Ouvrir le menu principal
Opération Némésis
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la municipalité de San Vicente del Caguán.
Informations générales
Date
Lieu municipalité de San Vicente del Caguán, Caquetá (Colombie)
Issue Victoire gouvernementale
Destruction du campement des FARC
Belligérants
Colombie ColombieFARC FARC
Forces en présence
4 aéronefs
15 hélicoptères[1]
180 soldats
100 policiers des forces spéciales (1 200 hommes au total[2])
au moins 14 guérilleros
Pertes
aucune6 morts

Conflit armé colombien

Batailles

Années 1970
Anorí

Années 1980
Palais de justice

Années 1990
Casa Verde · Girasoles · Las Delicias · Quebrada El Billar · Miraflores · Mitú

Années 2000
Berlín · Reprise de la zone démilitarisée · Alcatraz · Jaque · Fénix · Dinastía

Années 2010
Camaleón · Sodoma · Némésis · Odiseo · Combats de 2013 (processus de paix)

L’opération Némésis est une opération militaire menée par l'unité de contre-insurrection Fuerza de Tarea Conjunta Omega de l'armée nationale colombienne et par la police nationale colombienne le dans le département colombien de Caquetá avec pour objectif de capturer mort ou vif un des dirigeants des FARC, Fabián Ramírez.

HistoriqueModifier

Elle mobilisa à la fois des unités de l'armée de terre (180 soldats), de la force aérienne (4 avions et 15 hélicoptères) ainsi que de la marine.

Bien que celui-ci ne fut pas trouvé, l'opération résulta en la destruction d'un campement des FARC et à la mort de la figure symbolique du Bloque Sur de la guérilla, Negro Mosquera.

La durée des opérations fut ainsi étendue par les autorités colombiennes dans un rayon de 2 kilomètres pensant le trouver dans les 48 heures.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier