus large victoire France Drapeau : France 19 – 1 Drapeau : Albanie Albanie ()
Palmarès
Coupe du monde Médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur en 2005
Euro BS League Médaille d'or, Europe Vainqueur en 2004
Euro BS Cup Finaliste en 2003, 2006 et 2007
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour la compétition en cours, voir :
Équipe de France de football de plage en 2019

L'Équipe de France de football de plage est une sélection française qui réunit les meilleurs joueurs français de football de plage sous l'égide de la Fédération française de football (FFF).

HistoireModifier

Éric Cantona (1997-2010)Modifier

Débuts en dents de scie et finales perdues (1997-2004)Modifier

Dès la fin de sa carrière de footballeur, Éric Cantona se consacre au football de plage et devient sélectionneur de l'équipe de France.

L’équipe de France de Beach Soccer participe à sa première coupe du monde 1997 et termine dernière de son groupe composé de l'Uruguay, de l'Argentine et de l'Italie lors de la phase de poule[1]. L'année suivante la France a nettement progressé et perd en finale contre le Brésil[2].

La coupe du monde 1999 ressemble davantage à la première participation des Bleus avec 2 défaites en autant de confrontations notamment un lourd 15-5 contre le Brésil lors du 1er match[3].

Avec un étonnant enchaînement logique, la France ne réussit qu'une coupe du monde sur deux. C'est ainsi qu'après le lourd échec de 2000, les joueurs de l'hexagone sont à nouveau finalistes en 2001. Pascal Olmeta est élu meilleur gardien de la compétition[4].

Toujours dans sa logique, la France ne passe pas les poules lors de la coupe du monde 2002. L'année suivante, les Français sont éliminés en demi-finale par l'Espagne et perd contre le Portugal lors du match pour la 3e place[5]. Ces mêmes Portugais qui battent la France en quarts-de-finale deux ans plus tard[6].

Premiers titres et confirmation (2004-2008)Modifier

Lors de l'Euro Beach Soccer League 2004, la France s'offre son 1er titre en football de plage.

Lors de la Coupe du monde de football de plage de 2005, la France se retrouve dans le groupe D avec l'Argentine et l'Australie. Le premier match se déroule sans problème pour l'équipe emmenée par Éric Cantona puisqu'elle s'impose 5 à 1 face aux Australiens puis 8 à 2 contre les Argentins et se qualifie pour les quarts de finale. Les Bleus y dominent l'Espagne au terme d'un match serré où Cantona marque le 5e but français pour une victoire 7 à 4. Les Français passent l'obstacle japonais en demi-finale grâce à un nouveau succès, 4 à 1 cette fois-ci. Ils affrontent en finale le Portugal pour un match serré. Les français et les portugais se tiennent dos à dos pendant tout le match. Le score après le temps réglementaire est de 3 à 3. Au terme de la séance de tirs au but, la France remporte son premier titre de champion du monde de la compétition.

L'équipe de France termine à la 3e place de la coupe du monde 2006 et vice-champion d'Europe. Lors du Mondial 2007, la France décroche la 4e place.

Descente en Division B (2008-2010)Modifier

Malgré le charisme de son sélectionneur, la sélection française régresse ensuite dans ses résultats, avec un quart-de-finale en 2008 et une non-qualification à la Coupe du monde 2009.

Éric Cantona quitte son poste en 2011 à la suite de la relégation de l'équipe de France lors du Championnat d'Europe 2010. Il est remplacé par Stéphane François.

Ère François (depuis 2011)Modifier

Descendu en division B, les Bleus réussissent à remonter dans l'élite européen dès 2011 en venant à bout de la Turquie en finale de promotion pour une revanche de l'année précédente[7].

L'année suivante, après trois revers, les Tricolores terminent leur saison d'Euro Beach Soccer League avec aucun point et six défaites. Pour sauver leur place parmi l'élite au sein de la Division A de Beach Soccer, les hommes de Stéphane François sont obligés de disputer le Tour Final de Promotion à La Haye en août 2012. Il s'agit de leur 3e participation consécutive à ce Tour Final de Promotion. Ils doivent absolument gagner leurs quatre matches aux Pays-Bas pour y parvenir[8]. Malheureusement après leur revers face à l’Ukraine (2-6), les Bleus échouent face à l'équipe des Pays-Bas (7-4). Un an après son retour parmi l'élite, la sélection nationale est contrainte de la quitter. Le groupe de Stéphane François, dont plusieurs éléments effectuent alors leurs débuts en Bleu, termine 4e de cette finale de promotion et est relégué en Division B[9].

Initialement reléguée en Division B à l'issue de l'année 2012, la France est finalement maintenue parmi l'élite à la suite de la réforme des compétitions décidée par la FIFA. Pour renforcer l'attractivité et la compétition, le groupe A est passé à 12 nations. La France, la Biélorussie et l'Allemagne ont donc été repêchée et participeront à l'Euro Beach Soccer League 2013[10].

La France manque de peu sa place pour la Coupe du monde 2013, le sélectionneur Stéphane François compte sur une tournée de 3 matchs à Tahiti pour repartir sur une bonne dynamique. Ces confrontations sont synonymes d'autant de défaites[11].

Après six défaites lors des deux étapes de l'Euro Beach Soccer League 2013, les Bleus participent du 8 au 11 août 2013 à la Superfinale de promotion à Torredembarra (Espagne). Derniers de division A, les Tricolores sont opposés aux meilleures équipes de Division B et doivent remporter tous leurs matchs pour rester parmi l'élite la saison suivante[12]. Mission compliquée mais que réussiront les joueurs de Stéphane François avec une victoire 2-1 en finale contre la Grèce grâce à un doublé de Didier Samoun.

Évolution au classement BSWWModifier

MondialModifier

Évolution au classement BSWW mondial
Années 2006 2007 2008 2009 2011 2013
Rang ? ? ?   3e   3e   7e

EuropéenModifier

Évolution au classement BSWW européen
Années 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang ? ? 4 ? 6 ? ? ?

Résultats de l'équipe de FranceModifier

PalmarèsModifier

Palmarès de l'équipe de France de football de plage en compétitions officielles
Compétitions mondiales Compétitions continentales

Parcours dans les compétitions internationalesModifier

Coupe du mondeModifier

Parcours de l'équipe de France en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
  1995 -   2001 Finaliste   2007 Demi-finale (4e)
  1996 -   2002 Premier tour   2008 Quart de finale
  1997 Premier tour   2003 Demi-finale (4e)   2009 Non qualifiée
  1998 Finaliste   2004 Quart de finale   2011 Non qualifiée
  1999 Premier tour   2005 Vainqueur   2013 Non qualifiée
  2000 Premier tour   2006 Demi-finale (3e)   2015 Non qualifée

Championnat d'EuropeModifier

Parcours de l'équipe de France en championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
1998 2004 Vainqueur 2010 Reléguée
1999 Finaliste 2005 Demi-finale (3e) 2011 Promue
2000 Demi-finale (3e) 2006 Premier tour 2012 Reléguée
2001 Demi-finale (4e) 2007 Finaliste 2013 Maintenue après finale de promotion
2002 Demi-finale (3e) 2008 7e 2014 Non-qualifiée pour la phase finale
2003 Finaliste 2009

BSWW MundialitoModifier

Parcours de l'équipe de France dans le BSWW Mundialito
Année Position Année Position Année Position
  1997 Premier tour   2003 Premier tour   2009 Non invitée
  1998 Non invitée   2004 Non qualifiée   2010 Non invitée
  1999 Demi-finale (4e)   2005 Demi-finale (3e)   2011 4e
  2000 Demi-finale (3e)   2006   2012 Non invitée
  2001 Demi-finale (4e)   2007   2013 Non invitée
  2002 Non invitée   2008 4e   2014 Non invitée

Coupe d'EuropeModifier

Parcours de l'équipe de France en coupe d'Europe
Année Position Année Position Année Position
  1998 Premier tour   2004 Demi-finale (4e)   2009 Quart de finale (6e)
  1999 Demi-finale (3e)   2005 Quart de finale (7e)   2010 Quart de finale (7e)
  2001 Quart de finale (5e)   2006 Finaliste   2012 Quart de finale (7e)
  2002 Demi-finale (3e)   2007 Finaliste 2014 Non qualifiée
  2003 Finaliste   2008 Non qualifiée

PersonnalitésModifier

SélectionneursModifier

JoueursModifier

 
Frédéric Mendy joue en bleu entre 2010 et 2012.
 
Mickaël Pagis rejoint le sable en 2010, après sa carrière sur herbe.

Les premiers joueurs de l'équipe de France de football de plage sont des anciens footballeurs professionnels appelés par Éric Cantona lors de sa prise de fonction. Ainsi on rencontre Pascal Olmeta dans les buts français lors du championnat du monde 2001. On voit plus tard arriver Jean-Marie Aubry, Marc Libbra, Sébastien Perez ou encore Frédéric Mendy.

Par la suite, commencent à se développer les structures pour pratiquer le football de plage et des joueurs plus jeunes, généralement footballeurs amateurs d'un bon niveau (CFA, CFA 2), pratiquant sur le sable lorsqu'ils ne sont pas sur herbe, sont appelés à défendre le maillot bleu. Dans le groupe champion du monde en 2005 on découvre Stéphane François ou Didier Samoun aux côtés du King toujours entraineur-joueur.

Les saisons passent et l'on voit éclore une génération n'ayant jamais connu le haut niveau en football à 11. En 2013, Stéphane François, devenu sélectionneur-joueur, décide de renouveler 90 % de l'effectif pour préparer l'avenir. Ainsi les jeunes Salim Ben Boina et Baptiste Valette découvrent la tenue tricolore où les cadres sont alors le buteur réunionnais Jérémy Basquaise et le capitaine Mickaël Pagis accompagnés d'Anthony Fayos et Sébastien Sansoni[13]. En 2014, François convoque Yannick Fischer et Ronan Le Crom, tous deux anciens footballeurs professionnels[14].

Effectif actuelModifier

Effectif et encadrement de l'équipe de France au 31 août 2019[15]
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
Gardiens
16 G Prouvost, MathieuMathieu Prouvost 8 130 14/8/1997 (22 ans) 8 1   AS Étaples 2016
1 G Salazar Medina, German EnriqueGerman Enrique Salazar Medina 10 777 16/5/1990 (29 ans) 7 1   Montpellier HBS 2019
Défenseurs
5 D Fayos, AnthonyAnthony Fayos 12 073 28/10/1986 (33 ans) 999 999   Montpellier HBS 2019
12 D Gosselin, QuentinQuentin Gosselin 8 619 12/4/1996 (23 ans) 26 3   AS Étaples 2017
3 D Soares, JulienJulien Soares 11 348 22/10/1988 (31 ans) 999 999   Montpellier HBS 2010
Milieux
15 M Belhomme, StéphaneStéphane Belhomme 8 764 19/11/1995 (23 ans) 21 16   La Grande-Motte PBS 2016
17 M Drouillet, LucasLucas Drouillet 8 790 24/10/1995 (24 ans) 9 1   FC Saint-Médard-en-Jalles 2018
Attaquants
8 A Angeletti, VictorVictor Angeletti 9 128 20/11/1994 (24 ans) 38 28   La Grande-Motte PBS 2016
10 A Barbotti, AnthonyAnthony Barbotti   11 576 8/3/1988 (31 ans) 999 999   La Grande-Motte PBS 2011
11 A Bru, JérémyJérémy Bru 10 945 29/11/1989 (29 ans) 999 999   Marseille BT 2012
19 A Legal, MaximeMaxime Legal 7 609 17/1/1999 (20 ans) 4 3   AS Étaples 2019
9 A Santos Dias, DionizioDionizio Santos Dias 7 321 1/11/1999 (20 ans) 10 4   Marseille BT 2019
Sélectionneur
  •   Gérard Sergent
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  •   Arnaud Proust
Kinésithérapeute(s)
  •   Stéphane Laroche
Médecin(s)
  •   Dr. Bernard De Fontenelle

Chef de délégation

  •   Jean-Claude Printant

Manager


Légende


Appelés récemmentModifier

Les joueurs suivants ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été appelés lors des douze mois précédents la dernière sélection[16],[17],[18],[19].

Pos. Nom Date de Naissance Sél. Buts Depuis Club Dernier appel
G Denis Fort (39 ans)   La Grande-Motte PBS   Italie, 16-18 août 2019
G Lorenzo Dupin (24 ans)   Montpellier HBS   Russie, 19-23 juillet 2019
G Anthony Cianni (29 ans) 2015   Montpellier HBS   Espagne, 10-12 mai 2019
G Teheipuarii Hauata (28 ans) 7 1 2018   BT3F Muespach   Espagne, 10-12 mai 2019
D Olivier Leblanc (32 ans) 14 4 2018   FC Saint-Médard-en-Jalles   Italie, 16-18 août 2019
D Franck Gnepo (37 ans)   Marseille BT   Russie, 19-23 juillet 2019
D Martin Wallon (23 ans) 8 2 2017   AS Étaples   Russie, 19-23 juillet 2019
D Stéphane François (43 ans) Sans club   Allemagne, 24-26 août 2018
M Jérémy Basquaise (34 ans)   La Grande-Motte PBS   Russie, 19-23 juillet 2019
M Baptiste Bizot (34 ans) 38 13 2016   FC Saint-Médard-en-Jalles   Russie, 19-23 juillet 2019
M Léo Grandon (24 ans) 2014   La Grande-Motte PBS   Espagne, 10-12 mai 2019
A Robin Vernhet (25 ans) 0 0   Montpellier HBS   Italie, 16-18 août 2019
A Lucas Ségura (22 ans) 3 0 2019   Montpellier HBS   Russie, 19-23 juillet 2019

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier